Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil - Magazine - L'actualité Emploi

Les secteurs qui recrutent le plus en intérim

Date de publication : 13/01/2015
Malgré son recul à la fin de l’année 2014, le contrat en intérim reste une bonne opportunité pour les travailleurs, dans la mesure où il peut mener à un Contrat à durée indéterminée ou un Contrat durée déterminée, qui ont affiché une hausse de 18% en 2014 pour les entreprises du travail temporaire. Mais quels sont les secteurs qui recrutent le plus en intérim ?

La force de l’intérim dans le commerce et l’industrie

Selon une récente étude menée pour déterminer quel est l’avenir de l’intérim, les secteurs qui recrutent le plus sous cette forme de contrat sont le commerce et l’industrie. En effet, l’industrie automobile présente de nombreuses possibilités de recrutement en intérim. Le secteur du commerce, quant à lui, regroupe plusieurs corps de métiers, tels que le commerce de gros, le commerce de détails, mais également le commerce lié à l’automobile, telle que l’industrie pneumatique. Le secteur de la distribution, donc, offre aussi des opportunités de recrutement en intérim.

Plus précisément, les métiers qui enregistrent une forte progression dans le secteur de l’intérim sont les postes d’assistants qualifiés, de vendeurs, ou encore de techniciens de production, sans oublier ceux d’ouvriers qualifiés. Depuis le 6 mars 2014 et l’entrée en vigueur du CDI intérimaire, l’image de précarité attachée au fait d’obtenir un emploi intérimaire se dissipe, car il représente de plus en plus des opportunités d’obtenir un emploi fixe.

secteurs-qui-recrutent-en-intérim

"les secteurs qui recrutent le plus sous cette forme de contrat sont le commerce et l’industrie. En effet, l’industrie automobile présente de nombreuses possibilités de recrutement en intérim."

L’intérim, un accès vers un emploi durable

L’Observatoire des métiers et de l’emploi (OME) et le Prisme, fédération patronale du travail, ont sorti une étude pour déterminer si les missions en intérim pouvaient vraiment mener à un emploi durable. Sur l’ensemble des personnes interrogées, 82% d’entre elles ont déclaré avoir recours à l’intérim comme un moyen de trouver un travail rapidement. D’après l’enquête, l’intérim reste une bonne solution pour obtenir un CDI ou CDD : en effet, 29% des salariés interrogés ont décroché un CDI grâce à l’intérim, et 38% un CDD. Des chiffres accentués pour les jeunes de moins de 25 ans, qui peuvent se servir de l’intérim pour acquérir rapidement de l’expérience.

Grâce à cette étude, ont pu également être dressés les profils types de salariés en intérim : 24% d’entre eux sont intérimaires de carrière, c’est-à-dire qu’ils ne recherchent pas de CDI, dans la mesure où ils apprécient la liberté que leur laisse ce type de contrat. 17% d’entre eux sont des jeunes sortants du système d’enseignement, qui sont entre insertion professionnelle et fin d’étude. L’intérim est un moyen pour eux d’acquérir de l’expérience afin d’intégrer un emploi durable. Enfin, 16% des salariés intérimaires sont en reconversion professionnelle.

Ces articles peuvent vous intéresser