Accueil > Actualité > L'actualité du marché de l’emploi > Les bars ferment à nouveau dans certaines grandes villes à risque !

Les bars ferment à nouveau dans certaines grandes villes à risque !

Date de publication : 28/09/2020
Depuis le lundi 28 septembre, bars et restaurants sont fermés à Aix-en-Provence, Marseille Bouches-du-Rhône et en Guadeloupe et dans d’autres villes classées en alerte renforcée, au plus tard à 22 heures. C’est évidemment une grande déception pour tout le secteur de la restauration, un retour en arrière après le confinement de mars à mai qui a déjà tellement marqué les esprits.

Nous vous proposons un éclairage sur les dernières mesures liées à la recrudescence de l’épidémie.

Nouvelel fermeture des resyaurants

Zoom sur les bouches du Rhône

L’annonce de la fermeture des bars et restaurants dans la métropole Aix-Marseille, pour lutter contre le Covid-19, a suscité beaucoup d’indignation voire de colères et déclenche cette semaine du 28 septembre de nombreux rassemblements. Grâce à l’intervention des politiques au niveau local, les restaurateurs ont pu cependant bénéficier de 48 heures pour écouler leurs stocks.

Marseille détient le record de France métropolitaine du taux d’incidence de la maladie le plus haut à 281 cas pour 100.000 et c’est pour cette raison que la ville a été placée en zone d’alerte maximale.

Les zones d’alerte

Face à la hausse du nombre de nouveaux cas de Covid-19 dans le pays, plusieurs zones sont passées en alerte renforcée. Celle-ci concerne les grandes métropoles comme Paris et la petite couronne mais aussi les villes en région comme Lille, Toulouse, Saint-Étienne, Rennes, Montpellier, Rouen et Grenoble. Le virus circule très activement dans ces villes et le système de santé est en tension maximale. 

Paris et la petite couronne

Paris et la petite couronne à savoir les Hauts-de-Seine (92), la Seine-Saint-Denis (93) et le Val-de-Marne (94), sont désormais en alerte renforcée. C’est ce qu’a annoncé le ministre de la Santé, le 23 septembre 2020 lors de son point presse hebdomadaire.

Par conséquent, plusieurs mesures restrictives ont été prises, comme la fermeture anticipée des bars au maximum jusqu'à 22 heures, à compter du lundi 28 septembre. Cependant, les restaurants qui ne sert pas d'alcool sans nourriture, pourront donc continuer à fonctionner normalement. La ligne de partage entre bars et restaurants, en droit, reste complexe en France ! 

Extension à d’autres lieux

La fermeture des salles de sport et des salles des fêtes a également été annoncée. Le nombre de personnes pour les grands rassemblements passe de 5 000 à 1 000 personnes, et la vente d’alcool après 20 heures est interdite, tout comme les réunions à plus de 10 personnes dans l’espace public. Sur le sujet des activités scolaires et périscolaires, la préfecture de police semble pour l’instant appliquer de la souplesse notamment pour l’accès à des équipements municipaux comme les gymnases, par exemple et les équipements sportifs de plein air.

Les enterrements devraient également bénéficier d’une certaine souplesse quant aux rassemblements de personnes, tout comme les activités sur l’espace public comme les chantiers, les tournages et les guides touristiques. Tolérance aussi pour les mariages, fêtes religieuses et cérémonies cultuelles si celles-ci se déroulent dans l’espace privé.

Alors que les restaurateurs et tous ceux qui vivent de la restauration comme les traiteurs ont déjà payé un lourd tribut depuis mars, voilà que la situation se complique de nouveau, obligeant tout un secteur d’activité à trouver des solutions pour poursuivre leur activité et maintenir leur personnel.

Alors à ceux qui cherchent un travail dans la restauration, venez sur carrière restauration car des offres d’emploi dans la restauration sont proposées et sur toute la France. Serveur, cuisinier, plongeur, caissier, responsable de restaurant, venez postuler aux offres d’emploi sur Carrière Restauration.
 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Quelles sont les aides pour les jeunes diplômés dans ce contexte de crise ?
21/01/2021
Dans ce contexte exceptionnel que nous connaissons, les jeunes diplômés qui arrivent sur le marché du travail sont très touchés par la crise sanitaire. L’état qui a décidé d’aller de l’avant face à cette situation de précarité, a mis en place des aides pour cette population qui souvent peine à trouver un travail suite à l’obtention de leur diplôme. Nous vous proposons donc un point sur les aides pour les jeunes diplômés.

...




Couvre-feu à 18 heures, ce qui change pour les salariés ?
18/01/2021
Depuis mars dernier avec l’arrivée du Covid, nous connaissons des rythmes de vie différents, le confinement, le retour à la vie presque normale, puis le couvre-feu à 20 heures et maintenant le couvre-feu à 18 heures. Déjà en place dans 25 départements, il est généralisé à l’ensemble du territoire depuis le samedi 16 janvier. Mais cela bouleverse-t-il l’organisation du travail ? Comment allons-nous vivre cette nouvelle étape de la pandémie ? A quoi devons-nous nous attendre pour les prochaines semaines ?

...