Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil > Actualité > Article > 3 conseils pour être embauché dans une start-up

3 conseils pour être embauché dans une start-up

Date de publication : 14/06/2016
Vous cherchez un travail avec des responsabilités et peu conventionnel ? Direct Emploi vous conseille pour être embauché dans une start-up.

3 conseils pour être embauché dans une start-up 

Une start-up est une jeune entreprise innovante qui a un fort potentiel de développement. Elle nécessite un investissement important pour pouvoir financer sa croissance rapide.

La France est un pays où se développent un grand nombre de start-up. Ces start-up sont reconnues sur la scène internationale comme le montre la présence des 190 start-up issues de la French Tech au CES 2016.

Dans un marché de l’emploi saturé, les start-up continuent à embaucher des salariés. Ce sont principalement les jeunes actifs qui trouvent une place en start-up. Être embauché en start-up c’est trouver un travail mais aussi des responsabilités. En général, les nouvelles recrues se voient rapidement confier de vraies tâches.
Le travail en start-up est donc différent de celui classique dans une entreprise ou une administration. Et les conseils pour être embauché dans une start-up ne sont donc pas les mêmes que ceux pour être embauché dans un grand groupe !

Direct Emploi vous donne trois conseils pour réussir à être embauché dans une start-up.

Soyez présent sur le web

Les start-up sont des entreprises innovantes et généralement axées sur le numérique. Du coup, un bon conseil est de soigner sa présence sur le web.

Il faut :
• Assurer votre présence en ligne notamment sur les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn ou Viadeo
• Soigner votre identité numérique pour que votre e-réputation ne devienne pas un frein à votre embauche
• Mettre en route son réseau pour rencontrer la personne que vous recherchez. Par exemple, pour rencontrer le recruteur de la start-up dans laquelle vous voulez postuler !

Vous pouvez aussi utiliser le web pour envoyer une candidature spontanée. Ne l’envoyez pas à la rubrique « contact », utilisez votre présence sur les réseaux sociaux professionnels pour connaitre l’identité de la personne directement concernée par votre candidature. En vous adressant à la bonne personne, vous gagnez en visibilité.

Préparez votre entretien d’embauche

Ce n’est pas parce que vous postulez dans une start-up que vous devez arriver les mains dans les poches. Préparez-vous !

Connaissez votre CV et vos expériences professionnelles pour pouvoir répondre aux questions que l’on va vous poser pendant l’entretien. Vous devez être prêt à répondre à des questions sur votre cursus scolaire, vos différentes expériences professionnelles ou stages, vos connaissances technologiques, techniques ou méthodologiques.

Si vous n’avez pas l’expérience des entretiens, n’hésitez pas à faire des simulations d’entretiens avec vos amis. Ils vous aideront à corriger votre attitude et votre langage.

Se préparer à un entretien d’embauche signifie aussi être capable de parler de la start-up. Apprenez son histoire, ses concurrents, son évolution sur le marché… Ce conseil vous aidera à vous démarquer des autres candidats !

Brillez le Jour J pour être embauché dans une start-up

Tout d’abord, vous n’êtes pas obligé de suivre les règles classiques vestimentaires. Laissez votre costard-cravate au placard ! Sortez une chemise, un jean, une paire de basket et vous êtes prêt ! Si cette tenue trop casual vous effraie, vous pouvez regarder sur Internet et les réseaux sociaux pour observer les tenues que les membres de l’équipe portent.

Ensuite, restez professionnel en entretien d’embauche malgré l’ambiance détendue. Vous pouvez être convoqué en dehors des locaux comme dans un bar ou un café. Vous pouvez aussi être convoqué à une heure tardive. Néanmoins, cela reste un entretien d’embauche pour intégrer une start-up !

Faites-vous remarquer par vos qualités professionnelles. Il faut que vous puissiez mettre en avant ce que vous allez apporter à la start-up. Vos centres d’intérêts et vos projets à l’extérieur peuvent aussi intéresser le recruteur car ils montrent vos motivations et vos idées.

Soyez concret dans ce que vous racontez, montrez vos expériences réelles. Vous ne serez pas pris pour un stage où vous avez fait des cafés. Par contre, si vous avez une expérience en dehors de la sphère professionnelle à valoriser, n’hésitez pas à la mettre en avant !

Le Jour J, il est possible que l’on va fasse passer un test pour observer votre attitude et mieux vous cerner. Si c’est le cas, prenez sur vous ! Votre attitude comptera plus que le résultat que vous aurez obtenu.

En bref, si vous êtes jeune, motivé, préparé, vous pouvez être embauché dans une start-up. A vous de faire valoir votre capacité d’adaptation et votre autonomie pour séduire le recruteur.
 

Emploi organisation

 

Formation conseil

Ndrh recrutement
Michael page
Menway emploi
 
Centralesupélec
Centralesupélec
Centralesupélec