Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil - Magazine - L'actualité Formation initiale

Les formations paramédicales

Date de publication : 14/04/2015
La sélection pour intégrer les formations paramédicales se fait souvent sur concours et permet de rejoindre une école délivrant un Diplôme d’Etat (DE) ou un Certificat de Capacité (CC), indispensable pour exercer. Certains diplômes d’état, accessibles sur concours, sont ouverts à tous (aide soignant, auxiliaire de puériculture, ambulancier). Mais la plupart sont ouverts aux bacheliers, et les concours offrent un nombre de places qui est fixé par un arrêté national.

Préparation des concours

La plupart des concours portent sur les matières scientifiques des programmes de Terminale S. Quelques exceptions sont faites à cela, notamment les concours d’infirmier et d’orthophoniste. Dans ce dernier cas, la sélection se fait sur des matières telles que la grammaire, l’orthographe ou le vocabulaire. A ces sujets, sont bien souvent ajoutés des tests psychotechniques, ainsi qu’en cas de réussite des épreuves d’admissibilité, un entretien oral devant un jury qui compte généralement un psychologue.

Si la présentation aux concours est ouverte à tous, et bien que les écoles de préparation ne soient pas obligatoires, le fait que les concours soient si sélectifs encourage souvent les futurs candidats à s’inscrire aux nombreuses formules de préparation proposées.


Ecoles privées de préparation aux concours : Ces écoles, onéreuses (plusieurs milliers d’euros), regroupent généralement de petits groupes d’élèves et offrent un suivi particulier selon les périodes de l’année et les prochains concours présentés. Ces écoles proposent des formations qui s’étalent sur une année scolaire, mais également des stages intensifs pendant les périodes de vacances.


Préparation sur internet : Souvent un peu moins chères que les formations en écoles privées, les préparations sur internet conjuguent cours en ligne, mises en situation de concours, semaines de révisions intensives et coaching individuel avant chaque oral de concours.


Recrutement via la PACES : La première année commune aux études de santé permet de recruter certains étudiants pour les formations paramédicales : masseur – kinésithérapeute, ergothérapeute, manipulateur en électroradiologie, psychomotriciens etc.


• Enfin, il est possible de préparer le concours par soi même, notamment grâce aux nombreux livres et manuels qui proposent exercices et conseils spécialisés pour chaque discipline.

Le déroulement des études


Comme la plupart des formations, une fois le concours passé avec succès, les années d’études se partagent entre cours théoriques, travaux dirigés, projets, et stages, tant en milieu hospitalier qu’en cabinet. Les programmes varient ensuite selon les écoles, les villes et les demandes des professionnels du secteur. Finalement, aux 35h de cours hebdomadaire, il faut ajouter les périodes de stage, et le travail personnel, qui rendent très denses les formations.

formations-paramédicales

"Les programmes varient ensuite selon les écoles, les villes et les demandes des professionnels du secteur"


Enfin, si cela reste encore parfois un projet, peu à peu, les cursus paramédicaux devraient avoir des équivalents universitaires de Licence, Master ou Doctorat. Si cela est déjà le cas pour certains diplômes d’état (infirmier, ergothérapeute), cela devrait rapidement en être de même pour les autres cursus.

Exemple du concours d’infirmier


Epreuves d’admissibilité :


Epreuve écrite : Un texte en lien avec l’actualité sanitaire et sociale, d’une à trois pages est présenté au candidat, qui doit répondre par la suite à quelques questions qui permettent de voir s’il est capable de présenter le sujet, les thèmes principaux, la problématique et d’en donner un avis argumenté. Cette épreuve dure 2h et est notée sur 20 points.


Tests d’aptitudes : Souvent apparentés à des tests psychotechniques, ils permettent d’évaluer les capacités logiques et de raisonnement du candidat. Cette épreuve dure 2h et est notée sur 20 points.
Afin d’être admissible et d’avoir l’opportunité de passer l’entretien oral, il est indispensable d’obtenir au moins 20 points sur l’ensemble des deux épreuves.
 

Epreuve d’admission :

Elle consiste en un entretien avec un jury composé de trois personnes : un infirmier exerçant dans un IFSI, un infirmier exerçant en secteur de soin, une personne extérieure à l’établissement (souvent un psychologue). Il porte sur un thème sanitaire et social et permet de déterminer si l’étudiant a les capacités de suivre la formation.
Une note d’au moins 10/20 est nécessaire pour être admis.

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser