Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil - Magazine - L'actualité Stage

Droit social, droit public, droit international… quelle formation choisir ?

Date de publication : 04/12/2015
Le droit attire toujours un grand nombre d’étudiants qui rêvent d’exercer des emplois réputés comme avocat ou juge. Dans cette filière plus que dans une autre, il est important de choisir la bonne formation afin de se démarquer de la concurrence, très forte. Nous allons vous aider à faire le tri parmi toutes les options !

La licence, passage obligé avant de se spécialiser en master droit


Le droit étant un secteur qui requiert beaucoup de connaissances théoriques, ce sont les bacheliers des filières générales S, ES et L qui composent la majorité des élèves de licences de sciences juridiques. C’est pourquoi il n’est pas fréquent de trouver des élèves issus de bac STMG ou de filières professionnelles dont les connaissances sont plus techniques que dans les filières générales. Cependant, certaines universités ont mis en place un « Plan Réussite Licence » dont le but est de proposer, pendant 1 an, une remise à niveau en français, en culture générale et en méthodologie.

En première année de licence, les étudiants découvrent les bases du droit public et du droit privé puis, en deuxième année, ils sont initiés à des matières plus techniques comme le droit administratif, les finances publiques ou le droit des obligations.

En troisième année, il est temps de choisir sa spécialité, qui va déterminer, ou non, le choix du master que vous allez faire l’année d’après. Vous aurez le choix entre droit public, droit privé et droit international.

Pour celles et ceux qui ne souhaitent pas faire de longues études, il est possible de faire un BTS Notariat ou un DUT Carrières Juridiques en seulement 2 ans. Ils permettent d’accéder respectivement aux métiers de collaborateur de notaire et de secrétaire juridique.

Le droit, ça vous tente ? Pourquoi ne pas effectuer un stage en droit à Paris ?

 

droit-public-social-international-formation

"En troisième année, il est temps de choisir sa spécialité, qui va déterminer, ou non, le choix du master que vous allez faire l’année d’après"

Le master, la dernière étape avant de postuler aux métiers du juridiques

Le master, surtout dans le domaine du droit, est un passage obligé pour tout étudiant qui veut augmenter ses chances d’exercer dans un cabinet d’avocats, dans la fonction publique ou en tant que notaire. C’est pourquoi il est d’autant plus important de s’orienter vers les meilleurs masters proposés par les académies, reconnus mondialement pour la qualité de leurs cours. Parmi les plus émérites, on compte :

En droit privé

- le master en droit immobilier à Jean Moulin (Lyon 3)

- le master Droit des affaires et fiscalité à Panthéon-Sorbonne (Paris 1)

- le master Droit de l’entreprise du DJCE de Nancy

- le master Droit des affaires, management et gestion à Panthéon-Assas (Paris 2)

- le master Droit des activités numériques à Descartes (Paris 5)

- le master Droit des affaires à Paris-Dauphine (Paris 9)

- le master Concurrence, consommation et droit de la propriété industrielle à Rennes (Rennes 1)

- le master Droit de l’entreprise spécialisé secteur financier à Toulouse Capitole
En droit public

- le master 2 Droit, Administration et Gestion Financière des Collectivités Locales à Panthéon-Assas (Paris 2)

- le master 2 Droit et Management publics des collectivités territoriales à Aix-Marseille Université – Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale.

Certains masters sont à dominante recherche comme le master Droit public de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ou le master de droit public de l’université de Tours.

En droit des affaires

- le master 2 Droit européen des affaires à Panthéon-Assas

- le master Droit du commerce international à Montpellier

- le master 2 Juriste d’affaires international et européen de l’université de Lorraine

- le master Arbitrage et Commerce international à Saint-Quentin-en-Yvelines (Versailles)

- le master Droit européen et international des affaires à Paris-Dauphine

- le master 2 professionnel « juriste d’affaires internationales » de l’université de Bourgogne

- le master 2 Droit des affaires internationales à François Rabelais (Tours)

- le master 2 Droit et contentieux de l’Union Européenne à Panthéon-Assas (Paris II)

- le master 2 Juriste européen de l’université François Rabelais de Tours

Vous avez aussi la possibilité de passer les concours de l’administration catégories A et B (respectivement niveau bac +3 et bac). Parmi les concours possibles, il y a celui de l’Ecole nationale des Greffes pour devenir greffier chef, de l’école nationale supérieure de police ou de l’administration pénitentiaire qui forment au métier de lieutenant.

 

Ces articles peuvent vous intéresser