Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil > Actualité > L'actualité de l'alternance > Choisir l’alternance : apprentissage ou professionnalisation ?

Choisir l’alternance : apprentissage ou professionnalisation ?

Date de publication : 13/05/2016
Vous voulez vous former en alternance ? Direct Emploi vous guide sur le contrat à choisir en fonction de votre profil.

Le contrat d’alternance : faire le lien entre formation et présence en entreprise 

Le contrat d’alternance est un contrat tripartite signé entre un jeune, une école et une entreprise. Ce contrat peut être conclu sous la forme d’un contrat d’apprentissage ou d’un contrat de professionnalisation.

Les formations dispensées sont gratuites. L’alternance est destinée majoritairement aux jeunes entre 16 et 25 ans. Elle leur permet d’acquérir des connaissances théoriques et des compétences pratiques.

Vous êtes jeunes et souhaitez étudier sous le régime de l’alternance ? Vous hésitez entre contrat d’apprentissage et contrat de professionnalisation ? On vous oriente vers le contrat le plus adapté à votre profil.

Apprentissage ou professionnalisation : peut-on vraiment choisir ? 

En théorie, les jeunes entre 16 et 25 ans ont le choix entre apprentissage et professionnalisation. Mais en pratique, les écoles et les entreprises proposent l’un ou l’autre de ces contrats.
Les contrats d’apprentissage ou de professionnalisation n’ont pas la même finalité. Avant de choisir l’un ou l’autre, il faut se pencher sur son projet professionnel. En effet, le contrat d’apprentissage a pour finalité l’obtention d’un diplôme. Il est suivi en formation initiale. Il a pour but l’obtention d’un diplôme. Alors que le contrat de professionnalisation a pour finalité le travail. L’objectif est de répondre aux besoins d’une entreprise et d’y travailler directement. Il est souvent suivi en formation continue.

Ces deux contrats ne sont pas soumis aux mêmes règles. Le contrat d’apprentissage est soumis à des conditions plus strictes (personnes, délais, encadrement…) que le contrat de professionnalisation.

Avant de faire le choix, regardez la forme d’alternance proposée par l’entreprise ou la formation qui vous intéresse. Faites attention en postulant aux offres, il existe aussi des stages en alternance.

Quels sont les points communs entre contrat en apprentissage et contrat de professionnalisation ? 

Le point commun est le régime de l’alternance. Les deux contrats permettent au jeune d’être à la fois étudiant et salarié. Il partage son temps entre son lieu de formation et son entreprise.

Que l’apprenti soit en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation, il va faire partie d’une entreprise. Sachez que toutes les sociétés qui ont plus de 250 salariés doivent embaucher au moins 4% d’alternants. C’est une obligation légale qui est sanctionnée par l’état en cas de manquements. Vous avez donc plus de chance d’être recruté si vous vous tournez vers les grandes entreprises.

Toutes les entreprises prennent des jeunes en alternance, y compris les sociétés d’intérim. Néanmoins, si vous souhaitez travailler dans une administration publique ou une collectivité territoriale, il vous faudra signer un contrat d’apprentissage. En effet, les organismes publics ne prennent pas de jeunes en alternance sous contrat de professionnalisation.

Les différences entre contrat en apprentissage et contrat de professionnalisation 

Nous avons vu que la première différence était la finalité. Dans le cas de l’apprentissage, l’alternance a pour but l’acquisition d’un diplôme, dans le cas de la professionnalisation, elle a pour but l’emploi. Bien que la professionnalisation puisse débouchée sur un certificat reconnu par la profession (CQP) ou un titre répertorié, elle reste limitée à la branche professionnelle de l’entreprise d’accueil.
De ce fait, les lieux de formation sont différents. L’apprentissage est souvent effectué dans des centres de formation d’apprentis (CFA) ou dans des sections d’apprentissage. Alors que la formation pour les contrats de professionnalisation est effectuée directement par les branches professionnelles en partenariat avec des centres de formation.

La répartition du temps est différente entre ces deux types de contrats. Le contrat de professionnalisation est prévu pour une durée comprise entre 6 et 12 mois avec un taux minimal de présence en formation de 3 jours par mois. Le contrat d’apprentissage lui peut être signé pour une période allant de 1 à 3 ans avec une durée minimale de 400h/an.

L’encadrement est aussi différent. Les conditions du contrat d’apprentissage sont plus strictes. Le jeune est soumis au contrôle de l’éducation nationale, de la région et de son maître d’apprentissage. L’alternant en contrat de professionnalisation lui n’est soumis qu’au contrôle de la branche professionnelle et de son tuteur.

Enfin bien que les deux formations soient rémunérées, les jeunes ne touchent pas le même salaire en fonction du contrat qu’ils ont signé. Le contrat de professionnalisation prévoit moins de temps en formation. Il est donc mieux rémunéré que le contrat en apprentissage.

Le jeune en professionnalisation gagne minimum 50% du SMIC alors que le jeune en apprentissage peut gagner que 25% du SMIC. Les montants varient en fonction de l’âge, la formation ou la durée du contrat.

Pour résumer, le choix n’est pas forcément possible entre contrat en apprentissage et contrat de professionnalisation. Il faut favoriser le mode d’alternance qui permettra la réalisation de votre projet professionnel. Si votre objectif est d’acquérir une formation de type licence ou master, préférez la voie de l’apprentissage. Elle vous donnera un diplôme officiel et sanctionnera une première expérience en entreprise. Si votre objectif est de trouver un travail dans une branche professionnelle précise, favorisez le contrat de professionnalisation. Il répond aux besoins de la branche et vous permettra de trouver rapidement un emploi.
 

Alternance autres

 

Formation autres

Être emploi
Auchan e-commerce france
Auchan e-commerce france
 
Centralesupélec
Centralesupélec
Centralesupélec