Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage

  Accueil - Conseil - Conseil CV


L'analyse du CV par le recruteur

Un recruteur reçoit de nombreuses candidatures pour un unique poste il va donc devoir être rapide et efficace dans le choix des candidats grâce à leur CV. Pour cela il ne passera que quelques secondes à l'examen de votre CV en recherchant les critères précis qu'il s'est fixé avant l'analyse des Curriculum Vitae.

1- Les critères utilisés

Certains recruteurs vont avoir recours à un logiciel pour faire un premier tri, éliminant ainsi les CV qui ne contiennent pas les mots clés énoncés dans l'offre, c'est pourquoi il est important de les faire figurer dans votre CV. Même s'il n'y a pas eu de première analyse via un logiciel le recruteur recherchera lui aussi la présence de certains mots clés.

Dans un second temps le recruteur regardera la formation du candidat pour voir si la formation suivie et les diplômes obtenus sont en adéquation avec le poste à pourvoir. Il va ensuite regarder les expériences professionnelles (dates, fonctions occupées, compétences développées, quelle est l'expérience la plus significative).

Certains recruteurs pourront accorder plus d'importance aux expériences professionnelles qu'à la formation suivie cependant dans le cas de candidatures pour un stage ou un premier emploi les expériences professionnelles ne sont pas nombreuses ou pas assez significatives, c'est pourquoi le recruteur accorde beaucoup d'importance à la formation. Il veut optimiser les chances d'avoir quelqu'un en adéquation avec le poste. S'assurer que le candidat a suivi telle ou telle formation lui assigne certaines compétences et lui permet donc une certaine sécurisation dans son choix.

Dans un troisième temps il s'intéresse au niveau de langue et les compétences en informatique si le poste à pourvoir demande certains de ces critères.

Grâce à l'évaluation des CV sur différents critères le recruteur pourra ainsi classer les CV reçus.

2- Le classement des candidatures

Très souvent à la suite de l'évaluation les recruteurs classent les profils en 3 catégories. Plusieurs termes sont utilisés :

- Groupe A ou candidats à haut potentiels : qui correspondent bien au profil recherché.

- Groupe B ou candidats à convoquer : convient partiellement à l'offre mais peut être mieux positionné ailleurs.

- Groupe C ou candidats à garder : le CV ne convient pas à cette offre.

A ce stade du recrutement le candidat à haut potentiel a un avantage sur le candidat à convoquer cependant ce n'est que le début du processus de recrutement. Une fois ce tri effectué le recruteur constitue une grille d'évaluation pour analyser en détail le CV de chaque candidat des 2 premières piles.
Bien évidemment il traitera en premier les candidats du tas « à convoquer ». Cette grille d'évaluation comprend plusieurs critères nécessaires pour le poste, le recruteur va ainsi pouvoir évaluer chaque candidat sur chaque critère et ainsi le noter. Grâce à cette grille il va pouvoir évaluer quels candidats correspondent le mieux au poste et pourra donc les hiérarchiser et ainsi les convoquer en entretien par ordre de préférence.

3- L'analyse du recruteur est rapide

Une étude américaine a démontré, par la technique de l'Eye tracking que les recruteurs regardent vos CV durant six secondes en moyenne pour pouvoir vous classer dans ces 3 groupes.

3 points importants à savoir concernant leur analyse :

- Une décision rapide : Les recruteurs passent en moyenne 40 secondes à lire intégralement un CV.

- L'expérience et les compétences sont les plus regardées : En général, un CV comporte les expériences professionnelles, les compétences techniques et linguistiques, les formations et souvent les loisirs.
Il s'avère que la partie contenant les expériences est la plus regardée par les recruteurs.

- Le fond et la forme aussi importants : A la question « Que regardez-vous en premier dans un CV ? », il n'y a pas eu de réponse unanime.
Attention néanmoins à ne pas avoir un CV trop excentrique dans la forme, à défaut d'être original votre candidature pourrait apparaitre comme étant moins « sérieuse » aux yeux des recruteurs.