Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Accueil > Actualité > L'actualité de la formation initiale > Réussir son année de césure en 5 étapes !

Réussir son année de césure en 5 étapes !

Date de publication : 12/07/2017
La césure permet d’interrompre sa scolarité entre 6 mois et 1 an dans le but de s’accomplir professionnellement ou personnellement. Direct Etudiant vous aide à l’optimiser !

1. Avoir des objectifs concrets

L’année de césure doit être un apport personnel ou professionnel. Il est donc nécessaire d’avoir des objectifs précis en tête avant de débuter cette année. De ce fait, avant de réaliser ce choix de parcours, listez vos objectifs et souhaits en vous demandant ce que vous attendez de cette année :
- Acquérir plus d’expériences professionnelles ?
- Trouver votre voie ?
- Voyager et découvrir des cultures ?
- Faire de l’humanitaire ?
- Améliorer la maîtrise d’une langue étrangère tout en acquérant de l’expérience ?

Vous pouvez également faire une check list que vous cochez chaque fois que vous avez atteint un de vos objectifs ! Cela vous permet de suivre les apports de votre année de césure et de vous rappeler la raison de votre choix !


2. Programmer minutieusement son année

Une fois que vous vous êtes fixés les objectifs de votre césure, vous devez la programmer ! Même si vous utilisez cette année pour réaliser vos rêves, n’oubliez pas qu’elle est un grand atout pour augmenter votre employabilité sur le marché du travail !
De ce fait, il est conseillé d’avoir une expérience professionnelle d’une durée de 6 mois minimum, peu importe vos projets parallèles ! Organisez donc votre césure et votre parcours en fonction de cet indicateur.

Ensuite, choisissez vos destinations. Rester en France, partir à l’étranger, faire les deux ? Ce choix vous appartient mais dépendra des offres que vous trouvez !


3. Prendre contact avec les entreprises

Cette étape est classée 3ème mais n’est pas la moindre si vous souhaitez trouver votre voie ou acquérir de l’expérience professionnelle. Contacter les entreprises est vital ! Pour optimiser vos chances, démarchez-les dès l’automne précédent votre césure. Ne prenez pas les candidatures à la légère et passez du temps dessus !
Votre réseau est également une ressource importante à utiliser intelligemment !

Si vous recherchez des offres de stages ou d’emplois à l’étranger, vous pouvez également vous référer aux :
- groupes Français avec des filiales à l’étranger
- ambassades et consulats Français


4. Réaliser les démarches administratives nécessaires

Et oui … les démarches administratives, encore et toujours !
Renseignez-vous auprès de votre école ou fac pour les dates et procédures d’acceptation du parcours de césure. Les renseignements que vous acquerrez vous permettront de connaître le statut juridique social dont vous bénéficierez. A savoir que garder le statut d’étudiant procure certains avantages.
De même, vous devez vous référez à votre établissement si vous souhaitez effectuer un stage durant votre césure pour obtenir une convention.

Si vous souhaitez partir à l’étranger, anticipez les demandes de passeport et visa. Vous pouvez également bénéficier d’aides pour vos séjours et donc réaliser des économies.


5. Prévoir son retour

Une fois votre césure terminée, vous devez reprendre les cours … transition souvent difficile !
Organiser votre retour vous permet de faciliter cette étape. Pour se faire, prévoyez un programme de rentrée : Préparer votre rapport de stage ? Votre soutenance ? Vous inscrire dans une spécialisation ? Vous réorienter ?

Vous pouvez également tenir, pendant votre césure, un carnet de notes répertoriant vos expériences et leurs apports. Cela vous aidera à en savoir plus sur vous et vos attentes et donc à mieux préparer votre retour !

 

L’année de césure est une période qui permet d’en savoir plus sur vous et vos attentes. Il est donc déconseillé de partir en césure sans projet professionnel ou but bien défini. Réussir une année de césure, c’est avant tout, rendre cette période utile. Vos expériences professionnelle et personnelle sont donc des atouts à exploiter pour augmenter votre employabilité sur le marché du travail.
 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

La vente d’instruments de musique en pleine croissance
24/09/2020
Durant le confinement, les ventes d’instruments de musique ont fortement augmenté sur internet. Ce fut également le cas dans les boutiques dès la réouverture en mai dernier avec le déconfinement. Les vendeurs ont constaté une forte demande de leurs produits et en particulier les pianos et les guitares. Dans ce contexte si particulier depuis l’arrivée du Codid 19, nous vous proposons un zoom sur ce secteur d’activité de la distribution spécialisé et d’en savoir plus sur le métier de vendeur d’instruments de musique.

...




Assistante sociale, un métier très demandé
24/09/2020
L'assistant(e) social(e) intervient auprès de tous ceux qui rencontrent des problèmes d'ordre social, financier ou familial pour les aider à trouver des solutions. Profession surtout exercée par des femmes, on parle le plus souvent d’assistante sociale mais aussi d’assistante socio-éducative. Drogue, alcoolisme, santé scolaire, enfance en danger, l’assistante sociale intervient dans tous ces domaines. Si vous souhaitez devenir assistant ou assistante social, voici tout ce qu’il faut savoir pour postuler !

...