Accueil > Actualité > L'actualité du marché de l’emploi > Métier : Gestionnaire de paie

Métier : Gestionnaire de paie

Date de publication : 27/08/2019
Devenir Gestionnaire de paie ? Voici en quelques lignes tous ce qu’il faut savoir sur ce métier.
Quels sont les tâches quotidiennes, quel est le rôle du gestionnaire de paie, avec qui travaille-t-il ? Quelles sont les évolutions possibles ?

Gestionnaire de paie

Gestionnaire de paie : Ses tâches

Le gestionnaire de paie prépare les bulletins de salaire de l’entreprise. Il saisit les différents éléments de la rémunération comme par exemple les heures supplémentaires, les congés, les titres restaurant.

Il vérifie les charges puis contrôle et édite les bulletins. Il assure le suivi des IJSS (indemnités journalières de la sécurité sociale) et des obligations légales (génération de la DSN – déclaration sociale nominative, DPAE – déclaration préalable à l’embauche). Le gestionnaire de paie prépare également les acomptes et lors des démissions, il calcule et établit les soldes de tout compte.

Pour élaborer ces fiches de paie, il rassemble et analyse les informations relatives à chaque salarié de l’entreprise. Il maîtrise pour cela le paramétrage et l’utilisation d’un logiciel de paie. Le gestionnaire de paie en entreprise peut être aussi amené à établir une fiche de poste ou rédiger un contrat de travail, participé aux activités d’administration du personnel, comme le suivi des absences ou des congés.

Selon le contexte et le type de structure qui l’accueille, le gestionnaire peut se voir confier également les missions concernant les déclarations sociales (cotisations salariales et patronales, Urssaf, caisses de retraite, mutuelles...) et doit être au fait du calcul des différentes charges sociales.

Gestionnaire de paie : Avec qui et où travaille-t-il ?

Le gestionnaire paie seconde le responsable ou directeur de la paie. Il peut travailler dans une entreprise soit au sein de la direction financière ou bien au sein de la direction des ressources humaines mais le plus souvent il dépend de la DRH.

Il peut également exercer son métier au sein d’un cabinet d’expertise comptable qui propose ce type de service. Il dépend alors directement de l’expert-comptable du cabinet.

Gestionnaire de paie : Quels sont les qualités nécessaires ?

Le métier de gestionnaire paie nécessite de l’organisation, de la rigueur et de la discrétion. Comme nous l’avons vu, la connaissance de logiciels de paie et des compétences dans le domaine social sont indispensables. 
 

Gestionnaire de paie : Quelles sont les évolutions possibles ?

Après quelques années d’expérience, un gestionnaire de paie peut évoluer vers un poste de responsable paie ou directeur paie. Il peut aussi opter pour un poste dans l’administration et la gestion du personnel.

Enfin, certains peuvent faire le choix de s’orienter vers la finance ou la comptabilité. 
 

 N'hesitez pas à retrouver toutes nos annonces de Gestionnaire de paie sur Direct Emploi.

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Le métier de menuisier
21/12/2020
Autrefois dédié exclusivement au travail du bois avec la fabrication d’éléments de second œuvre, essentiellement les meubles sur mesure, le métier de menuisier évolue et la profession s'intéresse maintenant à de nouveaux matériaux comme l’aluminium ou le PVC. Nous vous proposons un zoom sur ce métier souvent méconnu qui séduit pourtant chaque année de nouveaux apprentis.

...




DevOps, un métier d’avenir
12/11/2020
Vous souhaitez évoluer vers un autre métier dans le domaine de l’informatique, alors nous vous proposons de découvrir celui de DevOps ! Plus qu’un métier, le DevOps est presque un courant de pensée qui tend à modifier la vision classique de l’informatique. Au croisement de deux fonctions, celle du développeur qui crée une application le "Dev", et celle de l’administrateur qui se charge de la déployer et de l’exploiter l’"Ops", le DevOps révolutionne la manière de concevoir les logiciels et optimise la fluidité entre le développement et l’exploitation. Nous vous proposons un zoom sur ce métier en se posant toutes les questions classiques, la formation nécessaire ? Les tâches ? Les compétences requises ? Et enfin les évolutions possibles ?

...