Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage

  Accueil - Conseil - Conseil CV


L'accroche d'un CV

L'accroche d'un CV, c'est ce que l'œil du recruteur remarque en premier. Celle-ci est susceptible d'influencer la lecture et la perception de votre profil. La partie haute de votre CV se doit donc d'allier attractivité et précision pour permettre au recruteur de vite se faire une idée à la fois de vos attentes ainsi que de vos compétences potentielles. Direct Emploi vous donne les clés pour rédiger une accroche efficace qui maximise vos chances d'obtenir un entretien !

1- Répondre à un besoin

Vous devez comprendre que le CV est une réponse à un besoin, votre accroche devient alors la formulation littérale de ce besoin. Elle doit donc être suffisamment précise pour montrer que vous pouvez le satisfaire. Si vous être trop vague le recruteur sera, à première vue, pas convaincu que vous êtes en mesure de répondre à sa demande et s'il se met à lire votre CV avec cette incertitude en tête vos chances de succès s'amenuisent. Attention il ne s'agit pas non plus de détailler sa formation et ses compétences, les rubriques « Formation » et «Expériences professionnelles » sont là pour ça.
Comme dans toute « œuvre » le titre ne raconte pas l'histoire, mais, il donne un sens à celle-ci et met en relief le message véhiculé au cours de l'intrigue. C'est identique pour un Curriculum vitae, l'accroche doit orienter votre profil. Pour traduire cette idée 2 possibilités : reprendre l'objectif à atteindre ou valoriser votre expérience clé.

Exemple : «Fort d'une expérience de 12 années chez PepsiCo à Bruxelles, j'envisage d'intégrer une PME en France afin de poursuivre mon évolution dans mon pays natal.».

2- Entre résumé et anticipation

Une accroche de qualité fait ressortir une expertise technique, un savoir-faire acquis au cours de votre parcours. De ce fait le recruteur saisi la structure que vous souhaitez donner à votre vie professionnelle via cette candidature. Annoncer en haut de votre CV que vous êtes « manager confirmé » ou« responsable marketing », c'est faire ressortir la banalité d'un profil à un recruteur qui cherche la perle rare.
Aussi, tachez d'éviter les formules trop excentriques, à défaut d'être original votre candidature paraîtra prétentieuse. Il est préférable au candidat de montrer son originalité par l'approche faite de son objectif et de son analyse du poste par rapport à ses compétences. A proscrire donc les titres comme « Votre futur responsable marketing », il est en réalité peu probable que le recruteur partage votre enthousiasme à la lecture d'une telle accroche.

3- L'accroche est valorisante uniquement si elle apporte un plus !

Dans le titre, précision et clarté sont de mise et les mots choisis doivent être adéquats en fonction du poste visé. Selon les attentes de l'entreprise, il est pertinent de faire apparaître une caractéristique principale. Des lors, « Responsable Relation-Client Bilingue » aura un intérêt pour un poste ouvert à l'international afin de montrer en quoi vous répondez précisément au besoin du recruteur.
Clarifier également la spécialisation secteur si le poste est dans le même métier, c'est un atout. Par exemple, certains candidats mettent des sous-titres à leur fonction générale « Responsable commercial », et en dessous « spécialiste B to B », «Disponible immédiatement ». C'est vrai que si c'est bien fait, cela donne une vision rapide de l'atout particulier d'un candidat.

Il y a un truc simple pour éviter une mauvaise accroche : toujours se demander si ce que je veux mettre est susceptible ou non de faire la différence avec les autres candidats. Si c'est non, c'est superflu !