Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage

Accueil - Conseil - Conseil entretien d'ambauche


Clôture de l'entretien

La clôture de l'entretien est une dernière étape très importante. Selon les recruteurs, la fin d'un entretien peut être déterminante pour la suite. Respectez encore quelques règles, afin de terminer cette entrevue brillamment.

1- Synthétisez !

A chaque fin d'entretien, il est impératif pour conclure de façon pertinente, de synthétiser l'entrevue en revenant de façon brève sur ce que vous avez compris du poste, des compétences qui seront attendues de vous et sur le contenu des tâches. Ainsi vous renforcerez votre motivation et montrerez que après 1h de dialogue sur l'emploi en question, vous êtes encore plus déterminé qu'en arrivant. L'entretien a renforcé votre souhait de postuler pour cette entretien, montrez le et vous finirez sur une touche positive.

2- Questionnez le recruteur sur ses impressions

Il est très souvent difficile pour un candidat de demander frontalement au recruteur ce qu'il pense de sa candidature et de son profil. Néanmoins, cette question terrifiante pour certains vous apportera toujours davantage de légitimité. En effet, vous montrerez que vous assumez pleinement l'entretien qui vient de se dérouler et que vous en êtes satisfait et curieux pour la suite du processus. Cependant, les questions brutales de ce type sont à manier avec diplomatie et précaution. « Une fois, un candidat m'a frontalement demandé comment j'avais trouvé son profil, j'ai été agréablement surprise de voir à quel point ce candidat était préoccupé et avait l'envie de réussir, d'ailleurs il a eu le poste ! » indique Madame Abote.
En fonction des postes à pourvoir, il sera retenu de vous des attitudes différentes, la force du relationnel pour un communiquant ou un commercial et la maitrise et le contrôle pour les postes administratifs.

3- Parlez de la suite du processus de recrutement

Là encore, vous êtes dans le droit de demander comment les choses vont avancer. Les recruteurs apprécient que les candidats se demandent quelle va être la suite du processus et surtout qu'ils osent le demander ! Informez-vous sur la personne à recontacter, quand et dans quel cas le faire. Chercher à obtenir de la visibilité n'est pas un aspect négatif, au contraire.

4- Finissez sur une touche décontractée

A la fin d'une entrevue, il est possible de se décontracter mais en restant dans tous les cas un professionnel compétent. Quand on évoque l'aspect décontracté, cela signifie que vous pouvez, lorsque le recruteur vous raccompagne à la porte par exemple, poser des questions informelles sur les locaux ou le quartier. Vous montrerez alors votre naturel social et finirez sur une touche positive et agréable. Etre professionnel ne signifie pas être fermé et associable, vos valeurs humaines rentrent en compte dans la décision finale. Attention, si le recruteur vous fait comprendre qu'il est pressé, il est évidemment inutile de vous préciser que cet échange est à proscrire.

5- L'après entretien

Maintenant que l'entretien est terminé, le processus de recrutement ne s'arrête pas pour autant vous devez vous lancer dans la phase dite de « relance ». Comment appréhender cette étape sans paraitre lourd ou trop envahissant ? Direct Emploi vous propose de suivre ces quelques conseils.

• Qui et quand relancer ? :

Comment nous en avons parlé précédemment vous devez être reparti de l'entretien en sachant exactement quelle est la personne à recontacter. Pour les postes à haute responsabilité, le délai est toujours plus long, ne vous jetez alors pas sur votre téléphone au bout de deux jours. Aussi, renseignez-vous bien à quelle date exactement le poste est à pourvoir. Si c'est dans 6 mois, vous n'aurez sans doute pas de réponse tout de suite. Vous devez alors jauger en fonction de la date d'embauche.

• Quels moyens de relance ? :

Il est préférable de relancer directement par téléphone si vous avez pu obtenir le numéro direct de la personne ou son assistante. Néanmoins, il est très bien vu de correspondre directement par mail avec l'interlocuteur après l'entrevue. En effet, vous remercierez le recruteur d'avoir pris le temps de vous recevoir et vous reformulerez votre motivation pour le poste. Vous pourrez également revenir sur un propos vu pendant l'entretien.

Exemple type

Exemple relance

Après plusieurs semaines si vous n'avez eu aucun retour, vous êtes dans le droit de renvoyer un mail. Vous pourrez alors écrire une phrase du type « Nous nous sommes rencontrés le 03/04/2014 pour le poste à pourvoir de Directeur Commercial, je souhaitais savoir si de votre côté vous aviez pu prendre une décision »

• Dans le cas où la réponse est négative :

Même si la réponse est négative, ne vous braquez pas ! Il est conseillé de demander pourquoi votre candidature n'a pas été retenue. Si un autre candidat a été reçu à votre place, vous pouvez demander quels éléments ont joué en votre défaveur. Vous êtes dans le droit de demander des conseils pour un prochain entretien. Malgré le refus, vous devez impérativement laisser une impression positive, les recruteurs parlent entre eux surtout dans un même secteur d'activité !