Accueil > Actualité > L'actualité du marché de l’emploi > Tout savoir pour créer son entreprise !
Tout savoir pour créer son entreprise !
Date de publication : 05/04/2021
Créer son entreprise demande de la réflexion et de la préparation. Tout sauf l’improvisation ! Certes, il faut trouver une bonne idée mais cela ne suffit pas. La création d’une entreprise demande du temps, beaucoup d’implication, surtout au début pour le lancement, et un investissement personnel et financier non négligeable.

Vous avez la fibre entrepreneuriale et rêvez de débuter votre activité, nous vous apportons tous les conseils pour devenir chef d’entreprise et réussir votre projet !

Tout savoir pour créer son entreprise

Suis-je fait pour devenir chef d’entreprise ?

Lorsque l’on crée son entreprise, il faut se poser toutes les questions possibles et faire une sorte de bilan personnel. Quelles sont mes motivations dans ce projet ? Quelles sont mes points forts et points faibles ? Ai-je le savoir-faire nécessaires ? Saurai-je convaincre ? Suis-je un bon gestionnaire ? Suis-je un profil complet capable d’être multi casquette.

Il faut aussi savoir que le temps consacré à l’entreprise pour la préparation, le lancement et les premières années, nécessite de nombreux sacrifices et surtout peu de temps libre pour faire autre chose. Fini la petite vie calme avec un rythme de salarié classique et bonjour, les weekends au travail ainsi que les nombreuses soirées au boulot tard le soir. Alors, réfléchissez bien à vos loisirs que vous allez mettre de côté pendant quelques temps mais aussi la vie de famille et les pots avec les copains.

Tout le monde n’est pas fait pour devenir chef d’entreprise et ce n’est pas non plus une obligation pour réussir sa vie professionnelle. Il n’y a pas de honte à renoncer à son projet et d’y à avoir cru pendant quelques temps. En cas d’échec, Vous pourrez également en parler lors de vos entretiens en montrant que ce fut une expérience riche et très enrichissante.
Trouver la bonne idée et définir votre projet

Vous avez trouvé une bonne idée d’un service ou d’un produit qui peut faire la différence. Ou bien, tout simplement, vous voulez reprendre, l’idée ou le modèle d’une activité que vous avez repérez et dont vous pensez que vous pouvez apporter des améliorations ou bien, faire mieux au niveau de la qualité du produit ou de la commercialisation. Il faut donc bien définir votre projet. Commencez donc par lister de manière concrète vos ambitions, aspirations professionnelles et votre projet.

Définissez un business model

Vous devez définir un business model capable de dégager du chiffre d’affaires. Une entreprise doit couvrir ses dépenses pour faire tourner la boutique et également pour permettre de vivre avec un revenu décent au moins au départ pour l’entrepreneur. Faites ainsi une étude de marché, cela vous aidera dans la construction de votre business plan.

Vous devez également prévoir une estimation de votre chiffre d’affaires sur la première année avec un tableau de trésorerie très pointu intégrant les charges fixes incontournables. Vous pouvez envisager plusieurs solutions et bien sûr les plus basses afin de définir le point d’équilibre de votre structure.

Concours, organismes, associations, soyez pro actif !

Ils existent de nombreux concours organisés pour les jeunes entrepreneurs. N’hésitez pas à y participer. Soyez réactifs et proactifs dans ce genre d’événement afin de sortir du lot. Voici quelques concours bien connus, 100 jours pour entreprendre, Prix Moovjee, Puls’Innov, i-LAB Prix Pépite, Graines de Boss et Startup Contest.

Il est très important de ne pas rester seul et de vous faire aider dès le début de votre projet. Rapprochez-vous d’organismes comme les chambres de commerce et d‘industrie et les chambres de métiers et d’artisanat. Vous pouvez aussi essayer d’entrer dans une couveuse ou une coopérative d'activités et d'emploi. Ces structures vous permettent de tester votre projet sans prendre de risques. Enfin, si vous êtes en contact avec des entrepreneurs, demandez-leur de vous conseiller. Il existe une grande solidarité entre entrepreneurs.

Les aspects financiers

Auprès des banques et des Business Angels, préparez un dossier solide car vous serez aussi jugé par rapport aux documents que vous allez transmettre. Il ne s’agit pas uniquement d’avoir la bonne idée, mais également de démontrer que vous êtes à la hauteur de la situation et la tête sur les épaules ! Notez aussi que BPI France est très actif concernant les aides à la création d’entreprise, sans oublier les incubateurs et le financement participatif.

Vous devez prévoir d’être particulièrement raisonnable la première année. Il est fort possible que vous ne puissiez pas vous payer, alors le mieux est de trouver un logement très peu cher ou bien tout simplement retourner vivre chez les parents ! C’est aussi peut être le bon moment d’utiliser l’argent que vous avez mis de côté ces dernières années en vue de ce projet qui vous fait tant rêver.

On est plus fort à plusieurs !

Si vous ne souhaitez pas vivre cette expérience seul, vous pouvez choisir de vous associer avec des camarades de votre école ou des amis que vous avez rencontré dans le milieu professionnel et avec qui vous partagez cet esprit entreprenariat. Savoir bien s’entourer, trouver les bonnes personnes avec qui développer votre projet, c’est aussi la clé du succès surtout s’il s’agit d’une future entreprise dont l’évolution est prévue pour être très importante.

Trouvez des profils complémentaires au vôtre. Posez-vous les bonnes questions à savoir si vous avez la même vision de l’entreprise, en phase avec le développement futur de l’entreprise ? La complémentarité des compétences est un atout précieux lors d’une création d’entreprise. Quelle place chacun veut y avoir ? Qui prend les décisions ? Quel est le degré d’engagement en temps et en argent de chacun ? en répondant à ces questions, vous serez si vous devez démarrer le projet ensemble.

Cela ne doit cependant pas bloquer le processus du lancement. En effet, créer une entreprise est aussi une aventure humaine et il n’est pas rare que des tensions surviennent dès la première année de l’entreprise avec des départs de certains. Cela ne remet pas en cause le développement de la société si le projet est viable et promis à un bel avenir. Il faut donc aborder les difficultés humaines avec calme même si cela n’est pas toujours facile.

Faites les démarches administratives officielles

Vous devez obtenir un numéro d’immatriculation ou SIRET, sans oublier le statut qui convient le plus à votre activité. Souhaitez-vous être auto-entrepreneur, avoir une société à part entière ? De nombreux sites sont là pour vous aider à trouver le statut légal. Les Chambres de Commerce et d’Industrie fournissent des éléments clés à la création d’entreprise, les formalités et la réglementation.

Soyez confiant

Les débuts sont rarement faciles. Alors restez confiant ! Attention à bien gérer votre apport financier en évitant de tout dépenser les premiers mois. Restez optimiste en toute circonstance car la création d’entreprise et son lancement peut se révéler être un vrai marathon passionnant. Ne vous découragez pas au moindre échec. Prenez du plaisir dans ce que vous faite car cela accroîtra les chances de créer une atmosphère positive et innovante.

Pour réussir soyez heureux et amusez-vous dans ce que vous entreprenez. Il y aura des hauts et des bas, quelques mauvaises nouvelles et un peu de fatigue pourront vous démotiver. Mais croyez en votre projet et ne baissez pas les bras !

 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Les premières minutes de l’entretien, vous avez la parole !
21/04/2021
On dit souvent que la première impression est la bonne. Ceci est particulièrement vrai dans les entretiens d’embauche. Dans la plupart du temps, au démarrage de l’entretien, le recruteur va vous demander de vous présenter. Nous nous intéressons à ces premières minutes ou vous allez avoir la parole. Que faut-il dire ? Comment se présenter en quelques phrases ? Ceci peut durer plus longtemps que vous le pensez et il s’agit de savoir occuper le terrain, placer ce qui vous semble essentiel et trouver un moyen de redonner la parole au recruteur. Ce sont les réponses à toutes ces questions que nous souhaitons traiter avec vous dans cet article !

...




Travailler et faire carrière dans l’électricité ?
11/04/2021
L’équipement électrique est un des domaines du bâtiment le plus récent car on dit que c'est historiquement la maçonnerie qui existe depuis très, très, longtemps. Cette activité appartient au second œuvre, qui comprend aussi la plomberie, l'isolation thermique, le chauffage, la climatisation, la ventilation et l'étanchéité. Sur le plan de l'organisation des professions, l'équipement électrique est l'un des trois corps d'état techniques avec la plomberie et le chauffage / climatisation. Nous vous proposons de découvrir ce troisième corps d’état technique avec son activité, ses développements, ses métiers et ses possibilités d’évolutions.

...