Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil - Magazine - L'actualité Stage

Avoir sa première année de droit, comment faire ?

Date de publication : 27/11/2015
Être accepté en première année de droit, c’est une chose. Y survivre, c’en est certainement une autre ! Le taux d’échec étant élevé et cette année réputée difficile, suivez nos conseils pour que vous ayez toutes les cartes en main lors de votre première année en faculté de droit !

Conseil n°1 : maîtriser la langue française


En vous lançant dans le droit, vous vous engagez à faire preuve d’une maîtrise irréprochable de la langue française, aussi bien au niveau de l’orthographe que de la syntaxe. C’est pour cela que les étudiants de formation littéraire ont plus de chances d’être à l’aise dans cette filière car ils sont familiers avec les différents usages de la langue française. Mais ce n’est pas seulement à l’écrit que votre connaissance du français sera mise à l’épreuve. La quasi-totalité des matières font l’objet d’examens oraux où votre capacité à convaincre sera évaluée.

 

Conseil n°2 : se familiariser avec les exercices typiques de la licence de droit

En licence de droit, vous serez confronté(e) à 3 exercices juridiques : le commentaire d’arrêt, le cas pratique et la dissertation. Dans le premier exercice, vous devrez critiquer une décision de justice en vous basant sur ce que vous aurez appris de la jurisprudence. Dans le deuxième, il vous sera demandé de trouver la règle de droit applicable à une situation donnée. Enfin, pour la dissertation, il n’est plus question de plan en 2 parties du type thèse – antithèse – synthèse mais d’un plan en 2 parties opposant 2 notions comme le principe et les exceptions ou encore le droit subjectif et le droit objectif.


A lire : C’est décidé, je fais mon stage dans l’audit

 

avoir-première-année-droit-comment-faire

"Vous aurez beau chercher à l’éviter par tous les moyens, vous n’échapperez pas au bachotage"

Conseil n°3 : s’adapter au rythme de travail intensif

Vous aurez beau chercher à l’éviter par tous les moyens, vous n’échapperez pas au bachotage. En effet, l’année où il faut maîtriser et se familiariser avec les termes juridiques, c’est bien cette année-là. En plus de l’apprentissage par cœur, la première année de droit (et toutes les autres d’ailleurs) se caractérise par un important travail personnel. Lire des manuels de justice et compléter les cours en amphis et TD par des recherches personnelles s’avère indispensable.

 

Conseil n°4 : être en licence de droit, c’est l’être au quotidien

Ce qu’il faut comprendre par-là, c’est qu’il faut toujours agir et penser dans la peau d’un juriste, quelle que soit la situation que l’on rencontre et l’endroit où l’on se trouve. Pour vous aider à adopter cette attitude, plongez-vous dans des revues juridiques et faîtes des fiches détaillées de vos cours.
 

Ces articles peuvent vous intéresser