Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil > Actualité > L'actualité de l'emploi > Zoom sur le secteur paramédical

Zoom sur le secteur paramédical

Date de publication : 19/02/2015
Le secteur paramédical a le vent en poupe. En proposant des métiers très diversifiés, il mêle les relations humaines aux soins et aux compétences techniques. La demande ne cesse d’augmenter, en raison, entre autres, du vieillissement de la population. Le point sur les métiers et les formations dans ce domaine.

Paramédical : un panel de métiers très diversifié

Le secteur paramédical se différencie du secteur médical par le fait qu’il n’est pas habilité à faire des prescriptions médicamenteuses. On distingue 4 grands groupes de professions paramédicales : les auxiliaires médicaux, les aides-soignants, les auxiliaires de puériculture et les ambulanciers. Ces catégories se répartissent entre 4 familles selon les activités pratiquées : professions de soins, rééducation, appareillage et professions médicotechniques.

Parmi les professions de soins, on retrouve les infirmiers, qui eux-mêmes sont spécialisés dans les soins préventifs, soins curatifs ou soins palliatifs ; les aides-soignants, qui accompagnent les personnes en état de faiblesse en raison de la maladie ou de la vieillesse ; et les auxiliaires de puériculture, qui entourent les enfants jusqu’à l’adolescence, en situation de handicap, ou malades ou bien portants.
Les métiers de la rééducation regroupent les diététiciens, les orthoptistes, les orthophonistes, les ergothérapeutes, les psychomotriciens, les pédicures-podologues, les masseurs-kinésithérapeutes. Les spécialistes de la rééducation remettent les personnes d’aplomb après une maladie, un accident et traitent les handicaps physiques.
Les métiers de l’appareillage requièrent d’autres qualités : des connaissances techniques et morphologiques, ainsi qu’un sens de l’esthétisme. L’appareillage regroupe les prothésistes, les audioprothésistes, les orthopédistes-orthésistes…En somme, l’appareillage renvoie à la pose de prothèse.

secteur-paramédical

"Avec l’augmentation de l’espérance de vie, le vieillissement de la population, un fort taux de natalité en France, des troubles liées aux modes de vie, l’apparition de nouvelles maladies etc… les professions paramédicales sont déjà, et seront de plus en plus demandées à l’avenir. "

Enfin, parmi les emplois médicotechniques, on retrouve les analystes biomédicaux, les manipulateurs en électroradiologie, qui fournissent au médecin des bilans permettant à celui-ci de diagnostiquer, traiter ou prévenir la maladie. On classe dans cette catégorie les ambulanciers également.

Quelles formations pour le secteur paramédical ?

La majorité des formations pour accéder au secteur paramédical consiste en un concours, généralement après le baccalauréat. Ces concours portent sur les programmes de 1ère et de Terminale scientifiques. Mais pas d’inquiétude, si vous n’avez pas un baccalauréat scientifique, il existe de très nombreuses remises à niveau. Il existe également des préparations aux concours, que vous pouvez suivre à côté de vos cours, car les concours d’entrée sont difficiles. Attention toutefois, il y a une abondance de formules proposées, la plupart du temps assez onéreuses, il vous faut donc établir vos attentes et choisir une formation à la fois compétente et qui correspond au mieux à vos besoins.
En outre, les numérus clausus sont souvent très sévères. Pour cela, il est également recommandé de ne pas passer qu’un seul concours, mais de s’inscrire à plusieurs formations afin de multiplier ses chances d’être accepté.

De manière générale, en plus d’un travail sérieux et régulier pour préparer votre concours, vous devez posséder certaines qualités telles que l’altruisme, le sens relationnel, une bonne endurance, être souriant, savoir écouter, être compréhensif, être patient…

Avec l’augmentation de l’espérance de vie, le vieillissement de la population, un fort taux de natalité en France, des troubles liées aux modes de vie, l’apparition de nouvelles maladies etc… les professions paramédicales sont déjà, et seront de plus en plus demandées à l’avenir. Alors que le secteur cherche à recruter et propose de plus en plus d'offres d’emploi, on note une baisse des effectifs dans le secteur paramédical.
 

Ces articles peuvent vous intéresser