Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Accueil > Actualité > L'actualité de l'emploi > Les psychologues font face à l’après confinement

Les psychologues font face à l’après confinement

Date de publication : 26/05/2020
Même si la situation est plus favorable aujourd’hui, la France est toujours touchée par une épidémie sans précédent par sa vitesse de propagation, la gravité des  conséquences mais aussi le confinement total que nous avons connu. Autant de facteurs ayant un impact psychologique sur les populations entraînant des réactions diverses et variées nécessitant peut être une consultation avec un psychologue.

Nous vous proposons de faire un point sur cette situation exceptionnelle et de mieux comprendre le métier de psychologue en rappelant la formation requise pour exercer ce métier, leurs missions et leurs compétences pour réussir dans cette voie.

Psychologues après le confinement

La contamination possible

Très logiquement la peur d’être contaminé par le virus a été réelle et reste encore vrai même si elle est souvent moins importante chez les plus jeunes entre 15 et 30 ans.

Pendant tout le confinement, le décompte chaque soir des personnes décédées ainsi que les actualités et reportages 100% coronavirus ont été particulièrement anxiogènes et le reste souvent encore aujourd’hui pour nombreux d’entre nous.

Le confinement difficile à vivre

Avec le confinement, les populations ont été plongées dans une période assez solitaire en cercle fermé, avec uniquement les personnes vivant sous le même toit. Que ce soit en couple ou en famille, le fait de ne pas avoir pu sortir, s’aérer ou s’isoler a été difficile.

Pour les personnes vivant seules, l’isolement a été d’autant plus marqué et dur à supporter ainsi que les personnes fragiles dont les symptômes ont pu s’aggraver. Comme, nous l’avons su, il y a eu malheureusement une hausse des violences familiales.

La confrontation avec les malades et la mort

Autres situations anxiogènes, la confrontation avec les malades qui après coup, racontent leur histoire souvent terrible, avec la fièvre et la toux mais aussi les problèmes respiratoires et pour certains l’hospitalisation avec le coma, un appareillage respiratoire puis l’alitement pendant 1 mois lié à une énorme fatigue.

Il y a aussi les décès de proches et moins proches et mêmes les médecins dont on salue l’héroïsme à la télévision. Les familles touchées par la mort n’ont pas pu accompagner les défunts. En effet, les funérailles ont été abrégées et les familles endeuillées n’ont pas pu dire au revoir et vivre ce moment en famille.

Quelles sont les formations pour devenir psychologue ?

Tout d’abord, il n’est pas nécessaire de faire médecine pour devenir psychologue, il ne faut pas confondre psychologue et psychiatre. Au départ avec le bac en poche, vous devez vous inscrire en licence de psychologie qui dure trois ans. A partir de la deuxième année, les étudiants commencent à choisir leur spécialisation. Après l'obtention de la licence vient le Master 1 qui s'étale sur une année. L'année suivante, vous avez le choix entre le Master 2 Pro ou le Master 2 Recherche.

Il y aussi le DESS/Master 2 en psychologie, le DEA en psychologie comportant un stage professionnel, école privée de psychologues praticiens de Paris ou de Lyon et le Centre National des Arts et Métiers.

Quelles sont les missions du psychologue ?

Le psychologue est un professionnel qui écoute et aide les personnes qui présentent des troubles moraux ou psychiques. Au travers d'une écoute attentive, il accompagne ses patients dans un travail introspection visant à résoudre des difficultés d'ordre moral, relatives au psychisme et à l'esprit. C'est ce qu'on nomme la thérapie.

Quelles sont les qualités pour réussir dans cette voie ?

Le psychologue doit être doté d'une grande capacité d'écoute. Pour cela, il doit aimer les autres et avoir envie de les aider. Même si cela se travaille, le psychologue doit posséder une capacité naturelle à faire parler les gens. Pour cela, le sens de l'observation et de la relance sont des qualités indispensables pour exercer ce métier. Il doit aussi garder en toutes circonstances sa neutralité et son objectivité.

 

Ces derniers mois, plusieurs psychothérapeutes ont répondus présent en se rendant disponibles en téléconsultation afin d’accompagner les personnes les plus fragiles ainsi que toutes celles ayant besoin de soutien. Les téléconsultations sont encore entièrement gratuites et de nombreux créneaux sont disponibles afin de pouvoir obtenir une réponse rapide. 
 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Le couvre feu : Une nouvelle épreuve pour les restaurateurs
22/10/2020
Depuis l’allocution du Président de la République et l’annonce du couvre-feu à 21 heures, les restaurateurs encaissent très difficilement cette nouvelle étape de la pandémie qui une fois de plus impacte leur activité d’une manière très importante, condamnant le service du soir. Le président annonce toutefois des aides. Nous vous proposons un point de situation et plus particulièrement côté emploi.

...




Couvre-feu : les secteurs d’activité les plus impactés
16/10/2020
Après le confinement, le chef de l’état a annoncé une nouvelle étape pour lutter contre l’épidémie de Coronavirus, un couvre-feu de 4 à 6 semaines à 21 heures. Les secteurs d’activité les plus touchés sont toujours les mêmes, la restauration, l’hôtellerie, la culture et le sport. Dans ce contexte, l’état a cependant annoncé de nouvelles mesures et aides mais celles-ci seront-elles suffisantes pour une fois de plus dépasser cette période d’incertitudes ? Nous vous proposons un point, plus particulièrement côté emploi et sur les métiers concernés.

...