Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Accueil > Actualité > L'actualité de la formation initiale > Etudier à l'étranger : bien s'organiser avant le départ

Etudier à l'étranger : bien s'organiser avant le départ

Date de publication : 22/04/2015
Vous programmez de faire votre stage ou la continuité de vos études à l’étranger ? Pour mettre toutes les chances de votre côté et partir sereinement, suivez les bonnes étapes au bon moment ! En effet, les délais seront déterminants dans la réussite de votre projet et il est important de bien s’y prendre à temps.

Se renseigner sur les bourses


Les bourses pour partir à l’étranger sont attribuées en fonction de votre degré de cursus universitaire et il vous sera plus aisé d’en obtenir une si vous êtes titulaire d’un diplôme. La première étape pour l’obtention d’une bourse est de vous renseigner auprès de l’établissement dans lequel vous étudiez. Si le stage que vous envisagez à l’étranger fait partie de votre cursus initial, votre établissement, au regard de certains critères, peut directement vous délivrer une aide à la mobilité. Si vous partez en Europe, vous bénéficierez peut-être d’Erasmus +. A l’international, des commissions spécifiques peuvent vous permettre d’accéder à des aides. N’hésitez pas vous renseigner auprès des ambassades ou auprès des universités dans lesquelles vous souhaitez étudier à l’étranger.


Concernant les bourses spécifiques aux stages, il s’agit des bourses de voyage et de mobilité, qui vous aideront à couvrir les frais de transport ou à financer votre séjour sur place.

Obtenir son visa


Si votre destination se situe en dehors de l’Union Européenne, commencez à vous renseigner pour obtenir un visa.


Selon les pays, le visa sera spécifique : soit il vous permettra de travailler dans l’entreprise d’accueil en tant que stagiaire, soit il vous délivrera un statut d’étudiant. Renseignez-vous bien auprès de l’ambassade en question. Les coûts des visas diffèrent selon les pays.


Par ailleurs, pour constituer votre dossier de demande de visa, prenez bien en compte le délai d’obtention pour ne pas vous trouver dans l’embarras.

Trouver son hébergement


Une fois les renseignements sur les bourses pris et la demande de visa faite, vous allez pouvoir enfin vous occuper d’une étape cruciale : le logement. Il n’est pas facile de trouver un hébergement à distance, mais vous pouvez opter pour un hébergement provisoire en arrivant sur place.


Tout d’abord, commencez par voir si votre établissement d’accueil possède une résidence étudiante, notamment si vous suivez un cursus dans une école ou à l’université. Si ce n’est pas le cas, d’autres solutions s’offrent à vous.


Le couchsurfing, dont le principe est de profiter gratuitement du canapé d’un local. Si vous tombez sur un hôte accueillant, vous pourrez profiter de ses conseils et de ses bons plans pour trouver un logement. Sans compter qu’il pourra vous apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur le pays.

étudier-étranger-organiser-avant-départ

"Si vous tombez sur un hôte accueillant, vous pourrez profiter de ses conseils et de ses bons plans pour trouver un logement."


Dans la même veine que le couchsurfing, le wwoofing. Avec cette solution, vous pouvez loger gratuitement chez l’habitant en échange de petits services.


Dernière solution, qui est aussi la plus connue : l’auberge de jeunesse. Une bonne option pour faire des rencontres du monde entier ! Les auberges de jeunesse sont payantes, mais bien moins chères qu’un hôtel.

Anticiper les démarches administratives


Ne négligez surtout pas les formalités administratives : elles vous seront très utiles une fois sur place.


La santé
Votre assurance santé ainsi que votre mutuelle étudiante proposent sans doute des packs tout compris pour les stages à l’étranger. Renseignez-vous donc bien auprès d’elles, afin d’être couvert dès votre arrivée dans le pays.


La banque
Contactez votre banque afin de vous renseigner sur les questions de comptes, de carte de crédit, mais également sur les partenariats qu’elle entretient à l’étrange. Ces partenariats pourront vous éviter certains frais bancaires supplémentaires, pour le retrait par exemple.


La carte étudiante internationale
Cette carte n’est pas forcément connue de tous. Et pourtant elle offre de nombreux avantages non négligeables, surtout en tant qu’étudiant ! Sur place, elle vous fera en effet profiter de nombreuses réductions. Pour l’obtenir, vous n’avez qu’à remplir le formulaire disponible sur le site ISIC : http://www.isic.fr/commander-une-carte-isic/.
 

Ces articles peuvent vous intéresser

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Le couvre feu : Une nouvelle épreuve pour les restaurateurs
22/10/2020
Depuis l’allocution du Président de la République et l’annonce du couvre-feu à 21 heures, les restaurateurs encaissent très difficilement cette nouvelle étape de la pandémie qui une fois de plus impacte leur activité d’une manière très importante, condamnant le service du soir. Le président annonce toutefois des aides. Nous vous proposons un point de situation et plus particulièrement côté emploi.

...




Couvre-feu : les secteurs d’activité les plus impactés
16/10/2020
Après le confinement, le chef de l’état a annoncé une nouvelle étape pour lutter contre l’épidémie de Coronavirus, un couvre-feu de 4 à 6 semaines à 21 heures. Les secteurs d’activité les plus touchés sont toujours les mêmes, la restauration, l’hôtellerie, la culture et le sport. Dans ce contexte, l’état a cependant annoncé de nouvelles mesures et aides mais celles-ci seront-elles suffisantes pour une fois de plus dépasser cette période d’incertitudes ? Nous vous proposons un point, plus particulièrement côté emploi et sur les métiers concernés.

...