Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil - Magazine - L'actualité Formation initiale

Les nouveautés de la réforme de la formation initiale pour les avocats

Date de publication : 20/11/2014
Le Conseil national des barreaux réfléchit à une réforme globale de l’accès à la profession d’avocat depuis plusieurs années, et s’est réuni dernièrement afin d’étudier ses propositions finales de réforme de la formation initiale dans les Ecoles d’avocats (EDA). Quels sont les changements prévus pour les conditions d’entrées en EDA et les principes d’organisation de la formation qui mène à la profession d’avocat ?

Vers un examen d’entrée unique en 2016

Aujourd’hui, l’accès aux EDA est réservé aux candidats titulaires d’une maîtrise en droit ou équivalent qui passent l’examen d’accès. Le Conseil national des barreaux propose que pour s’inscrire à l’examen, certaines matières soient au préalable validées au fur et à mesure du cursus du candidat, car toutes les matières d’un coup sont plus difficiles et moins représentatives du niveau de l’élève.

De plus, afin d’éviter les disparités existantes concernant le niveau de l’examen, les sujets des épreuves doivent être désormais identiques et établis au niveau national par une commission constituée pour la plupart d’avocats professionnels. Par ailleurs, le CNB a également énoncé l’idée de mettre en place une grille nationale de correction, afin d’assurer une harmonisation des critères de notation.

nouveautés-réforme-formation-initiale-avocats

Les changements de la formation initiale

Jusque-là, la formation initiale en droit dans l'Ecole se constituait en trois parties, divisées en un enseignement à l’Ecole, un PPI (Projet Pédagogique Individuel) et un stage de l’élève auprès d’un avocat ou d’un cabinet juridique. Mais l’âge des élèves étant de plus en plus avancé lorsqu’ils arrivent en EDA, l’exigence d’une formation plus courte et plus axée vers un aspect professionnel se renforce.

Ainsi, la réforme de la formation initiale des avocats prévoit 4 mois d’enseignement à l’Ecole, consacrés uniquement à la pratique professionnelle, ainsi les élèves sont d’emblées plongés dans une perspective de l’emploi. Cette réforme se verra soumise à un examen définitif à l’Assemblée générale, le 12 et 13 décembre). Enfin, 6 mois de stage en cabinet d’avocats seront requis, et la possibilité sera donnée de faire deux mois de stage de découverte optionnel ou deux mois de prise de congés afin de préparer l’examen.
 

Ces articles peuvent vous intéresser