Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil - Magazine - L'actualité Stage

Les 5 questions auxquelles il faut se préparer pour un entretien d’embauche.

Date de publication : 20/05/2014
Si vous lisez cet article, c’est que vous avez passé l’étape du CV et de la lettre de motivation alors félicitations ! Vous voici dans la dernière phase de votre candidature : l’entretien d’embauche. Si vous voulez vraiment le poste, c’est lors de cette rencontre que vous pourrez le montrer. Alors voici les 5 questions qui reviennent le plus souvent et auxquelles il faut vous préparer.

Quelles sont vos motivations pour ce poste ?

Prenez un peu de temps pour réfléchir à cette question.
Qu’est-ce qui vous motive vraiment pour ce poste ? Pourquoi ce poste ? Pourquoi cette entreprise ?
Une fois ce brainstorming effectué, cherchez la concordance entre ce que vous recherchez vraiment et les missions du poste proposé. En effet, un des buts de cette question est de vérifier votre bonne compréhension du poste c’est-à-dire les missions, l’environnement, et les méthodes de travail demandées. Les recruteurs attendent une réponse précise. Ne restez pas dans les généralités et argumentez sur vos motivations en donnant des exemples assurés. Citez des faits concrets, exemple :
« Je suis motivé par ce poste car il y a de nombreux projets à gérer, ce que j’apprécie énormément puisque comme je vous l’ai mentionné, j’ai pu organiser XXXX en 2013.

Où vous voyez vous dans 5 ans ?

Ici l’objectif est de savoir si vos ambitions collent aux perspectives d’évolution de l’entreprise. Pour marquer les esprits, renseignez-vous en amont sur les perspectives de progression futures de l’entreprise et mettez-les en relation avec votre projet dans les 5 ans à venir. Citer des évolutions précises que l’entreprise envisage de réaliser est un atout considérable et un bon moyen de vous démarquer de vos concurrents. Par ailleurs, montrez votre compétence à mener à bien des projets et à réussir vos missions. Ainsi vous pourrez faire part à l’employeur de vos envies d’évolutions à plus long terme.

En quoi êtes-vous le candidat idéal pour ce poste ?

Le recruteur veut savoir quelles sont vos aptitudes pour ce poste et qu’est-ce qui vous différencie des autres candidats. A vous de savoir vous « vendre » avec subtilité et conviction. Sachez mettre en valeur vos forces et vos compétences pour le poste et pensez toujours à expliquer comment vous les avez développées. En effet tout le monde peut dire qu’il est le meilleur candidat du monde pour ce poste, mais peu sont capables de le prouver. Illustrez donc vos compétences par l’une de vos expériences. Par ailleurs, même si vous avez toutes les qualités possibles, mettez en avant celles qui sont indispensables pour le poste auquel vous postulez.

questions-entretien-embauche

"Un entretien, tout le monde vous le dira, ça se prépare. Cependant, soyez conscient qu’il s’agit tout de même d’un échange."

Pouvez-vous-vous présenter brièvement ?

Cette question est la plus rependue, il faut donc bien la préparer. De plus c’est généralement la première question de l’entretien et comme vous le savez « la première impression est toujours la bonne, surtout quand elle est mauvaise » (Henri Jeanson). A vous de jouer pour faire une bonne impression. Par ailleurs, le recruteur évaluera votre capacité de synthèse et de cohérence dans vos propos. Il sera attentif aux expériences que vous citerez et cela pourra faire l’objet de questions à la suite de l’entretien. Ainsi, évitez de répéter votre CV. Au contraire, c’est le moyen pour vous de pouvoir en dire plus, de détailler vos expériences et d’en présenter de nouvelles. Enfin, lorsque vous faites votre présentation pensez à faire des liens avec le poste à pourvoir.

Je vous conseille également de consulter notre dossier sur "la préparation pour un entretien d'embauche".

Qu’avez –vous fait pendant votre période d’inactivité ?

Il y a un trou dans votre CV ? Ne paniquez pas. Sachez toujours mettre à profit votre arrêt et le lien avec le poste. Exemple : « Je suis parti à l’étranger », « j’ai appris à écouter les autres et à répondre à leurs besoins, je pourrai ainsi mettre toutes ces compétences à profit en tant que commercial dans votre société ». « J’ai décidé de m’occuper de mes enfants, cela m’a appris à m’adapter, à savoir gérer un emploi du temps, à m’organiser, toutes ces compétences sont indispensables en tant que directrice de crèche dans votre structure ». Etc. Pour connaitre toutes les erreurs à éviter sur un CV, je vous conseille de lire le dossier rédigé par notre DRH, en savoir plus.
Le principal est de tirer profit de cette période et de montrer au recruteur que vous êtes motivé pour « reprendre du service » et que vous avez pu développer de nombreux atouts indispensables pour ce poste.

 

 

Un entretien, tout le monde vous le dira, ça se prépare. Cependant, soyez conscient qu’il s’agit tout de même d’un échange. Si vous apprenez vos réponses par cœur ou que vous êtes trop rigide, vous risquez tout d’abord d’être surpris par des questions inhabituelles et de perdre vos moyens. Qui plus est, ni vous, ni le recruteur ne passeront un bon moment et vous risquez de ne pas être embauché à cause de votre manque d’adaptation. Soyez donc détendu et naturel. Il n’y a pas de « bonnes réponses », mais il y a la vôtre tant que vous savez la justifier. Le meilleur moyen pour travailler un entretien reste de s’entrainer à « l’improvisation maitrisée ».


 

 

 

Ces offres de stage pourraient vous intéresser

Offre de stage dans le conseil

Découvrez toutes nos annonces de stage dans le secteur du conseil

Offre de stage dans le tourisme

Toutes les offres de stage dans le secteur du tourisme