Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil - Magazine - L'actualité Formation continue

Interview de Frédéric Demarquet, fondateur du SI Institut

Date de publication : 31/03/2016
Auteur du « Manuel systémique d’accompagnement de la personne » et fondateur du Si Institut, Frédéric Demarquet donne quelques conseils pour être plus heureux dans son travail.

Vous venez d’intégrer une nouvelle structure ? Vous êtes devenu le manager de votre ancienne équipe ? Ou vous voulez simplement apprendre à améliorer votre manière de communiquer ? On vous recommande de lire cette interview sans plus attendre. Vous bénéficierez de l’expertise, du savoir et du savoir-faire de Frédéric Demarquet qui est coach, superviseur, formateur et consultant.

1/ Comment réussir son intégration dans une nouvelle entreprise ? Nos croyances déterminent-elles la réalité ?

Il n’y a pas de recette pour réussir son intégration. La systémique ne croit pas aux recettes « prêtes à l’emploi ». C’est ce qui fait son originalité et sa différence qui va générer des différences dans le cadre d’accompagnements de personnes, d’équipes ou d’organisations. L’intégration dépend de la personne qui s’intègre, de sa personnalité, de sa manière de voir les choses, de ses comportements, de ses émotions… et aussi des personnes qui intègrent, de l’organisation qui intègre, des adéquations entre cet ensemble, des possibilités de rapprochements, de complémentarités… On ne s’intègre pas tous de la même façon. A titre d’exemples, les organisations qui intègrent des jeunes doivent s’adapter aussi à leurs besoins et attentes qui ne sont plus les mêmes qu’il y a 20 ans. Ils ne s’intègrent plus selon les mêmes codes. La systémique tend à développer cette souplesse et cette possibilité d’adaptation à l’autre tout en respectant ses propres besoins et ceux de l’organisation.

Notre manière de voir les choses et donc nos croyances déterminent effectivement une grande partie de notre réalité et non de la réalité. La réalité en soi n’existe que pour les choses factuelles sur lesquelles tout être humain est d’accord (ce qu’est une chaise, un chiffre…) mais toutes nos expériences sont vécues au travers de la représentation que nous nous en faisons et ceci représente notre réalité personnelle. C’est une réalité pour soi mais pas pour les autres. Cette réalité va influencer nos comportements qui vont être observés par d’autres qui vont les interpréter et se comporter en fonction de ces interprétations. Nous allons à notre tour interpréter ces comportements avec nos propres croyances et s’installent ainsi des boucles interactionnelles faites de communication verbale, non verbale, d’explicites, d’implicites… Parfois ces boucles seront vertueuses, parfois pas. La systémique va regarder de très près ces boucles afin de déterminer comment les modifier pour permettre à chacun d’atteindre ses objectifs, de régler ce qu’il souhaite. Les réels niveaux de blocages sont souvent peu visibles et c’est ce qui crée les difficultés à résoudre ce qui doit l’être. Un intervenant systémicien cherche dans cet invisible avec des méthodes précises pour pouvoir agir au bon niveau et redonner la souplesse nécessaire. Passer dans une logique systémique c’est passer de l’intrapsychique à l’interactionnel, à la relation qui unit les individus.

2/ Comment bien communiquer avec ses collaborateurs ? Quel est le pouvoir de la communication non verbale ?

La communication non verbale est plus puissante que la communication verbale et peut parfois effacer tout le verbal. Imaginez un manager qui regarde constamment sa montre lorsque son collaborateur vient lui parler d’un problème important. Peut-être le collaborateur va interpréter que son manager n’en a rien à faire de lui et la relation risque de fait de se dégrader par la suite. Alors que la manager n’avait peut-être tout simplement pas voulu lui dire qu’il était pressé parce qu’il souhaitait justement prendre soin de son collaborateur. Encore une fois, il n’y a pas de recette toute faite pour bien communiquer. Cela dépend des personnes et des situations. Par exemple, agir gentiment peut être mal à propos dans certaines situations mais très adapté dans d’autres situations. La question à se poser est : cette manière de communiquer est-elle adaptée aux personnes et à la situation ? La systémique tend à développer ainsi une palette relationnelle plus large qui permet d’assouplir et d’innover dans la relation.

3/ Comment se comporter avec un manager trop autoritaire ?

Là encore, il n’existe aucune recette pouvant répondre à cette question d’un point de vue systémique. En premier lieu, qui décide qu’un manager est trop autoritaire ? A partir de quelle norme ? Le moyen est-il adapté à l’objectif ? Voilà une question importante. L’autorité peut être très utile dans certaines situations. La manager est-il trop autoritaire ou le collaborateur le perçoit-il comme tel ? Finalement, que veut dire trop autoritaire ? Est-il trop autoritaire en toute situation ou y-a-t-il des exceptions ? Enfin, si le collaborateur décide que son manager est vraiment trop autoritaire dans certaines situations, alors, il va devoir user de son influence sur lui pour modifier ce comportement. Les moyens peuvent être extrêmement variés et déprendront de la situation et des personnes.

4/ De quelle manière peut-on limiter l’influence de sa vie privée dans son travail ?

La question appelle une norme (la vie privée ne doit pas influencer le travail) et la systémique évite le piège des normes. Qui souhaite que l’influence du privé sur le professionnel diminue ? Le collaborateur ? Le manager ? L’organisation ? De quelle influence parle-t-on précisément ? Avec une approche systémique, nous allons rechercher systématiquement quelles sont les comportements précis et factuels à modifier. Par exemple, tel collaborateur estime que les problèmes privés qu’il traverse impactent trop son travail. Il va être nécessaire de définir concrètement cet impact et de décider ensuite ce qui doit changer. Vouloir modifier un problème trop large et mal défini risque fort d’aboutir à une insatisfaction. Il est préférable de modifier peu en ayant la satisfaction d’avoir réussi que de vouloir trop modifier en étant déçu. Dans le premier cas, l’apprentissage fait pourra être dupliqué. Dans le second cas, la frustration qui sera ressenti apportera encore plus de problèmes.

5/ Comment gérer une promotion ? Comment limiter son angoisse ? Comment ne pas susciter la jalousie de ses collaborateurs ?

Il existe de nombreux ouvrages de recettes que je ne conseillerai pas. Je ne veux d’ailleurs pas dire qu’ils sont mauvais. Cependant, une recette marchera dans une situation mais pas dans une autre. La relation humaine n’est pas une science exacte et les recettes ne marchent finalement bien qu’en cuisine, quoi que… La recette ne précise pas toujours tout. Le type de casserole à utiliser par exemple. J’ai toujours voulu faire les mêmes pâtes au fromage que ma grand-mère et je n’y suis jamais arrivé bien qu’elle m’en ait donné à plusieurs reprises la recette précise. Il manquait le petit plus qui donnait ce goût si particulier et qui s’est éteint avec elle… Alors si même en cuisine les recettes ne marchent pas à tous les coups, imaginez dans la relation humaine ! Se former à la systémique c’est éviter ce type de piège et savoir rechercher les bonnes informations dans chaque situation qui permettront de trouver la solution la mieux adaptée. Ce qui fait la richesse de la relation humaine, c’est justement cette gigantesque diversité et la non prévisibilité. Imaginez un monde ou chaque interaction serait la même que la précédente et dans lequel il existerait une recette précise pour toute communication…
  

Frédéric Demarquet est aussi le fondateur du Si Institut. Le Si Institut est un organisme de formation, d’intervention et de recherche utilisant la systémique et ses différentes formes d’applications. Il développe une offre auprès des entreprises, une offre auprès des professionnels de l’accompagnement des personnes et une offre auprès des particuliers et des familles.

L’équipe :

L’ensemble des intervenants du Si Institut sont des experts systémiciens. Au-delà de leur expertise systémique, ils sont tous experts dans différents domaines et construisent des interventions systémiques adaptées à leurs champs d’intervention.

Qu’est-ce que la systémique ?

La systémique est une approche de la relation humaine qui met le focus sur les interactions de chaque être humain avec lui-même et avec son environnement. Une analyse systémique consiste à dégager les habitudes interactionnelles des différents membres d’un groupe humain et de définir quelles sont les structures interactionnelles à faire évoluer pour permettre à chacun d’aller vers ses objectifs. La question centrale d’une intervention systémique est « comment ? » : Comment le système fonctionne ? Comment peut-il fonctionner différemment pour résoudre ce qui doit l’être ? Dans cette perspective, il existe plusieurs approches systémiques et les champs d’application sont extrêmement variés : d’une approche micro centrée sur la personne à une approche macro centrée sur les organisations et au-delà.

L’offre du Si auprès des entreprises :

- Formation : management, communication interpersonnelle, développement perso-professionnel, efficacité professionnelle, qualité de vie au travail, développement durable.
- Coaching : individuel, équipe, organisation
- Team-building
- CoDéveloppement
- Consulting
- Médiation
- Supervision

L’offre du Si auprès des professionnels de l’accompagnement :

- Formation : formation aux trois modèles systémiques : Palo Alto, Orienté Solution, Orienté Objectif, Animation de groupes de CoDéveloppement Systémique
- Coaching
- Supervision

L’offre du Si auprès des particuliers :

- Formation : développement personnel, communication interpersonnel
- Coaching : individuel, couples, familles
- CoDéveloppement

 Cet article vous a plu? Si vous souhaitez en apprendre plus sur la systémique, on vous recommande de visiter le site internet de Frédéric Demarquet. Vous pourrez le contacter également sur ses comptes Facebook et Linkedin.

Emploi développement personnel

 

Formation développement personnel

Apmjob
 
Toulouse business school - tbs
Toulouse business school - tbs
Toulouse business school - tbs