Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil - Magazine - L'actualité Emploi

5 méthodes pour lutter contre la procrastination

Date de publication : 13/10/2017
La procrastination est le fait de remettre l’action, les tâches au lendemain. Direct Emploi vous donne 5 astuces pour remédier à cette tendance.

Réduire votre procrastination est vital à la fois d’un point de vue professionnel et personnel. Cela vous permettra d’être à la fois plus productif, détendu et confiant mais également d’être mieux vu par votre entourage.


1. Comprendre les causes de votre procrastination

Remettre les tâches au lendemain n’est pas anodin est provient d’une ou de plusieurs sources : anxiété, ennui... Vous devez les analyser et les comprendre afin de lutter contre la procrastination.
Par exemple, si votre patron vos donne une nouvelle tâche que vous n’avez pas envie de faire, réfléchissez aux facteurs de votre rejet. La tâche est nouvelle et floue, vous avez peur de vous tromper, vous doutez pouvoir la mener à terme etc.
Une fois que vous avez analysé ces facteurs, adaptez et adoptez une stratégie qui puisse résoudre vos problèmes. Vous pouvez par exemple demander conseils à vos collègues ou plus d’explications à votre patron.

Réfléchissez également à la nécessité d’effectuer la tâche à l’instant T et non plus tard : deadline proche, document utile pour un projet etc. Rappelez-vous également qu’une fois que la tâche est réalisée, vous n’avez plus à y pensez. Cela libèrera votre esprit mais également votre to-do list.

 

2. Mettre en place la technique du Salami
Découper les grandes tâches en plusieurs petites tâches : la technique du Salami

La technique du Salami est très utilisée en négociation. Le principe ? Découper un accord point par point et négocier chaque point. Ainsi, lorsque vous avez une grande tâche à réaliser, découpez-la en plusieurs petites tâches facilement atteignables. Commencez ensuite par la mission la plus dure afin de focaliser votre attention sur l’élément central.

Pour planifier vos tâches, vous pouvez également utiliser des applications. TeamViz permet, par exemple, de planifier vos tâches en incluant des pauses de quelques minutes toutes les 25 minutes de travail. A la fin de la journée, vous pouvez consulter un rapport vous indiquant le travail accompli dans la journée.

 

3. Se fixer un temps déterminé pour faire les choses désagréables

Certaines tâches sont plus dures à réaliser que d’autres parce qu’elles sont désagréables. Pour celles-ci, imposez-vous un temps déterminé, pas trop long si possible.
Vérifier les mails vous ennuie ? Fixez-vous 5 minutes pour les checker. Une fois les 5 minutes finies, vous pouvez continuer la tâche 5 minutes supplémentaires et ainsi de suite.


4. Eloignez les distractions

Que ce soit internet, votre téléphone ou vos collègues, vous devez éloigner au maximum les distractions qui vous entourent. Vous avez déjà tendance à procrastiner tout seul, vous n’avez pas besoin d’excuses en plus.
Mettez par exemple votre téléphone sur mode avion et installez des applications sur votre ordinateur pour limiter votre accès à certains sites :
- Forcedraft bloque votre ordinateur pendant que vous tapez un texte afin d’éviter les tentations en ligne.
- Le logiciel RescueTime note tout ce que vous faites dans la journée et calcule votre productivité quotidienne et donc votre temps perdu.
- Le plug-in « Leechblock » pour firefox limite la durée de connexion pour certains sites. Si vous avez tendance à perdre votre temps sur Facebook, vous pouvez par exemple limiter son accès à 15 minutes par jour ou 5 minutes toutes les 3 heures.

Enfin, n’hésitez pas à dire non aux collègues qui viennent vous parler. Signalez-leur haut et fort que vous avez un dossier urgent à finir. Cela vous engagera par le même temps à réaliser vos missions. Proposez-leur plutôt de vous rencontrer lors de la pause.


5. Récompensez-vous !

Une fois que vous avez réalisé une tâche, n’hésitez pas à vous récompenser. Cela vous permettra d’être satisfait(e) du travail réalisé et éloignera donc votre tentation à la procrastination. Pour ce faire vous pouvez :
- Aller boire un café avec un collègue ou bavarder quelques minutes
- Rayer les tâches réalisées au sein de votre « to-do list »
- Vous féliciter vous-mêmes. Vous venez de réaliser une corvée que vous détestez ? Cela est bien et il est légitime de vous en rendre compte

 

Emploi formation

 

Formation formation

Groupe randstad france
Groupe randstad france
Groupe randstad france
 
Ifocop
Ifocop
Ifocop