Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil > Actualité > L'actualité de la formation continue > 3 conseils aux jeunes diplômés

3 conseils aux jeunes diplômés

Date de publication : 23/06/2014
Compte tenu du contexte actuel – très différent des années passées – voici les tendances à prendre en compte quand on s’apprête à rentrer sur le marché du travail après l’obtention du diplôme tant espéré.

1/ Choisir d’autres options


Dans la mesure du possible, il convient de privilégier la poursuite des études, un stage longue durée à l’étranger, ou l’expatriation sous des cieux plus propices… Ce sont des moyens d’enrichir son expérience, d’augmenter sa valeur sur le marché du travail en se préservant d’un contexte difficile.
Si cette possibilité n’est pas envisageable, il convient alors de choisir une tactique temporaire pour gérer au mieux cette période sans se dévaloriser.

conseils-jeunes-diplômés

"Attention aux références de salaires faussées"

2/ Négocier sa rémunération


Attention aux références de salaires faussées ! Les jeunes diplômés arrivant sur le marché du travail cette année ne doivent pas prendre pour référence les salaires obtenus par les promotions d’avant la crise car le contexte du marché est complètement différent.
Il faut examiner avec soin la qualité/l’intérêt du poste proposé, quitte à demander une revalorisation du salaire dans 6 mois (il est tout à fait possible et même recommandé de demander à ce que cela soit écrit dans le contrat de travail). L’idée est simple : rassurer l’entreprise tout en montrant une attitude positive sur le mode « Laissez-moi faire mes preuves et vous constaterez que je mérite amplement la rémunération à laquelle je prétends».

3/ Privilégier les missions en intérim


Pour ne pas être bloqué sur un « petit » salaire pendant 1 an ou 18 mois, les jeunes diplômés peuvent aussi opter pour des missions en intérim plutôt que pour un poste fixe. L’avantage indéniable est d’avoir la possibilité de revoir son salaire à la hausse à chaque nouveau contrat et donc de « coller » à l’évolution favorable attendue du marché. Il sera toujours temps de se recentrer ensuite sur le marché CDI quand les salaires seront meilleurs.
Accepter les missions en intérim permet aussi d’accumuler de l’expérience, de décrocher un poste éventuel en CDI dans le futur, de nouer de nouveaux contacts professionnels, développer de nouveaux savoir-faire, découvrir un nouveau secteur et d’acquérir de nouvelles compétences…

Ces articles devraient vous intéresser

 

Ces offres d'emploi devraient vous intéresser
Vous recherchez une annonce d'emploi pour jeune diplômé ?

www.directemploi.com/theme/offres-emploi-jeune-diplome.html

Offre de stage pour jeune diplômé

www.directetudiant.com/theme/offres-stage.html