Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil > Actualité > L'actualité de l'emploi > Les entreprises recrutent-elles des jeunes diplomés ?

Les entreprises recrutent-elles des jeunes diplomés ?

Date de publication : 11/09/2019
Les entreprises s'arrachent les jeunes diplômés ? La conjoncture plus favorable rééquilibre le rapport entre les entreprises et les candidats. Dans ce contexte, embaucher peut se révéler un véritable casse-tête pour les sociétés, notamment pour les pme et tpe.

Recrutement des jeunes diplômés

La conjoncture qui profite aux jeunes diplômés

Répondre aux aspirations des jeunes actifs qui profitent du dynamisme du marché du travail est devenu un enjeu très important pour les entreprises.

Néanmoins, elles n’ont jamais autant embauché de cadres ces dernières années.

En 2016, le nombre de recrutements de cadres a dépassé le niveau antérieur à la crise financière de 2007-2008.

Cette hausse s’est ensuite franchement accélérée puisqu’en 2017 les entreprises ont procédé à 240 000 recrutements.

Pour 2018, l’APEC prévoit, dans son scénario de croissance le plus favorable, environ 250 000 embauches de cadres.

C’est 50 % de plus qu’en 2013 !

Trouver un emploi dans des temps record !

Ce dynamisme profite particulièrement aux jeunes diplômés bien formés notamment des écoles de commerce et d’ingénieurs. Douze mois après l’obtention de leur diplôme, 94 % des jeunes de niveau Bac + 5 ou plus ont déjà occupé un emploi.

Ils trouvent aussi un job plus rapidement : le taux d’emploi à six mois bondit de six points, à 70 %.

Même tendance du côté de la Conférence des grandes écoles (CGE), qui fédère la plupart des écoles d’ingénieurs et de commerce françaises. 90 % des diplômés de ces établissements prestigieux avaient trouvé un emploi six mois après la sortie, trois points de plus qu’en 2017.

Près de deux tiers étaient même embauchés avant la fin des cours.

La bataille pour recruter !

Alors qu’elles pouvaient prétendre à une position de force il y a quelques années, les entreprises doivent maintenant se battre pour recruter.

Ce n’est plus forcément le jeune diplômé qui doit se vendre mais l’entreprise. Elles doivent convaincre des candidats qui ne souhaitent plus toujours intégrer une grande entreprise mais sont tentés par la création d’entreprise.

C’est particulièrement le cas pour les écoles de commerce où l’envie de créer son entreprise est plus répandue. La difficulté de recrutement est encore plus difficile pour les pme et tpe qui ont du mal à séduire ces nouveaux venus sur le marché du travail.

Certes les Start up ont encore la côte mais pour un projet bien calé avec de réelles possibilités de développement.

Les entreprises doivent pouvoir démonter qu’elles sont tournées vers l’avenir et les nouvelles technologies. Le site corporate est souvent la vitrine de l’entreprise et au pied regard, le jugement du postulant est fait !


Retrouvez sur direction Emploi, toutes nos offres d’emploi pour les jeunes diplômés !

 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Retour au travail après les vacances 
28/02/2020
Les vacances sont terminées et vous êtes reposé, serein et pleins d’énergie. Cependant, il faut déjà penser à reprendre le chemin du bureau et vous appréhendez de retrouver la routine professionnelle et les semaines qui passent à toute vitesse sans avoir pu faire autre chose que de bosser ! Cela porte un nom : le back to work blues. Nous vous proposons de vous aider à surmonter cette étape en 8 points !

...




L’emploi en 2022 ? Entre perspectives métiers et secteurs qui recrutent
25/02/2020
France Stratégie, l'organisme de réflexion au service du Premier ministre, a remis les résultats d'une grande étude intitulée "Les emplois en 2022". Ce travail prospectif sur l'évolution des secteurs d'activité et ressources en personnel permet de mieux anticiper les mutations du marché du travail. L’objectif est aussi d'améliorer l'orientation des jeunes et la formation professionnelle pour tous les salariés. Voici les 8 points qu'il faut retenir de cette étude.

...