Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Accueil > Actualité > L'actualité Intérim > L’intérim : Une situation inégale d’un secteur d’activité à l’autre

L’intérim : Une situation inégale d’un secteur d’activité à l’autre

Date de publication : 28/04/2020
Dans ce contexte très particulier du Coronavirus et d’une manière très brutale, le marché du recrutement a été fortement freiné voire totalement arrêté dans certains secteurs d’activité. Bien entendu, le secteur de l’intérim fait partis de ces entreprises dont les recrutements de leurs clients ont été le plus souvent suspendus.

Nous vous proposons un éclairage sur le marché de l’intérim en tentant de répondre à trois questions. Quelle est la situation du marché de l’emploi en intérim avec le confinement ? Quels sont les secteurs qui ont continué à recruter ? Quelles peuvent être les conséquences de la reprise du 11 mai sur le marché de l’intérim ?

Agence d'intérim

Intérim et chômage partiel

Tout d’abord, l’intérim a appris avec soulagement que les intérimaires bénéficieraient du chômage partiel. Les intérimaires dont la mission a été interrompue bénéficient du chômage partiel. Jusqu’ici, seuls pouvaient en bénéficier ceux travaillant dans des entreprises elles-mêmes éligibles au chômage partiel.

Avec effet rétroactif, les intérimaires qui ont un contrat en cours sont indemnisés par le chômage partiel jusqu’à la fin prévue de leur mission. Les entreprises d’intérim ont demandé au gouvernement qu’il dissocie la situation des intérimaires de celle de l’entreprise où ils sont en mission. Ils ont été entendus.

Les salariés permanents des sociétés d’intérim, parmi lesquels les CDI intérimaires, peuvent eux aussi bénéficier du chômage partiel quand l’activité est au ralenti.

Les agences travaillent en télétravail

Les agences d’intérim ont fermé leurs agences jusqu’au 11 mai, mais poursuivent, en télétravail. Elles gardent ainsi un contact avec leurs clients et les salariés intérimaires en continuant à les informer. La chute brutale de l'emploi intérimaire s'explique notamment par l'arrêt des activités du BTP et des chantiers en cours mais aussi de l’industrie, de l’aéronautique, de la restauration, de l’hôtellerie et du tourisme.

On parle d’environ 500 000 intérimaires qui ont vu leur mission interrompue en deux jours, une situation totalement inédite. Néanmoins, les groupes d’intérim se préparent pour accueillir les demandeurs d’emploi et ils seront prêts pour la reprise de l’activité.

Des secteurs qui recrutent

Certains secteurs d’activité sont en manque de personnels et recrutent pour permettre aux citoyens de se ravitailler et surtout de soigner les malades. Il s’agit de la grande distribution, l’e-commerce, les transports, la logistique qui assurent leur service pour ravitailler les stocks de produits alimentaires et d’hygiène et assurer les livraisons sur tout le territoire. L'agroalimentaire, l’agriculture et la santé manquent de bras.

Les agriculteurs ont besoin de poursuivre la cueillette de fruits et de légumes. On parle d’environ 200 000 emplois directs qui seraient accessibles à des personnes sans activité et résidant à proximité des champs. Autre secteur qui recrute activement pour lutter contre le Covid-19, le médical qui manque de personnels soignants.

Le secteur de la propreté recrute également ainsi que l’énergie et les télécommunications. Enfin, l'informatique poursuit ses recrutements pour préparer la sortie du confinement.

La reprise et l’intérim

L’intérim peut jouer un rôle important pour aider les entreprises à redémarrer pleinement leur activité en les rassurant et en leur proposant une approche à la fois dynamique et maîtrisée. De nombreuses entreprises risquent en effet de faire preuve de prudence et décaler des recrutements nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise.

Il est également possible que les secteurs qui connaîtront un rebond, de par l'effet de rattrapage, fassent davantage appel à l'intérim, pour faire face à cette hausse d'activité qu'ils ne pourront pas gérer directement, notamment dans le commerce et la distribution.

L’intérim participe à la bonne santé économique du pays et sera une carte à jouer lorsque l'heure de la reprise économique sonnera.
 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Travailler en intérim, le bon plan pour les jeunes ?
28/10/2019
Le travail en intérim possède de nombreux atouts en permettant aux jeunes d'intégrer le monde du travail avec ou sans qualification ou diplôme. Mais comment ça marche l’intérim, quels sont les avantages et les inconvénients  à travailler dans l’intérim ? Comment peut-on postuler dans l’intérim ? Et enfin comment peut-on gérer à terme une carrière dans l’intérim ?

...




8 raisons de faire de l'intérim
29/08/2019
Longtemps associé à une certaine précarité, le travail temporaire bénéficie cependant de certains avantages. De nombreux salariés l’ont bien compris en choisissant ce type de contrat de travail. Alors découvrez les 8 raisons de choisir l'intérim !

...