Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil - Magazine - L'actualité Stage

Découvrir le secteur de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire

Date de publication : 17/04/2015
L’immobilier, l’urbanisme, l’aménagement du territoire sont des domaines dans l'air du temps, forts recruteurs de jeunes entrants. Pour entrer dans ce domaine, les stages et l'expérience sont cependant impératifs.

Les stages : de bons moyens de découvrir le secteur

L’immobilier, l’urbanisme, l’aménagement du territoire sont des domaines tant concrets que créatifs qui attirent beaucoup de jeunes talents. Et cela tombe plutôt bien, puisque le secteur se renouvelle et cherche donc de nouveaux entrants. A l’approche de l’été, les offres de stage se multiplient, et permettent à beaucoup d’étudiants de faire un premier pas dans le milieu. Les stages dans l’urbanisme peuvent se faire dans des milieux très différents : auprès d’un libéral, pour de grands groupes, dans un bureau d’étude privé ou dans la fonction publique, comme par exemple pour l’Etat ou pour les collectivités territoriales.

"A l’approche de l’été, les offres de stage se multiplient, et permettent à beaucoup d’étudiants de faire un premier pas dans le milieu"

L’importance particulière des stages dans ce domaine

Les formations permettant d’accéder à ce secteur sont nombreuses : des masters universitaires aux écoles d’architecture, en passant par certaines écoles d’ingénieur ou celles préparant au concours d’architecte urbaniste de l’Etat (AUE). Cependant, la concurrence reste rude, et il est indispensable que le futur urbaniste ait effectué des stages et se soit fait un réseau pour pouvoir finalement intégrer ce secteur sélectif.

La qualification d’urbaniste est en effet délivrée suite à une sélection sur dossier et un entretien, dans lequel il faut pouvoir attester d’une pratique professionnelle. Un seul organisme peut délivrer ce diplôme : l’Office Professionnel de Qualification des Urbanistes. Si les étudiants ayant suivi un Master d’urbanisme, équivalent à cinq années d’études, et deux ans d’exercice professionnel peuvent y prétendre, les BAC +5 d’un autre domaine doivent eux attester de cinq ans d’exercice professionnel.
Enfin, ceux qui n’auraient pas suivi ces cinq années d’études réglementaires ont aussi leur chance, et peuvent postuler à la qualification après dix années de pratique professionnelle.

Alors, n’hésitez pas, multipliez expériences et stages, si chacun se revend, ils permettent aussi de connaitre le milieu, ce qui est toujours apprécié lors de l’entretien.

Les qualités dont un bon stagiaire doit faire preuve

Futurs stagiaires, pour avoir toutes vos chances, sachez qu’un certain profil est particulièrement recherché. L’urbaniste travaille énormément en équipe et doit donc avoir le contact humain facile, aimer le relationnel, être pédagogue, et surtout ouvert d’esprit. Dans un milieu où chacun est amené à proposer, négocier, présenter et mettre en avant son projet, les profils ouverts sont particulièrement appréciés. Cependant, face aux multiples propositions, il faut aussi avoir de bonnes capacités d’analyse et de synthèse. Enfin, il est évidemment nécessaire d’avoir de fortes connaissances théoriques (architecture, géographie, sociologie, économie) et d’être mobile, pour pouvoir couvrir un maximum de projets.

La multiplicité des opérations de l’urbaniste

Avant d’élaborer un projet, l’urbaniste s’imprègne des nouveaux enjeux urbains et des exigences tant des utilisateurs à combiner avec les financements des projets. Il faut pour cela établir des diagnostiques, et mettre en place des projets qui présentent les nouveaux plans d’action selon la composition spatiale du futur aménagement. Lorsque ce dernier est accepté, l’urbaniste supervise les opérations tout en s’assurant de l’adéquation de celles-ci avec le droit et la politique de la ville et de la région.

Ces articles peuvent vous intéresser