Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil > Actualité > L'actualité de l'emploi > Le commerce associé, grand pourvoyeur d’emplois

Le commerce associé, grand pourvoyeur d’emplois

Date de publication : 14/06/2016
Vous souhaitez travailler dans le commerce ? Direct Emploi vous décrit les avantages du commerce associé.

Trouver un emploi dans le commerce associé 

Le commerce associé est une forme du commerce qui regroupe les commerçants juridiquement indépendants. Le fait de se regrouper renforce le poids économique des commerçants et augmente leur puissance d’achat et de communication.

La FCA – Fédération du Commerce Coopératif et Associé – définit le commerce associé comme « un réseau organisé et contrôlé par des commerçants indépendants, propriétaires des points de vente, qui se sont associés au sein d’un groupement de commerçants, pour mutualiser leurs moyens et développer des politiques communes : achat, enseigne, opérations commerciales, services… La structure centrale ainsi constituée est la propriété du réseau ».

En 2015, le commerce coopératif et associé c’était :
• 146, 9 milliards d’euros de chiffres d’affaires TTC
• 541 169 employés
• 32 430 entrepreneurs associés
• 94 groupements de commerçants de dimension nationale
• 178 enseignes nationales
• 7% du PIB français

Le commerce associé, c’est plus de 30 secteurs d’activité. Vous pouvez donc trouver un emploi qui corresponde à votre secteur en travaillant au sein du commerce associé.

La croissance du commerce associé profite à l’emploi

La croissance du commerce associé est en hausse depuis des années. La part de marché est passée de 25,7% en 2006 à 30,5% en 2015. En comparaison, la part de marché de la franchise est de 10%, celle des indépendants isolés de 17% et celle du commerce intégré de 43%.

En 2015, le commerce associé a augmenté son chiffre d’affaires de 3,4 milliards d’euros, soit une hausse de 3%. Cette croissance du commerce associé s’explique par l’arrivée de 1 929 entrepreneurs indépendants, propriétaires de leurs points de vente, qui participent à la vie d’un des groupements de la Fédération.

La hausse de 3% a permis au commerce associé d’être un grand pourvoyeur d’emplois. En 2015, le commerce associé et coopératif a permis la création de 6 860 emplois en France.

La création d’emplois devrait continuer en 2016 car deux tiers des entrepreneurs du réseau prévoyaient en 2015 une hausse de leur activité. Les groupements et adhérents faisaient état de 2000 prévisions d’ouverture pour 2016.

Si le commerce associé est pourvoyeur d’emplois, il peut être difficile de recruter des employés en raison de la mauvaise image du commerce. Véritable défi, les entrepreneurs doivent prendre en compte les nombreux cas de transmission et réussir à recruter des personnes pour les points de vente à transmettre. La Fédération considère que dans les cinq prochaines années, 13% du parc sera à transmettre soit 5 800 points de vente.

Pourvoyeur d’emplois, le commerce associé offre de la stabilité 

Selon la Fédération, le taux de survie d’une entreprise du commerce associé et coopératif sur 3 ans est de 95% en moyenne. En comparaison, le taux de survie à 3 ans dans le commerce de détail est de 61%. Le commerce associé est donc pourvoyeur d’emplois qui offrent de la stabilité.

De plus, le commerce associé représente 7% du PIB. C’est l’équivalent des industries automobiles et aéronautiques réunies. Mais à la différence des emplois créés dans l’industrie, les emplois du commerce associé ne sont pas délocalisables.

Le commerce associé fait partie du tissu économique local des villes de petites et moyennes tailles. Sur les 6 860 emplois créés en France en 2015, 79% d’entre eux ont été implantés dans des villes de moins de 90 000 habitants.

Le commerce associé permet aussi de faire appel au collectif. A la différence des indépendants qui se lancent seuls dans leur activité commerciale, les entrepreneurs du commerce associé et coopératif peuvent bénéficier d’une aide financière du réseau.

La Fédération estime qu’un nouvel entrepreneur sur deux bénéficie de cette aide financière.

En bref, le commerce coopératif et associé est pourvoyeur d’emplois et offre une stabilité plus élevée que pour les entrepreneurs indépendants isolés. Si vous souhaitez être votre propre patron dans le commerce, le commerce associé est une alternative sécurisante qui vous laisse libre de choisir votre secteur et votre lieu d’activité.