Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage

Accueil - Conseil - Conseil lettre de motivation


Comment conclure

Chapeau : La conclusion d'une lettre de motivation joue un rôle clé pour attirer l'œil du recruteur sur votre candidature. C'est la dernière impression que vous laissez, et c'est très souvent ce qu'il retiendra de vous. Il est donc très important de connaître les astuces d'une conclusion efficace. Direct emploi vous donne des conseils essentiels pour finir en beauté votre lettre de motivation et vous distinguer de la concurrence.

« L'art de conclure une lettre de motivation »

1- Montrer que vous êtes le candidat idéal pour le poste

Le candidat doit garder à l'esprit le poste qu'il convoite tout au long de la lettre de motivation. En ce sens sa conclusion doit apporter un nouvel élément de séduction pour le recruteur. Elle doit finir votre processus de persuasion en lui faisant comprendre que vous êtes bien le candidat recherché. C'est la seule partie de la lettre où le rapport de force peut s'inverser dans l'esprit du recruteur ! Il ne faut donc pas hésiter à montrer de manière fine et concise que vos compétences (détaillées au développement) répondent parfaitement aux exigences du poste.

Le Coup d'pouce Direct Emploi :
Si le candidat connaît un projet (ou un chiffre clé) de l'entreprise, il peut montrer dans quelles mesures il pourra participer à réaliser les objectifs de la compagnie.

Exemple : « Je connais votre projet concernant XXX et mes compétences en matière de XXX me permettront de m'épanouir à travers sa concrétisation, je pourrais vous développer cet aspect lors d'un entretien que vous voudriez m'accorder ».

Attention : Tachez d'éviter les formules trop excentriques, à défaut d'être original votre candidature paraîtra prétentieuse. Il est préférable au candidat de montrer son originalité par l'approche faite de l'entreprise et de son analyse du poste par rapport à ses compétences.

2- Demande d'entretien et formule de politesse

N'oubliez jamais que l'objectif premier de votre lettre de motivation est l'obtention d'un entretien avec le recruteur. Une conclusion digne de ce nom ne peut exister sans une demande directe d'entretien avec votre interlocuteur. Un oubli pourrait vous coûter un refus catégorique voire une non-réponse de l'entreprise. Une bonne demande d'entretien exige d'être entreprenant vis à vis du recruteur (sans qu'il ne se sente agressé pour autant, un recruteur sait se montrer très susceptible!).

Les formules de politesse bien qu'habituelles et répétitives n'en sont pas moins indispensables. Là aussi un oubli de votre part facilitera le travail du chargé de recrutement. En vous éliminant d'office de la course. En effet elles restent une marque essentielle du respect que vous portez a votre interlocuteur, et maintiennent une distance professionnelle entre vous et l'entreprise.
C'est une tradition donc veillez à l'honorer !

Le Coup d'pouce Direct Emploi :
Restez très sobre dans cette partie de la conclusion. Montrer votre envie d'obtenir cet entretien de manière direct en une phrase.

Exemple : « C'est avec plaisir que je vous rencontrerai pour vous convaincre de mes compétences et de ma motivation pour ce poste ».

Attention :
Certains candidats se sentant inspirés s'embarquent dans des phrases complexes sans grande utilité, garder les pieds sur terre. A éviter absolument : « Très motivé et déterminé à faire valoir ma candidature, je reste à votre disposition pour vous convaincre du bien-fondé de ma démarche lors d'un entretien et en savoir plus sur votre entreprise ».

3- Une conclusion reste une conclusion

Réussir sa conclusion traduit une lettre de motivation réussie, c'est l'assurance de séduire le recruteur. Cependant nombreux sont les candidats qui répètent dans leurs conclusions l'ensemble des éléments du développement, c'est une grande ERREUR !

En effet cela témoigne de deux choses : un manque d'esprit de synthèse et de confiance en soi. Répéter plusieurs fois les mêmes arguments donne au recruteur l'image d'une candidature fragile et à bout d'idées, ne tombez pas dans ce piège.

Soyez lucide, votre conclusion restera dans l'esprit de votre interlocuteur comme votre dernière signature.