Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Accueil > Actualité > L'actualité de l'emploi > L’agriculture recrute

L’agriculture recrute

Date de publication : 23/04/2020
Alors que de nombreuses entreprises ont stoppé leur activité en mettant leur personnel en chômage technique, d’autres sont en activité soutenus comme par exemple celui du médical, de la logistique, de l’agroalimentaire et de l’agriculture. C’est sur ce dernier que nous souhaitons nous intéresser.

En effet, l’agriculture recrute et plusieurs campagnes ont été lancées pour sensibiliser les demandeurs d’emploi ainsi que les salariés en chômage partiel qui souhaitent cumuler leur revenu. Carrière-Industrie décrypte pour vous les dernières mesures prises dans ce secteur essentiel pour la population mais aussi l’équilibre économique du pays.

l'agriculture recrute

Des besoins de personnel

Chaque année à l’arrivée du printemps, les agriculteurs ont besoin de personnel pour récolter les fruits et les légumes, mais aussi pour les semis qui seront récoltés plus tard en automne.

D’habitude, cette main-d’œuvre saisonnière est assurée par des travailleurs de pays proches, qui ne peuvent plus aujourd’hui circuler librement sachant qu’ils sont bloqués dans leur propre pays par le confinement mis en place.

L’appui de l’état

Le gouvernement qui a relayé le message depuis le 24 mars, a présenté un dispositif permettant à ceux qui le souhaitent de venir travailler dans la filière agricole en cette période particulière. Les ministres ont en effet détaillé les modalités pratiques permettant à ceux qui le souhaitent de venir travailler en agriculture pendant la pandémie du coronavirus.

Un recrutement facilité

La protection des salariés reste cependant la priorité. Pour la garantir, le ministère du travail a diffusé les solutions concrètes permettant aux employeurs de protéger leurs employés de la propagation du virus. Concernant la principale difficulté, le recrutement, une plateforme dédiée à ces métiers a été mise place en partenariat avec Pôle Emploi.

Ce dernier proposera à chaque employeur, s’il le souhaite, de prendre en charge la présélection des candidats qui pourront consulter les offres sans créer de compte et accéder directement aux coordonnées des recruteurs.

Attirer les salariés en chômage partiel

Si le dispositif vise surtout les demandeurs d’emploi et les indépendants, il sera également possible aux salariés actuellement en chômage partiel de se mettre à disposition de la filière agricole.

Le salarié peut ainsi cumuler son indemnité d’activité partielle avec le salaire de son contrat de travail dans la filière agroalimentaire, sous réserve que son employeur initial lui donne son accord pour respecter un délai de prévenance de 7 jours avant la reprise du travail.

L’employeur de la filière agroalimentaire qui embauche le salarié en activité partielle devra libérer le salarié de ses obligations sous réserve du même délai de 7 jours.

Les aides aux entreprises

Pour les très petites entreprises, les indépendants ainsi que les professions libérales, le dispositif n’empêchera pas les bénéficiaires du fond de solidarité soit 1 500 euros début avril sur demande auprès du site des impôt d’y avoir droit, même s’ils effectuent des contrats courts dans les entreprises du secteur agro-alimentaire et agricole.

 

L’agriculture recrute et les récoltes n’attendent pas ! Alors si vous êtes en recherche d’un emploi immédiat ou si vous êtes en chômage partiel et que vous souhaitez augmenter votre revenu mensuel, n’hésitez pas à postuler pour un emploi saisonnier dans l’agriculture.

Au-delà d’un revenu supplémentaire, travailler dans l’agriculture peut être une expérience très intéressante, dans un univers nouveau, à la campagne et au grand air. Le travail en équipe est souvent vécu comme un moment d’échange même si le quotidien nécessite un investissement physique conséquent.

 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Devenir nageur sauveteur
28/07/2020
Vous aimez la mer et souhaitez être au plus près des estivants sur les plages du littoral, alors n’hésitez pas devenez nageur sauveteur ! Pour vous former à ce métier, rejoignez la SNSM qui prépare chaque année 500 étudiants et jeunes salariés qui veulent vivre cette expérience unique. Voici ce qu’il faut savoir pour devenir nageur sauveteur

...




Grosse chaleur sur les chantiers
28/07/2020
Chaque été, c’est la même chose, la canicule est là, présente pendant quelques jours voire plusieurs semaines. Avec le dérèglement climatique en marche, on prévoit que cela n’est pas prêt de changer. Alors lorsque l’on travaille sur un chantier en plein soleil, l’activité devient très difficile voire dangereuse pour la santé des ouvriers mais aussi l’ensemble des acteurs du chantier. Que doit-on savoir pour mieux se préparer à ces journées devenues régulières l’été et presque banales ?

...