Accueil > Actualité > L'actualité du marché de l’emploi > L’ingénieur big data, le maillon fort !

L’ingénieur big data, le maillon fort !

Date de publication : 17/02/2021
Le métier d’ingénieur big data fait partie de ces métiers qui ont le vent en poupe depuis quelques années. Le marché de l’informatique évolue et de nouveaux métiers prennent le pas sur d’autres. L’ingénieur Big data est devenu incontournable dans la chaine de traitements de données massives pour le compte d’entreprises.

Nous vous proposons un zoom sur ce métier qui attire de nombreux jeunes informaticiens en quête de nouveautés et surfent sur ces évolutions technologiques et les besoins des entreprises.

L’ingénieur big data

Quelles sont les formations nécessaires pour devenir ingénieur big data ?

Il faut un niveau Bac+5 pour exercer ce métier en suivant une formation informatique et réseaux dans une école d’ingénieurs, diplôme master en Data Science. Lors du cycle Ingénieur, vous devez choisir la majeure Intelligence Artificielle & Data Science et développer ainsi des compétences en data science et machine learning, en infrastructures Cloud, en développement d’applications Big data, en modélisation prédictive et enfin en management de l’intelligence artificielle.

Vous pouvez aussi choisir l’apprentissage. Vous cumulez alors 18 mois de stage et jusqu’à 3 ans d’expérience. Vous réalisez plusieurs projets scientifiques et techniques, notamment dans les domaines de la santé, de la robotique, de la cybersécurité ou encore du génie climatique.

Quelles sont les missions de l’ingénieur big data ?

Vous vous chargez de définir, développer et mettre en place les outils et les infrastructures adéquates nécessaires aux équipes Data science pour l’analyse de la donnée. Responsable des opérations des bases de données, votre but est de fournir des plateformes nécessaires aux traitements d’une grande volumétrie de données dans les meilleures conditions.

Pour cela, vous contribuez à la mise en place de bases de données nécessaires à l’entreprise, puis vous vous assurer de leur bonne structure et leur bon fonctionnement. Grâce à votre travail, le data scientist pourra ensuite se servir de ces données propres.

Quelles sont les évolutions possibles ?

Vous pouvez évoluer vers un poste de consultant Big data ou Business Intelligence, de data analyst ou data scientist. Avec quelques années d’expérience, vous pouvez occuper des postes en management et de direction, comme celui de chief data officer, master data manager ou encore de data security manager. Les débouchés sont donc importants notamment dans les entreprises du numérique et celles qui font de la valorisation de la donnée.
 

 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

La formation à distance a le vent en poupe !
26/02/2021
Avec l’accélération du digital et en plus la crise sanitaire et les périodes de confinement et de couvre-feu, la formation à distance s’est fortement développée. Effet, vous êtes depuis quelques mois souvent chez vous et se déplacer est devenu plus compliqué. Rejoindre un centre de formation n’est pas si simple et l’idée de rester chez soi tout en se formant est devenue une solution idéale. Très simplement, il vous suffit d’avoir un ordinateur et une connexion Internet et c’est bon ! Nous avons choisi de vous donner quelques bonnes raisons pour concrétiser ce choix, se former à distance !

...




Domaliance : De l’hôtellerie aux services à la personne, portrait d’une reconversion
22/02/2021
La crise sanitaire a poussé près de 715 000 salariés à la reconversion professionnelle. Parmi eux, une grande majorité est issue des secteurs du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration. Beaucoup de ces salariés se sont orientés vers les nombreux métiers du service à la personne et s’épanouissent aujourd’hui pleinement dans leurs nouvelles missions. Un secteur porteur offrant de nombreuses opportunités de reconversion. C’est le cas de Nathalie, 44 ans, aide ménagère à Reims, en Champagne-Ardenne. Rencontre.

...