Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil - Magazine - L'actualité Formation initiale

7 conseils pour préparer ses oraux d’écoles de commerce !

Date de publication : 22/05/2017
Chaque année, des milliers d’étudiants passent les concours d’entrée des écoles de commerce privées ou publiques. Les entretiens oraux sont considérés comme les plus déterminants pour la fin de vos concours. C’est pourquoi Direct Emploi vous accompagne dans votre préparation des épreuves orales de personnalité en vous donnant 7 conseils!

1. S’aérer l’esprit !

S’aérer l’esprit en premier ? Ah bon ?
Et oui ! Vous avez accumulé beaucoup de stress depuis vos concours écrits et avez du temps pour préparer vos oraux de personnalité. Profitez-en pour prendre le soleil, voir vos amis, faire du sport, en bref, vous ressourcer !

Adoptez également un rythme de vie équilibré. On vous le conseille pour toute l’année, mais en ce moment plus que jamais :
- Mangez équilibré : fruits, légumes, laitages, féculents, protéines
- Faites des nuits complètes et gardez l’habitude de vous lever tôt
- Faites du sport. Cela améliore la santé physique et mentale.
- Travaillez et prenez du bon temps

2. Connaître l’école par cœur

Ca y’est, on commence les choses sérieuses !
Comme l’indique son nom, l’entretien individuel de motivation permet de savoir vos motivations pour entrer dans l’école. Une des premières preuves de votre intérêt pour l’école est de bien la connaître.

Vous devez donc vous renseigner en amont sur :
- Son histoire, son slogan, son réseau, ses valeurs
- Les parcours et spécialisations proposés
- Sa valeur ajoutée par rapport aux autres écoles (campus à l’international, incubateur, parcours entrepreneuriat etc.)

En bref, vous devez arriver à l’entretien en ayant en tête la réponse à « pourquoi cette école ? »

3. Se renseigner sur le format de l’épreuve

Vous êtes un as de l’improvisation ? Certes ! Mais vous ne pouvez pas vous présenter à une épreuve sans connaître son format. Celui-ci diffère selon les écoles et peut se présenter sous forme d’entretien de personnalité, d’interrogations de connaissances/de cultures générales etc. Pour le connaître, visitez les sites des écoles, contactez des étudiants sur les réseaux sociaux.

4. Adopter la bonne attitude

Les entretiens oraux permettent aux écoles de savoir si vous et surtout votre savoir-être correspondent à leurs valeurs.
L’attitude que vous adopterez face à votre jury sera donc déterminante.
Vous devrez donc :
- vous tenir correctement
- être poli et souriant
- utiliser un vocabulaire correct et varié
- éviter les expressions courantes (« Ouais », « nan », « jsais pas », « mdr », « genre » etc.) ou tics de langage (« Euh », « en fait », « du coup », « donc » etc.)
Pour éviter ces erreurs, prenez votre temps, réfléchissez aux mots que vous allez utiliser et à ce que vous voulez dire.

Si vous passez des oraux collectifs, gardez un bon état d’esprit : vous n’êtes pas là pour écraser les autres candidats. Montrez au jury que vous savez travailler en équipe et écouter vos collègues. S’imposer n’est pas la bonne tactique, trop rester en retrait non plus. Trouvez un juste milieu !

5. Garder un œil sur l’actualité

C’est connu : le jury pose souvent des questions en lien avec l’actualité. Lisez donc la presse française et internationale, écoutez la radio, regardez le journal télévisé, lisez l’actualité sur internet. Continuez également de vous cultiver en allant au cinéma ou à des expositions.
Vous devez leur montrer que vous vous tenez informé de ce qui se passe dans votre pays et dans le monde.
Par exemple, si vous pensez vous spécialiser en finance, renseignez-vous sur l’actualité du CAC40, la bourse etc.

6. Apprendre à se connaître !


Vous avez 99,999% de chance que le jury vous demande « Pourquoi vous ? », « Qu’est-ce que vous avez de plus que les autres ? ». Vous êtes unique, montrez-leur par une réponse préparée et originale.
Avant d’aller en entretien de personnalité, vous devez connaître vos :
- qualités et défauts : éviter les faux défauts et les défauts qui peuvent vous pénaliser comme « trop perfectionniste » ou « indécis ». Prouvez-leur que vous les combattez « Je manque un peu de confiance en moi, donc je me suis mise au théâtre pour être plus à l’aise à l’oral !»
- réussites et échecs. Expliquez-leur que vous avez tiré une leçon de vos échecs.
Mais surtout gardez en tête une chose : restez vous-même ! Ne jouez pas un rôle et ne vous créez surtout pas un personnage.
 

Avoir un CV actualisé vous permet de vous souvenir de toutes vos expériences passées. N’en négligez aucune. Vous exercez la pétanque en club ? Faites-vous une liste des apports de cette discipline. Cela vous aidera à illustrer vos propos par des exemples ! « Je suis quelqu’un de responsable. Depuis que j’ai 16 ans, je garde 3 enfants deux fois par semaine».

Des centaines d’autres questions peuvent vous être posées. Regardez les livres qui aident à préparer les oraux. Préparez les réponses et faites des fiches pour vous en souvenir !

7. S’entraîner !

L’entraînement vous permettra d’appliquer ces conseils et de vérifier la cohérence de votre discours !
Demandez à des personnes de confiance de vous coacher et de vous interroger. Vous serez ainsi en conditions réelles et améliorerez votre argumentaire. Demandez-leur de vous chronométrer et d’être intransigeants, autant sur votre discours que sur le ton de votre voix que sur vos tics de parole et votre attitude.
Vous pouvez également vous entraîner devant un miroir, vous filmer ou vous enregistrer pour juger de votre discours et attitude.

Veillez également à préparer la fin de votre entretien avec le jury. Si celui-ci vous demande si vous avez une dernière question, préparez-en une ou deux.

Ne faites pas l’erreur d’apprendre votre discours par cœur. Le jury veut du spontané. Avoir un discours cohérent est différent d’apprendre par cœur un discours !
 

Formation enseignement

Centralesupélec
Cnfce
Cnfce