107 offres d'emplois correspondant à vos critères de recherche

Offres d'emploi

startpeople-43614.png
30 mars 2023 - BOGNY-SUR-MEUSE - Startpeople
Au sein d'une fonderie vous aurez pour missions:  - Conduite d'une ou plusieurs machines - Fabrication des pièces - Piloter et programmer les programmes informatiques - Maintenance de 1er niveau et entretien du poste de travail  Dans le respect des règles de sécurité 
fhf-federation-hospitaliere-de-france-13057.png
9 février 2023 - RETHEL - FHF - Fédération Hospitalière de France
Descriptif Présentation générale de l’établissement : Le Groupe Hospitalier Sud-Ardennes (GHSA) regroupe les centres hospitaliers de Rethel (08300) et de Vouziers (08400) sur une zone d’attraction de 80 000 habitants. - Groupe hospitalier doté d’un plateau technique complet avec deux services d’urgences, d’une unité de surveillance continue, deux bases d’implantation de SMUR, une pharmacie à usage interieur, deux services d’imagerie (dont un scanner), un bloc opératoire neuf sur le site de Rethel, deux services de chirurgie en conventionnel et ambulatoire, des services de médecine, un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD), ESAD et un service d’hospitalisation à domicile (GCS HAD). Travaux d’implantation d’un IRM à Rethel, en cours (livraison juin 2023). - Site de Rethel situé à 30 minutes de Reims par la voie rapide - Membre du GHT de Champagne (CHU de Reims, établissement support) Nombre de lits installés : 545, dont : • Médecine : 60 lits • Chirurgie 31 lits et places • Moyen séjour : 44 • Lits long séjour : 22 lits • Hébergement : 240 • Lits HAD : 16 lits • SSIAD : 105 places • ESAD : 15 places Effectifs : • Effectifs non médicaux 590 • Effectifs médicaux 32 EPRD : • 50M€ Relations fonctionnelles : - L’ensemble des Directions Fonctionnelles - PCME et Chefs de Pôles - Cadres de santé, pharmaciens, Médecins et chirurgien-dentiste - Equipe qualité-gestion des risques-hygiène hospitalière - Prestataires assurant des fonctions décentralisée (blanchisserie, restauration, etc.) Fonctions principales : - Pilotage et coordination globale de la filière gériatrique en cohérence avec la règlementation actuelle et les orientations spécifiées dans le projet médico-soignant et le CPOM - Elaboration, gestion et suivi des dossiers d’autorisation - Pilotage de projets transversaux et stratégiques proposés par le Directeur - Suivi des contentieux - Réactualisation et suivi des contrats de Pôles - Coordination du SIH en lien avec le CHU (convergence informatique) Structure du service : Le directeur adjoint assurera ses missions sur les deux sites géographiques distants l’un de l’autre de 35km (08300 Rethel et 08400 Vouziers) : Placé sous l’autorité directe du Directeur du GHSA, le directeur adjoint en charge de la filière gériatrique, et des affaires générales coordonnera les activités afférentes sur les deux sites de l’établissement. L’ensemble de ses missions s’inscrivent en totale cohérence avec la politique générale de l’établissement dans le cadre des politiques médico-sociales, sociales et sanitaires définies sur le plan national et territorial. Familier des méthodes de gestion de projets, il apportera également son expertise dans la compréhension des enjeux internes et externes du pôle dont il aura la charge. Il est attendu également de sa part une participation active dans la contribution au développement des coopérations territoriales et un travail de suivi structuré.  Missions générales : - Management des ressources humaines : - Gestion du personnel des secteurs placés sous sa responsabilité (définition des besoins en formation, gestion du temps de travail, participation au recrutement), en lien avec la DRH/DAM. - Réalisation des entretiens annuels d’évaluation individuels. - Elaboration et suivi du CPOM, des budgets annexes en lien avec la Direction des Affaires financières et les autorités de tarification - Représentation de l’établissement vis-à-vis des personnes accueillies ainsi que de leurs familles - Impulsion d’une politique de communication et de valorisation de l’image de l’établissement auprès des partenaires internes et externes - Participation aux instances de l'Etablissement (CHSCT, CTE, Conseil de surveillance, CVS, Réunion de Cadres, Comité de pilotagequalité etc.). - Participation au développement des coopérations territoriales, principe premier dans lequel l’établissement s’inscrit dans une volonté affirmée de consolider son positionnement au cœur du territoire desservi - CPTS : œuvrer à la consolidation des relations – médecine de ville et hôpital - Participation au comité de direction et aux astreintes de direction  Missions spécifiques : - Participer à la définition stratégique du programme gériatrique de l’Etablissement et de la déclinaison de ses actions et le mettre en œuvre ; - ?'uvrer à la labellisation « Humanitude » des unités placées sous son autorité ; - Décliner les actions en lien avec les objectifs consignés au site géographique de Vouziers, labellisé Hôpital de Proximité depuis janvier 2022. Barèmes de cotation des fonctions exercées : - 2,6 pour les adjoints classe normale et 2,7 pour les adjoints hors classe - Indemnité de logement Qualités majeures : Savoir être et savoir-faire  Dynamisme managérial  Diplomatie et capacité de dialogue  Sens du contact et discrétion  Rigueur, autonomie et sens de l’organisation  Capacité à fédérer et à piloter un projet  Capacité à travailler en équipe Formations et expériences souhaitées : - Expérience hospitalière appréciée dans les missions proposées.
fhf-federation-hospitaliere-de-france-13057.png
9 février 2023 - CHARLEVILLE-MEZIERES - FHF - Fédération Hospitalière de France
Descriptif Nom : Centre Hospitalier inter-Communal Nord Ardennes (CHInA) Type d’établissement : CHG Région : Grand-Est Ville : CHARLEVILLE MEZIERES Type de poste : Praticien hospitalier Exercice : temps plein Date de début du contrat : 02/01/2023 Profil : Biologiste Polyvalent à orientation Hématologie Présentation du laboratoire : Charleville-Mézières se situe à 80km de Reims et à 2h de Paris en TGV. Le CHInA regroupe plusieurs sites : • 4 établissements de soin ✓ CH de Charleville-Mézières ✓ CH de Sedan ✓ CH Nouzonville ✓ CH Fumay ▪ 8 EHPAD L’activité de l’ensemble de ces sites est de ✓ 679 lits MCO ✓ 639 lits EHPAD ✓ 1915 naissances (Maternité de niveau 2B à Charleville-Mézières et de niveau 1 à Sedan) ✓ 67000 passages aux urgences (adultes, enfants et gynéco) Le laboratoire réalise les analyses du CHS Bélair et du GCS Nord Ardennes Il a également en charge une patientèle externe (directe, IDEL, structures de dialyse) Un seul plateau technique pour l’ensemble des activités du laboratoire de Biologie Médicale du CHInA sur le site du CH de Charleville-Mézières. Pas de site pré-post. Le LBM a une activité globale de 51 millions de B ▪ 900 à 1000 dossiers-jours pour les patients hospitalisés ▪ 50 à 60 dossiers-jour pour la patientèle directe (prélèvements au laboratoire) L’équipe du laboratoire : ▪ 7 ETP Biologistes ▪ 45 ETP Techniciens ▪ 1 ETP Cadre ▪ 8 ETP Secrétaires ▪ 1 ETP Qualiticien ▪ 2 ETP responsables Métrologie/EBMD ▪ 2 ETP responsable Informatique ▪ 5 ETP ASH ▪ 1 ETP Magasinier Chaque secteur du LBM est sous la responsabilité d’un biologiste : ▪ Biochimie-Hormonologie-Pharmacologie-Toxicologie ▪ Hématocytologie-Hémostase ▪ Bactériologie-Virologie-Mycologie-Parasitologie ▪ Sérologie infectieuse-Auto-immunité ▪ Biologie moléculaire ▪ Biologie délocalisée ▪ Biologie de la reproduction-AMP Il n’y a pas d’activité d’immunohématologie ni dépôt de sang. Le laboratoire recrute à partir de janvier 2023 un biologiste médical à profil polyvalent orienté Hématocytologie-hémostase titulaire du DES de Biologie médicale pour compléter une équipe dynamique de 6 biologistes. Activité d’hématologie spécialisée : service d’Hématologie clinique sur le site du CH de Charleville Mézières. L’ensemble des lignes de portée relatives à l’hématocytologie et l’hémostase sont accréditées selon la norme ISO 15189. ▪ Validation, interprétation des examens et prestations de conseils du secteur dont • Hématocytologie spécialisée : prélèvements, lecture et interprétation des myélogrammes • Hémostase spécialisée : Bilan de thrombophilie – recherche d’ACC… ▪ Encadrement de l’équipe technique ▪ Gestion des CQ (externes et internes) du secteur ▪ Participation à la démarche d’accréditation du laboratoire ▪ Participation aux audits internes du service ▪ Permanence des soins : astreintes de nuit et week-end (1 semaine toutes les 5 semaines) ▪ Prélèvement de la patientèle externe occasionnel (microbiologie, mycologie et prélèvements sanguins Conditions(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine ou de pharmacie)
fhf-federation-hospitaliere-de-france-13057.png
9 février 2023 - SEDAN - FHF - Fédération Hospitalière de France
Descriptif 1. INTITULE DE LA FONCTION Agent de gestion administrative 2. MISSION GENERALE L’agent de gestion administrative recueille et traite les informations nécessaires au fonctionnement administratif de son secteur, optimise la facturation des soins et entreprend une analyse exhaustive des résultats. 3. POSITIONNEMENT HIERARCHIQUE - Le directeur des services financiers - L’attaché d’administration de la Patientèle - L’adjoint des cadres 4. LIENS FONCTIONNELS  AU SEIN DU SERVICE - Agents administratifs - Secrétariats médicaux, cadres de santé - DIM - Assistants sociaux - Patientèle des autres sites - Trésorerie Principale - Direction des Affaires Financières  RELATIONS FONCTIONNELLES EXTERNES - Usagers - Etablissements hospitaliers du département/GHT - Caisses d’assurance maladie - Mutuelles - Editeur informatique 5. DIPLOMES / FORMATION REQUIS - Catégorie C 6. COMPETENCES REQUISES 6.1. COMPETENCES : - Analyse des informations nécessaires à l’organisation et à la réalisation de son activité - Capacité à évaluer les priorités - Accueil physique et téléphonique - Rigueur et sens de l’organisation - Collaboration avec les homologues des autres sites - Analyse et amélioration de ses pratiques professionnelles - Connaissances relatives à la fonction publique hospitalière et au fonctionnement interne de l’établissement - Capacité d’écoute et de gestion des situations de stress des usagers 6.2. EXIGENCES PROFESSIONNELLES : - Dynamisme - Travail en équipe - Discrétion professionnelle (obligation de secret professionnel selon le code de la Santé Publique) - Sens du service public, respect de la charte de l’accueil - Savoir communiquer 7. PRESENTATION DE L’ACTIVITE PRINCIPALE 7.1. LIEU D’EXERCICE Patientèle 7.2. MISSIONS ET ACTIVITES  MISSIONS - Accueil et prise en charge des personnes (agents, patients, usagers,…) - Gestion administrative relative au domaine d’activité - Contrôle des données, des documents - Suivi du contentieux et du recouvrement des sommes dues - Suivi de la facturation des dossiers d’hospitalisation, des soins externes - Traitement des courriers - Diffusion de documents - Participation aux projets, groupe de travail, réunions - Tutorat - Inventaire des consommables - Archivage Démarche Qualité - Participation et suivi des objectifs du service et de l’établissement - Evaluation de la pertinence et la véracité des données - Participation à l’élaboration des protocoles de bonnes pratiques, à leur diffusion et à l’évaluation de leur application - Optimisation et communication des informations Formation - Actualiser ses connaissances par des formations ciblées pour assurer le maintien et l’évolution des compétences professionnelles - Partager son savoir et son expérience (tutorat) 7.3. HORAIRES D’ACTIVITE Horaires de journée : amplitude 8h-17h30 8. RISQUES PROFESSIONNELS 8.1. RISQUES PHYSIQUES Contraintes posturales : station assise prolongée 8.2. RISQUES SENSORIELS Fatigue visuelle liée au travail sur écran 8.3. RISQUES CHIMIQUES, CANCEROGENES, MUTAGENES OU TOXIQUES POUR LA REPRODUCTION NA 8.4. RISQUES BIOLOGIQUES NA 8.5. CHARGE MENTALE Relations pluridisciplinaires 8.6. AUTRES RISQUES NA
fhf-federation-hospitaliere-de-france-13057.png
9 février 2023 - CHARLEVILLE-MEZIERES - FHF - Fédération Hospitalière de France
Descriptif Le formateur permanent de l’institut contribue sous l’autorité de la Directrice de l’IFSI/IFAS, à la réalisation des missions de l’institut : - La formation initiale des professionnels infirmiers et aides-soignants, - La formation continue des professionnels - La documentation et recherche d’intérêt professionnel. Il participe sous l’autorité de la Directrice de l’IFSI/IFAS et en équipe pédagogique à la conception, la mise en œuvre du projet pédagogique, des projets de formation, l’évaluation de la formation et également à la mise en œuvre des missions et activités transversales incombant au bon fonctionnement institutionnel. MISSIONS SPECIFIQUES Concernant la mise en œuvre pédagogique de la formation initiale : - Sélection des candidats pour la formation infirmière et pour la formation aide-soignante : Chaque formateur participe aux sélections pour l’entrée en IFSI et en IFAS. - Formation théorique : L’ingénierie pédagogique s’inscrit dans la mise en œuvre du projet pédagogique de l’institut et des projets de formation de l’IFSI et de l’IFAS, outils indispensable de cette construction Elle s’établit systématiquement sur le principe d’un travail collectif autour d’une concertation obligatoire et indispensable piloté par le coordinateur pédagogique, par délégation de la Directrice de l’institut, alliant des formateurs : - Référents de compétences (IFSI) ou référent de bloc de compétence (IFAS) - Pilotes d’Unité d’Enseignement (IFSI) ou pilote de module (IFAS) - Référents de semestres et de promotion (IFSI) ou référent de promotion (IFAS) - Formation clinique : Chaque formateur participe à la mise en œuvre de l’encadrement des apprenants en partenariat avec les accueillants de stage en tant que : - Référent de stage - Accompagnement des étudiants à la professionnalisation : Chaque formateur est responsable du suivi pédagogique d’un groupe d’apprenants (ESI ou EAS) pour la durée de sa formation, en tant que : - Référent de suivi pédagogique (Annexe) Concernant la mise en œuvre pédagogique de la formation continue : Chaque formateur participe aux actions de formation gérées par l’institut. Concernant les missions transversales institutionnelles (non exhaustif) : - Documentation et recherche d’intérêt professionnel - Participation aux instances et réunions institutionnelles et associatives - Référent handicap - Référent de la gestion des salles de travaux pratiques et simulation Les missions du formateur s’articulent autour d’activités de pédagogie directe consistant en la réalisation d’activités de formation en face à face avec les apprenants (Etudiants en Soins Infirmiers - ESI ou Elèves Aides-Soignants - EAS) et d’activités de pédagogie indirecte permettant la mise en œuvre de l’ingénierie pédagogique et la participation aux missions transversales institutionnelles. Activités concernant la mise en œuvre de l'ingénierie pédagogique et la participation aux missions transversales institutionnelles. Activités concernant la mise en œuvre pédagogique de la formation initiale : - Sélection des candidats pour la formation infirmière et pour la formation aide-soignante : - Admission en IFSI : Sélection FPC : Epreuves écrites : Préparation et surveillance de salle et correction des épreuves Epreuve orale : Participation en tant que jury Sélection via Parcoursup : Etude de dossiers sur la plateforme Parcoursup - Admission en IFAS : Etude de dossiers des candidats Epreuve orale : Participation en tant que jury Participation au jury d’admission - Formation théorique : - Référents de compétences (IFSI) ou référent de bloc de compétence (IFAS) - Pilotes d’Unité d’Enseignement (IFSI) ou pilote de module (IFAS) - Référents de semestres et de promotion (IFSI) ou référent de promotion (IFAS) - Formation clinique : - Référent de stage - Accompagnement des étudiants à la professionnalisation : - Référent de suivi pédagogique Activités concernant la mise en œuvre pédagogique de la formation continue : Participation de l’ensemble des formateurs aux actions de formation gérées par l’institut. - Formation des professionnels pour l’encadrement des apprenants : o Formation des tuteurs de stage des ESI : sessions de 4 jours o Formation des tuteurs de stage des EAS : sessions de 4 jours o Formation des professionnels de proximité : session d’1 journée - Autres formations au regard des besoins ponctuels et/ou évolutifs Activités concernant les missions transversales institutionnelles : - Documentation et recherche d’intérêt professionnel : Alimente la base de données, les ressources documentaires au service des enseignements et de la recherche : recherche documentaire et bibliographique au service des enseignements, veille documentaire, lecture d’articles pédagogiques et professionnels, textes réglementaires concernant la formation et les professions de santé, … - Participation aux instances et réunions institutionnelles et associatives - Instances internes à l’institut : Participation des formateurs élus aux instances de l’institut IFSI/IFAS : Pour l’IFSI : o Instance Compétente pour les Orientations Générales de l’IFSI (ICOGI) o Section compétente pour le traitement pédagogique des situations individuelles des Etudiants o Section compétente pour le traitement des situations disciplinaires o Section de la vie étudiante o Commission d’Attribution des Crédits (CAC) Pour l’IFAS : o Conseil Technique (CT) o Conseil Discipline (CD) o Section de la vie étudiante Attention : évolution des instances en attente de parution des textes - Réunions internes à l’institut IFSI/IFAS : Réunion d’information Réunions et ateliers pédagogiques Réunions de bilan avec les représentants des ESI ou EAS Réunions de régulation avec les promotions d’apprenants ESI ou EAS - Externes à l’institut : Commission spécialisée du GCS des IFSI Champagne-Ardenne (GCS/IFSI CA) Jury fin : DEI, DEAS, VAE/DEAS (DREETS) Tutelle et partenaires (GHT1, ARSARS-GE, CR-GE, URCA) - Associations professionnelles auxquelles l’institut est adhérent : Participation en tant que délégués des formateurs aux réunions régionales et aux journées d’études nationales : Du CEFIEC (Comité d’Entente des Formations Infirmières et Cadres) Du GERACFAS (Groupe d’Etude de Recherche et d’Action pour la Formation des Aides-Soignants). - Autres missions : - Référent handicap - Référent de la gestion des salles de travaux pratiques et simulation - Concevoir en équipe pédagogique, mettre en œuvre et évaluer la formation d'un groupe d'apprenants en formation initiale ou continue en soins et en santé - Guider et accompagner les apprenants en formation initiale ou continue en soins et en santé dans leur parcours individuel et collectif de professionnalisation en soins - Mettre en œuvre avec d'autres professionnels les dispositifs de sélection et d'examen aux formations en soins et en assurer le suivi - Initier et/ou conduire des études et travaux de recherche EXPERIENCES REQUISES: - Expériences de formation auprès des ESI ou EAS : encadrement des apprenants en stage, intervention en cours à l'institut auprès des ESI et/ou EAS APTITUDES ET QUALITES: - Travail en équipe autour des projets institutionnels de l'IFSI et de l'IFAS (Projet pédagogique, projets de formation, projet de développement, …) - Gestion de sa zone d'autonomie et capacités à rendre compte - Installation d'une relation pédagogique adaptée formateur-apprenant - Développement d'activités pédagogiques adaptées à un public en formation professionnelle adulte et aux possibilités technologiques actuelles (appétence pour le numérique souhaitée) - Inscription dans une démarche prospective et d'actualisation de connaissances - Conduite de projets visant l'amélioration continue de la qualité de la formation - Innovation dans sa pratique pédagogique et de formation - Initiation et/ou conduite, contribution ) à des projets d'études ou de recherche TITRES et DIPLOMES REQUIS : - Diplôme d’Etat d’Infirmier - Diplôme de Cadre de Santé - Titre universitaire de niveau II dans le domaine de la pédagogie et de la Santé (recommandé) HORAIRES DE TRAVAIL : - Amplitude de 8 h à 18 h - Décompte en jours de travail donnant droit à 19 RTT (statut de cadres) Congés annuels selon la réglementation en vigueur, - Temps compensatoire de 12 jours ouvrés pour travaux de préparation pédagogique effectués à domicile (6 pour chacune des périodes de congés de Noël et d’hiver et printemps) non fractionnables, non reportables, non récupérables. EVOLUTION DU POSTE ET DE SON ENVIRONNEMENT - Engagement de 5 ans minimum à l’institut de formation (IFSI et IFAS) - Nécessité absolue de s’approprier des compétences en pédagogie : formation d’adultes, courants pédagogiques, méthodes et moyens pédagogiques innovants et variés, l’évaluation des compétences, enseignements numériques (e-learning, classe inversée, serious games, …), simulation en santé, …. Nous sommes à la recherche de formateurs IFSI IFAS H/F
fhf-federation-hospitaliere-de-france-13057.png
9 février 2023 - CHARLEVILLE-MEZIERES - FHF - Fédération Hospitalière de France
Descriptif Le Foyer Départemental de l’Enfance est chargé de l’accueil d’urgence des enfants confiés au titre de l’aide sociale à l’enfance. Sous la responsabilité hiérarchique du cadre socio-éducatif, vous serez chargé de l’accompagnement d’un public composé d’enfants entre 3 et 6 ans, 6 et 12 ans ou 12 et 18 ans. Vous participez à l’accompagnement éducatif et conseillez les enfants dans les actes de la vie quotidienne. Vous recherchez des solutions d’insertion (scolaire, professionnelle, sociale) auprès des partenaires institutionnels. Vous proposez des actions éducatives adaptées aux enfants de votre service. Vous planifiez et mettez en œuvre les activités quotidiennes et assurez le suivi des activités scolaires. Vous concevez et mettez en œuvre le projet personnalisé de l’enfant. Vous participez aux visites parents-enfants. Vous observez et recueillez les données relatives à la situation de la personne accueillie et de sa famille. Vous rédigez des notes et rapports concernant la situation de l’enfant et de sa famille. Vous participez aux différentes réunions d’équipes, avec les partenaires et aux audiences. Vous disposez d'un DE d'éducateur spécialisé ou d'assistant socio-éducatif, ou d'un DE de moniteur éducateur. Vous avez une bonne connaissance des dispositifs de l'ASE.
fhf-federation-hospitaliere-de-france-13057.png
9 février 2023 - CHARLEVILLE-MEZIERES - FHF - Fédération Hospitalière de France
Descriptif Le Centre Hospitalier Intercommunal nord Ardennes se déploie sur 4 sites : Charleville-Mézières, Sedan, Fumay et Nouzonville. Desservant ainsi un bassin de population de 220 000 habitants. L’établissement prend en charge la plupart des pathologies, et cela quel que soit l'âge du patient. Sa capacité de 1539 lits et places en fait l'établissement pivot des Ardennes. Le Centre Hospitalier confirme tous les jours un peu plus son rôle d’hôpital de recours du territoire de santé des Ardennes. La PUI du CHI Nord Ardennes sur le site de Charleville Mézières recherche un pharmacien assistant spécialiste (temps plein) pour compléter son équipe pharmaceutique dans l’Unité centralisée de préparation des chimiothérapies (UCPC) et l’Unité de Pharmacie Clinique oncologique (PCO). LA PHARMACIE Particularité du poste : Possibilité de participer aux astreintes pharmaceutiques, publications et communications des travaux attendues LES MISSIONS : • Analyse pharmaceutique des prescriptions de chimiothérapie (CHIMIO®) en lien avec le traitement habituel du patient (BM établis par des PPH formés en PCO) • Encadrement de l’activité de production • Gestion et contrôle des préparations, libération via le logiciel Drugcam control • Rédaction et mise à jour du Thésaurus des protocoles de chimiothérapie (logiciel CHIMIO®) • Gestion des stocks, participation aux appels d’offres et suivi des indications des molécules hors GHS • Encadrement et formation du personnel intervenant dans le circuit des chimiothérapies injectables (PPH, internes, IDE etc.) • Participation à la mise à jour continue du processus d’assurance qualité • Consultations pharmaceutiques en chimiothérapie orale, entretien pharmaceutique d’initiation de protocole de chimiothérapie injectable, suivis pharmaceutiques • Participation aux RCP et possibilité de spécialisation • Participation au projet d’expérimentation « AKO@Dom - PICTO » dans le cadre de l’article 51 A SAVOIR : L’UCPC (9 000 préparations par an) est dotée de 2 isolateurs double postes, chacun des postes étant équipé de l’assistance vidéonumérique Drugcam®. La ZAC est située à proximité de l’HDJ oncohématologie. CONDITIONS PROPOSEES • Poste à temps plein • Rémunération selon profil et expérience du candidat CE QUE NOUS OFFRONS A NOS PHARMACIENS • L’accès à un multi-accueil hospitalier (crèche…) • Des opportunités de carrières stimulantes • Un esprit d’équipe et une culture d’établissement forte • A 2h des métropoles du nord de l’Europe (Paris, Bruxelles, Luxembourg) et à 1h de Reims POUR TOUT RENSEIGNEMENT, S'ADRESSER A : Olivier GALLON : Pharmacien gérant par intérim, chef de pôle par intérim Tél : 03 24 58 71 84 olivier.gallon@ch-nord-ardennes.fr Laura JOSSE : Pharmacien PH, UCPC Tél : 06 26 90 56 15 laura.josse@ch-nord-ardennes.fr Conditions(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine ou de pharmacie)
fhf-federation-hospitaliere-de-france-13057.png
9 février 2023 - CHARLEVILLE-MEZIERES - FHF - Fédération Hospitalière de France
Descriptif Environnement : La ville de Charleville-Mézières se situe à 87 km au nord-est de Reims, à 239 km au nord-est de Paris, 2h15 de l’aéroport international Paris Charles de Gaulle , à 10 km de la frontière belge, à 90 km au sud de Charleroi et son aéroport. Elle présente tous les avantages d'une grande ville; le cadre de vie faisant écho à l'offre commerciale, scolaire, culturelle et sportive indispensable à une population de plus de 50 000 habitants. Descriptif : D’un point de vue sanitaire, le centre hospitalier de Charleville-Mézières se positionne comme l'établissement de référence du territoire de santé Nord-Ardenne et dessert un bassin de population de près de 20 000 habitants. Grâce à un réseau routier de qualité, il entretient des relations permanentes avec ses voisins hospitaliers et pour certains membres du GHT Territorial Ardenne Nord (CH de Sedan, hôpital local de Fumay et CHU de Reims). L'Etablissement : - Le centre hospitalier de Charleville : Il offre une grande variété de soins : • En médecine (cardiologie avec USIC et coronarographie, neurologie, hématologie, pneumologie, médecine infectieuse et médecine interne, hépato-gastro-entérologie, diabétologie-endocrinologie, néphrologie avec centre lourd d’hémodialyse, pneumologie, consultation de la douleur, équipe mobile de soins palliatifs). • En chirurgie (chirurgie digestive et carcinologique, gynécologie et sénologique, chirurgie orthopédique et traumatologique, viscérale et digestive, urologique, ORL, stomatologie). • En gynécologie-obstétrique (maternité) et pédiatrie (urgences pédiatriques, néo natalité) • En soins critiques ou non programmés (service d’accueil des urgences, SMUR, réanimation). • En gériatrie (court séjour gériatrique, SSR, EHPAD, équipe mobile de gériatrie). - La polyclinique Regroupée au sein du bâtiment hospitalier, elle prend en charge de l’orthopédie, la chirurgie en ophtalmologie, assure des endoscopies digestives. Elle met à disposition un neuro-chirurgien Dr THERET, qui assure un mi-temps sur la polyclinique et un autre mi-temps sur le CHU Reims. Il intervient sur place pour la chirurgie simple (CLE, Hernie discale…). - Le Plateau technique : Le plateau technique est performant et entièrement reconstruit : 10 salles d’opérations au bloc central + 2 salles au bloc gynécologique. 6 salles de travail et pré travail. L'imagerie médicale, constituée en fédération, se positionne sur trois sites géographiques : radiographie conventionnelle, échographie et doppler, 3 scanners dont 1 équipé pour le coroscanner, 2 IRM dont l’une ouverte, scintigraphie, angiographie, examens endoscopiques et ostéodensitométrie. Le Département de rhumatologie : Doté de locaux neufs, le département dispose de : - 14 lits d’hospitalisation complète, avec une salle de kinésithérapie sur place avec 2 tables de tractions. - 5 lits d’hospitalisation de semaine. - 2 lits d’hospitalisation de jour. - Un secteur de consultation de rhumatologie. Les équipements du service : - Appareil d’ostéodensitométrie osseuse HOLOGIC - Appareil d’échographie SUPERSONIC installé sur une des salles de consultation de rhumatologie. Le service se compose actuellement de : • 2 PH à temps plein. • 1 PH à temps partiel à 90%. • 1 interne de médecine générale. • Dispose de l’agrément pour un poste d’interne spécialisé. Le profil recherché : - Un rhumatologue. Pas de compétences spécifiques complémentaires. Maîtrise du Français impérative. Les conditions proposées : Rémunération à hauteur des compétences et l’expérience du candidat. Conditions(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)
fhf-federation-hospitaliere-de-france-13057.png
9 février 2023 - CHARLEVILLE-MEZIERES - FHF - Fédération Hospitalière de France
Descriptif 1. Identification du poste Service : Imagerie médicale du CHInA site Charleville, site Fumay, site Sedan, Médecine nucléaire. Cadre de santé médico-technique 2. Textes de références Ø Diplôme de cadre de santé Ø Décret n°95-926 du 18 août 1995 portant création du diplôme de cadre de santé Ø Définition de fonction cadre de santé : fiche métier du répertoire des métiers de la fonction publique hospitalière, code métier 05U20 Ø Décret n° 97-1057 du 19 novembre 1997 relatif aux actes professionnels et à l’exercice de la profession de manipulateur d’électroradiologie médicale 3. Spécificité du poste Connaissances en organisation du travail en imagerie et en médecine nucléaire. 4. Liaisons hiérarchiques 4.1 Niveau Hiérarchique Supérieur Responsables hiérarchiques directs : Direction générale des soins – Chef de Pôle - Cadre supérieur de pôle 5. Liaisons fonctionnelles 5.1 Interne Directions de l’établissement Radiologues, médecins, cadre supérieur du pôle, manipulateurs, IDE, ASH, Aide-soignant, secrétaires Personnels des services de soins Services logistiques, médico-techniques et techniques 5.2 Externe Prescripteurs externes à l’établissement Sociétés de matériels d’imagerie, appareillages et fournitures Organismes de contrôle Instituts de formation Etablissements hospitaliers du département 6. Organisation du poste Le cadre de santé est missionné pour répondre aux objectifs qui lui sont assignés. Poste en durée légale de 35h mais horaires variables en fonction des nécessités de service. La participation à la continuité de l’encadrement du service d’imagerie médicale nécessite un travail en binôme cadre avec une gestion coordonnée des congés. Participation aux astreintes cadres de l’établissement. Rédaction d’un rapport d’activité chaque année. 7. Domaines d’activité 7.1 Organisation et coordination de l’activité § Garantir la continuité de l’activité § Mettre en place une organisation centrée sur les besoins de l’institution dans la limite des contraintes hospitalières § Organiser la collaboration entre les professionnels dans la prise en charge des patients § Etablir des liens avec les partenaires de soins intra et extra hospitaliers. 7.2 Management des ressources humaines § Gestion des effectifs à court, moyen et long terme : Ø Réalisation des plannings de travail prévisionnel en prenant en compte les variations d’activité, des qualifications et en assurant une équité optimum. § Optimisation des compétences des personnels : Ø Evaluation professionnelle des agents Ø Identification et développement des compétences et qualifications en regard de l’évolution des activités Ø Réalisation du plan annuel de formation à partir des besoins identifiés Ø Implication du personnel dans des travaux de réflexions. § Développement de l’esprit d’équipe et cohésion du groupe autour d’objectifs communs § Encadrement des équipes : Ø Animer les équipes et soutenir les personnels Ø Organiser et contrôler l’autonomie des équipes : § en définissant les niveaux de responsabilité § en favorisant la prise d’initiative § en mettant en place des référents Ø Accompagner les changements Ø Repérer et analyser les dysfonctionnements afin d’y apporter des solutions adaptées Ø Réguler les conflits § Accueillir et intégrer le nouveau personnel et les stagiaires. § Gestion des réclamations. 7.3 Information § Structurer et optimiser le circuit de l’information dans le service en utilisant les outils de communication adaptés § Maitriser le Système d’Information Radiologique sur l’ensemble du processus de prise en charge du patient : Ø gestion de l’identité patient Ø organisation de la planification des examens Ø contrôle de la facturation des actes, de la clôture des dossiers et du transfert vers le logiciel de facturation. Ø gestion des forfaits techniques concernant les équipements soumis à autorisation. Ø Réaliser les analyses statistiques de l’activité du secteur § Relayer les informations institutionnelles. 7.4 Gestion des structures, des équipements et des consommables § Veiller à la maintenance et au fonctionnement optimal des matériels et équipements. § S’informer des évolutions technologiques et de leurs impacts éventuels sur l’organisation § Participer au plan d’équipement § Gérer les stocks et les optimiser au maximum § Gestion de la pharmacie 7.5 Enseignement § Contribuer à la formation initiale et continue des personnels paramédicaux § Développer le partenariat avec les écoles et les instituts de formation § Organiser les stages § Accueillir les étudiants et assurer leur encadrement 7.6 Démarche qualité et sécurité § Contribuer à l’amélioration de la qualité et la sécurité : Ø Suivi des indicateurs d’activité du service, Ø Analyse des tableaux de bord Ø Analyse de la satisfaction des patients Ø Formalisation des pratiques et évaluation Ø Gestion documentaire § Suivi de la gestion des risques et événements indésirables : Ø Dans le domaine de la radioprotection Ø Dans le domaine des vigilances sanitaires Ø Dans le domaine de l’hygiène 7.7 Missions spécifiques Ø Participation aux projets de service Ø Participation au choix et à l’acquisition de nouveau matériel 8. Niveaux et compétences requis 8.1 Exigence du poste Le cadre de santé de l’imagerie et de la médecine nucléaire doit avoir des connaissances approfondies en techniques d’imagerie et en rayonnement ionisants et leur application médicale. Il est l’interface entre le personnel médical, administratif et le personnel paramédical du service. Il devra être en capacité de gérer une grosse équipe sur différent sites. Le personnel paramédical est composé de 42 ETP manipulateurs, 1 infirmière, 4,6 ETP aides-soignantes, 2,47 ETP agent de bionettoyage Le plateau d’imagerie regroupe du matériel de haute technologie avec 1 système Pacs d’archivage d’image (commun aux services d’imagerie du CHInA) Site Charleville : - 2 IRM dont 1 IRM ouverte - 2 Scanner dont 1 scanner spectral de dernière génération - 6 salles de radiologie dont 1 salle au sein du service des urgences - 1 unité de mammographie et sénologie diagnostic et interventionnelle - 1 unité de radiologie interventionnelle - 1 salle dentaire avec cone beam et panoramique dentaire - 3 mobiles de radiologie capteur plan numérique wifi permettant de réaliser les clichés au lit du patient Site Fumay : - 1 scanner de dernière génération - 1 table télécommandée - 1 salle de radiologie standard - 1 échographe - 1 mammographe - 1 panoramique dentaire Site Sedan : - 1 scanner 64 barrettes de dernière génération - 1 table télécommandée capteur plan dynamique - 1 salle de radiologie standard - 1 mobile de radiologie capteur plan numérique wifi permettant de réaliser les clichés au lit du patient - 1 échographe Médecine nucléaire site Charleville : - 2 gammas caméra dont 1 couplée à un scanner 8.2 Qualités professionnelles § Rigueur et sens de l’organisation. § Capacité d’analyse et de discernement § Capacité de synthèse, de rédaction et d’argumentation § Capacité d’écoute et de gestion des situations de stress des agents su SCIM § Adaptabilité aux changements et esprit d’initiative. § Capacité à évaluer les priorités et les urgences § Capacité à travailler en collaboration avec les autres cadres du pôle, la direction des services de soins, les médecins et cadres de l’établissement, les services techniques et médico-techniques § Discrétion et maîtrise de soi § Sens moral et neutralité de jugement § Disponibilité § Loyauté § Connaissances relatives à la fonction publique hospitalière et au fonctionnement interne de l’établissement § Connaissance de la législation de radioprotection § Connaissance des protocoles d’hygiène et de sécurité de l’établissement. § Connaissance des procédures de contrôle de qualité. § Connaissances informatiques et logiciels métiers § Connaissance règles de facturation et de la CCAM 9. Projets en cours en 2022 Ø Réorganisation du travail des manipulateurs du CHInA, passage aux instances en juin 2022 Ø Renouvellement d’une IRM ouverte en une IRM 3T au 2ème semestre 2022 Ø Renouvellement d’une IRM 1,5 T en 2023 Ø Renouvellement d’un Scanner en 2023 Ø Projet d’autorisation d’un Petscan et restructuration du service de médecine nucléaire en lien avec un projet d’établissement oncopôle, Ø Projet de demande d’une nouvelle autorisation pour un scanner interventionnel Prime à la mobilité de 5000 €
fhf-federation-hospitaliere-de-france-13057.png
9 février 2023 - CHARLEVILLE-MEZIERES - FHF - Fédération Hospitalière de France
Descriptif Le Centre Hospitalier Intercommunal nord Ardennes est constitué de 4 sites géographiques (Charleville-Mézières, Sedan, Fumay et Nouzonville), il constitue le principal pôle sanitaire des Ardennes. Nous recherchons deux cadres de santé secteur EHPAD. Missions : - Gestion du personnel (de jour et de nuit) en veillant à ce que les effectifs soient en adéquation avec les besoins de l’unité - Assurer la gestion des équipes au quotidien : temps de travail, absences, périodes de repos et congés dans le respect de la législation et intégrer les données dans l’outil informatique de gestion du temps - Adapter les ressources humaines et gérer les compétences - Apporter un appui technique ou de l’écoute au personnel placé sous sa responsabilité - Transmettre l’information entre la direction et les professionnels - Développer une réflexion éthique - Promouvoir une dynamique qualité - Garantir la sécurité de la prise en charge des patients des patients - Assurer le respect des protocoles d’hygiène et de sécurité - Veillez au confort des patients - Favoriser l’amélioration continue de la qualité des soins et de vie (EPHAD) : droits et information du patient, organisation de la prise en charge des patients, amélioration des pratiques professionnelles, surveillance et prévention des risques infectieux etc. - S’assurer du bon fonctionnement des installations, collaborer au suivi des prestations de maintenances - Réaliser un bilan annuel d’activité - Mettre en place et veiller à l’utilisation des outils de soins - Etre responsable de l’application des prescriptions médicales par l’équipe - Suivre l’évolution des techniques médicales de la discipline et favoriser leur développement - Contribuer à la bonne gestion des lits de son unité - Favoriser les axes de recherche dans les services pour optimiser la prise en charge de patients - Elaborer des interventions pédagogiques et les dispenser : animation - Etre garant d’un encadrement de qualité des étudiants et élèves - S’informer de l’évolution de la législation et s’assurer de la transmission - S’assurer de l’intégration et à l’encadrement des nouveaux personnels - Identifier les besoins de formation des agents placés sous sa responsabilité - Coordonner les activités et les projets paramédicaux en collaboration avec le responsable médical - Gérer l’absentéisme en collaboration avec d’autres unités si gestion interne impossible - Participer aux réunions de service et de coordination des soins - S’impliquer dans la démarche de certification - Participer aux commissions et aux groupes de travail transversaux (CLIN, CSIRMT, identito-vigilance, gestions des risques, ROR, dossier de soins informatisé etc.) - Conception et mise en œuvre de projet - Intervention dans les instituts de formation - Participation au jury de sélection ou d'examen Poste à temps complet Forfait cadre avec 19 RTT Astreinte cadre à tour de rôle Prime à la mobilité de 5000 € Formations requises : Diplôme de cadre de santé ou Master de management de la santé ou gestion des établissements sanitaires
fhf-federation-hospitaliere-de-france-13057.png
9 février 2023 - CHARLEVILLE-MEZIERES - FHF - Fédération Hospitalière de France
Descriptif Le Centre Hospitalier Intercommunal nord Ardennes est constitué de 4 sites géographiques (Charleville-Mézières, Sedan, Fumay et Nouzonville), il constitue le principal pôle sanitaire des Ardennes. Le CHI nord Ardennes regroupe environ 3000 agents. Nous sommes à la recherche d'un cadre coordonnateur des ASH des services de soins H/F. Le cadre coordonnateur travaille en trinôme avec les responsables d’encadrement des ASH de l’Equipe Centrale d’Entretien Ménager (ECEM) du CHInA sites de Charleville et Sedan et du responsable d’encadrement des services de brancardage et des services mortuaires des sites de Charleville et Sedan. Le cadre coordinateur décline avec l’équipe d’Agents des Services Hospitaliers, dont il est responsable, l’ensemble des projets en lien avec le projet de soins, le projet du pôle, le projet social et le projet d’établissement, ainsi qu’avec les cadres de santé des services de soins, rééducateurs et médicotechniques. Il s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue de la qualité des prestations. Il met en œuvre une évaluation quantitative et qualitative des activités, grâce à des indicateurs de suivi et de résultats et les actions correctives qui en découlent. LES ACTIVITES : Le management des ressources humaines et des compétences • Participer à l’évaluation des compétences requises/postes de travail. • Élaborer des fiches de poste et des profils de poste. Savoir réajuster et veiller à l’application. • Participer à la sélection des candidats. • Construire des plannings de service conformément aux cycles de travail, planifier annuellement les CA, RTT et les absences pour formations. • Gérer le présentéisme/absentéisme. • Conduire les entretiens annuels individuels d’activité et d’évaluation professionnelle. • Accompagner des projets individuels et/ou collectifs dans le cadre de projets institutionnels. • Gérer et suivre l’Outil AgileTime. • Développer une politique d’adaptation au poste de travail pour tout nouveau professionnel. Animation et cohésion d’équipe • Promouvoir, décliner et animer les projets et les divers projets du pôle. • Rechercher un équilibre entre : - Les contraintes internes et externes - L’activité - Les attentes des professionnels • Adapter le mode de management aux situations de travail : - Travail d’écoute - Régulation - Gestion des conflits - Prise de décision. - Information et communication • Organiser la communication au sein de l’unité (choix des supports, des lieux, des temps …) et avec l’encadrement du pôle. • Sélectionner et analyser les informations pertinentes indispensables au bon fonctionnement du service et les transmettre. • Organiser une veille documentaire à l’attention des professionnels. La gestion des moyens matériels, en lien avec l’encadrement des services de soins. Dans un processus chronologique et en lien étroit avec l’EOH : Participation à l’évaluation des besoins en équipements : - Recenser, analyser les besoins et choisir les priorités. - Participer à l’élaboration du cahier des charges, en vue des appels d’offres. - Coordonner les essais réalisés dans son unité. - Transmettre les évaluations argumentées. Mise à disposition des moyens matériels nécessaires à l’activité - Mettre en œuvre les procédures et en assurer leur suivi. - Organiser la gestion des stocks, la réception et le contrôle des livraisons. - Participer à la contractualisation interne. - Contribuer au suivi des indicateurs définis. Contrôle du bon usage des ressources matérielles - Organiser la formation des professionnels avant la mise en service des nouveaux équipements. - Contrôler le respect des règles d’utilisation des dispositifs. - Veiller à la déclaration de tous les incidents et accidents (Matériovigilance). - Collaborer avec les services techniques pour garantir la maintenance des équipements et des locaux ainsi que la traçabilité des opérations. - Définir un programme d’entretien des équipements et petits matériels en lien avec l’encadrement des services. Contribution à une gestion efficiente - Suivre et analyser les consommations. - Participer au suivi budgétaire des besoins - Promouvoir les pratiques et les organisations innovantes (mutualisation). La prévention et la gestion des risques Dans sa fonction de management, le cadre coordonnateur de l’équipe ASH contribue au développement d’une culture de prévention et de gestion des risques, d’évaluation des pratiques professionnelles, au bénéfice des personnes soignées. Il contribue également dans ce cadre à la sécurité des professionnels. Respect des normes et de la réglementation - Mettre en œuvre et contrôler le respect des procédures en lien avec les guides des bonnes pratiques et des vigilances. - Organiser la gestion documentaire spécifique au service - Appréhender le document unique des Risques Professionnels. Mise en œuvre du programme institutionnel de Gestion des Risques - Identifier des dangers et des modalités d’exposition aux risques spécifiques du service. - Veiller à la déclaration de tous les évènements indésirables et les accidents. En collaboration avec les cadres de santé des unités - Mettre en place des actions préventives, - Mettre en œuvre les mesures correctives. - Suivre les améliorations. - Former les professionnels. - Exploiter les retours d’expérience d’incidents survenus au sein des services et dans d’autres secteurs. Suivi des recommandations des instances - Comité de Gestion des Risques. - CME - CHSCT - CLIN, CLAN, - En lien avec Médecine du Travail et divers experts professionnels. LA FORMATION : Formation des Professionnels de l’Equipe Formation interne au service et/ ou au pôle. - Organiser des formations sur les pratiques spécifiques de l’unité, en collaboration avec les autres professionnels (équipe médicale, psychologues …) et notamment pour les professionnels nouvellement recrutés en lien étroit avec l’EOH (Equipe Opérationnelle d’Hygiène). - Promouvoir la diffusion de ces pratiques au sein du pôle et en inter pôles. - Organiser l’accueil des professionnels nouvellement recrutés et leur tutorat, en lien étroit avec l’EOH (Equipe Opérationnelle d’Hygiène). - Organiser, classer et archiver le contenu des formations, identifier les participants et assurer la traçabilité. Formation Continue - Identifier les besoins collectifs en référence au projet de soins institutionnel, de pôle et d’unité. - Identifier les besoins individuels de formation (cf. entretien annuel de formation). - Prioriser les demandes individuelles - Participer à l’arbitrage du Plan de Formation avec le Cadre de santé du pôle - Organiser la traçabilité des formations suivies par les agents en lien avec la formation continue - Planifier les formations obligatoires (outil AgileTime). - Organiser le réinvestissement des formations individuelles au sein de l’équipe. - Evaluer les incidences des formations sur les pratiques professionnelles. Formation des stagiaires/élèves : - Elaborer les potentiels d’accueil en stage en collaboration avec le CDS de pôle - Elaborer un livret de présentation de l’unité et de ses ressources en lien avec les filières et le cadre de santé du service accueillant le stagiaire. - Organiser le tutorat/établir le planning du stagiaire ou de l’élève. - Réaliser les bilans et évaluations en cours et fin de stage. Superviser les professionnels dans la démarche d’évaluation des stagiaires. PARTICULARITES DU POSTE : - Piloter, planifier et contrôler la réalisation des activités d’entretien des locaux en assurant la gestion de l’équipe d’ASH des filières MCO dans son organisation et son évolution au quotidien. - Former et informer les professionnels à l’entretien et l’hygiène des locaux selon les recommandations nationales des bonnes pratiques d’hygiène hospitalière. - S’assurer de la bonne mise en œuvre des collaborations nécessaires entre les responsables d’encadrement de l’équipe des ASH de l’ECEM et des services de brancardage et des services mortuaires des sites de Charleville et Sedan, en l’absence de l’un d’entre eux. COMPETENCES REQUISES : - Avoir des connaissances en bio nettoyage et hygiène des locaux en établissements sanitaires, matériels d’hygiène, produits et équipements de nettoyage et désinfection. - Avoir des connaissances et comprendre les techniques d’élaboration des roulements de travail - Avoir des connaissances en législation du code du travail de la fonction publique hospitalière - Formations aux logiciels de bureautique Outlook, Excel, Word et PPT à minima - Se former à l’outil informatique de planification du temps de travail AgileTime - Se former à l’outil de gestion électronique documentaire et de déclaration des évènements indésirables SharePoint Les savoirs faire : - Rédiger les documents relatifs à son domaine de compétences (fiches de fonction, fiche de tâches, fiches de poste, charte de fonctionnement, modes opératoires et enregistrement de traçabilité des procédés et procédures d’entretien, rapports circonstanciés lors d’entretiens de recadrage…) - Adapter les postes de travail aux caractéristiques des personnels (charge physique ou/et mentale) - Concevoir, piloter et contrôler une prestation de bio nettoyage - Concevoir, piloter et évaluer un projet relevant de son domaine de compétence - Evaluer, développer et valoriser les compétences de ses collaborateurs - Fixer des objectifs, mesurer les résultats et évaluer les performances collectives et individuelles - Former et conseiller les utilisateurs dans son domaine de compétence - Piloter, animer, motiver une équipe - Planifier, organiser et répartir la charge de travail - Recevoir des fournisseurs de produits et équipements d’entretien pour procéder au meilleur choix en partenariat avec les services économiques - Construire et mettre en œuvre des audits de pratique en collaboration avec l’encadrement de proximité des services de soins Attitude et exigences professionnelles : - Discrétion professionnelle, diplomatie et communication éthique pour une cohésion d’équipe. - Avoir le sens de l’organisation, de la réflexion et de l’équité - Maitrise de soi dans la résolution des conflits entre professionnels - Lire des revues ou articles scientifiques en matière d’hygiène et de propreté des locaux - Rigueur dans la gestion des commandes et le rangement - Rigueur dans l’application des procédures et modes opératoires associées aux postes - Assurer un positionnement adapté au sein de l’équipe d’encadrant soignant. Diplôme et formations requis : - Diplôme de Cadre de santé paramédical à compléter avec une formation «hygiène et propreté des locaux» - DUT ou Licence HSE avec une expérience professionnelle post bachelor en entreprise à compléter avec une formation de management d’équipe et une formation «hygiène et propreté des locaux». Prime à la mobilité de 5000 €
fhf-federation-hospitaliere-de-france-13057.png
9 février 2023 - CHARLEVILLE-MEZIERES - FHF - Fédération Hospitalière de France
Descriptif 1. Identification du poste Service : Rééducation/APA Grade : Formation Master APA (Activité Physique Adaptée) 2. Spécificité du poste L’animateur d’activité physique adaptée H/F est affecté(e) administrativement au service de rééducation. La polyvalence caractérise le poste, les sites du Centre Hospitalier Intercommunal Nord Ardennes disposant de lits de Chirurgie, Médecine, SSR et de Réanimation. Une répartition des services est organisée sur l’ensemble du CHInA, son intervention est essentiellement en services de soins de suite et de réadaptation. L’animateur d’activité physique adaptée H/F travaille en coordination avec le kinésithérapeute, avec les équipes médicales et paramédicales lors des prises en soins sur les différents services et sur les différentes spécialités. 3. Liaisons hiérarchiques 3.1. Niveau Hiérarchique Supérieur • Directeur des Ressources Humaines • Directeur des Soins • Cadre de pôle • Cadre de santé  Le responsable hiérarchique direct est le cadre de santé de proximité. 3.2. Niveau Hiérarchique Inférieur / 4. Liaisons fonctionnelles 4.1. Internes Les interlocuteurs principaux sont : - Médecins - Chirurgiens - Internes - Cadres de santé - Kinésithérapeutes - Equipes paramédicales (principalement les infirmiers, aides-soignants) des différents services. - Services logistiques - Service de brancardage - Liaisons avec les services médico-techniques et techniques. 4.2. Externes - Institution de formation d’animateur d’activité physique adaptée - Université (licence STAPS par exemple) 5. Contenu du poste 5.1. Missions L’animateur d’activité physique adaptée H/F s’inscrit dans une approche globale de la personne soignée impliquant un travail en coordination avec les médecins, cadres, kinésithérapeutes et équipes paramédicales. Il/Elle intervient après la demande d’un médecin sur prescription médicale (principalement en SSR) ou après la réalisation d’un bilan par le kinésithérapeute. Il/Elle aide à la réhabilitation des activités physiques en encadrant des s séances d’activité physique sportive pour des personnes avec des besoins spécifiques. Il/Elle assure la prévention des chutes et la réhabilitation des post-chutes. Il/Elle participe à la conception, la conduite et l’évaluation des programmes de réadaptation et d’intégration par l’APA (Education Thérapeutique du patient également). Il/Elle intervient sur l’ensemble des services, mais plus particulièrement sur les services de Gériatrie, Cardiologie, Médecine Polyvalente, Médecine Infectieuse et SSR. 5.2. Activités - Réalisation de bilans initiaux permettant une évaluation des besoins et des capacités du patient, au regard de la prescription médicale. - Intervention sur des prises en charge individuelles et/ou collectives, en chambre ou en plateau technique de Rééducation ou dans le lieu dédié à l’exercice de l’APA. - Mise en place des activités physiques adaptées à chaque public en respectant les règles de sécurité en individuel et en groupe. - Réalisation de l’éducation à la santé par des conseils en activités physiques. - Travail sur l’équilibre et les habilités motrices globales et fines. - Réalisation de marche en milieu stable ou instable. - Travail sur l’endurance à la marche ainsi que sur le renforcement musculaire. - Travail sur la confiance et le bien être (sophrologie). - Mise en place de projet d’Education Thérapeutique du patient. - Travail sur la prévention des chutes ou réhabilitation des post-chutes. - Travail en collaboration avec le kinésithérapeute. - Participation aux staffs ou synthèses (selon organisation définie dans les services de soins). - Planification, codage et traçabilité de toutes les interventions dans les dossiers de soins. - Participation aux formations obligatoires institutionnelles et aux formations nécessaires au maintien des acquis et au développement des connaissances spécifiques à la fonction d’APA. - Inscription dans la démarche qualité d’établissement (déclaration EI, veille documentaire et GED, …). - Accueil et accompagnement des nouveaux professionnels et des étudiants en stage. 5.3. Activités supplémentaires - Participation aux groupes de travail institutionnels, dans une démarche d’amélioration continue des pratiques professionnelles. 5.4. Activités afférentes à la Rééducation - Gestion du matériel utilisé. - Entretien du matériel, nettoyage et désinfection selon les recommandations de bonnes pratiques en hygiène hospitalière. - Signalement de tout manque ou dysfonctionnement au cadre de santé de proximité ou cadre du service dans lequel l’APA intervient. 6. Conditions de travail La base de travail est de 35 heures, soit 7h30min par jour - Pour le site de Charleville et Nouzonville : 8h - 15h50, horaire dans lequel l’agent dispose de 20 minutes de pause. - Pour le site de Sedan : 9h – 16h50, horaire dans lequel l’agent dispose de 20 minutes de pause. 7. Niveaux et compétences requis 7.1. Connaissances théoriques  Organisation interne du service de Rééducation ainsi que des différents services.  Evaluation de ses connaissances et identification des actions de formation à mettre en place en lien avec l’activité du service.  Anatomie physique (appareil locomoteur et neurologique).  Techniques d’aide à la mobilisation des patients.  Techniques et protocoles de soins via la GED.  Animation de groupe. 7.2. Capacités professionnelles  Discernement et adaptabilité : Adapter son comportement, sa pratique professionnelle à des situations critiques/ particulières, dans son domaine de compétence.  Animer et développer un réseau professionnel.  Concevoir et organiser des évènements.  Concevoir, évaluer et piloter un projet / un processus relevant de son domaine de compétence.  Evaluer l’intégration du patient dans une séance collective.  Evaluer le degré de l’autonomie du patient ou d’un groupe de patients. 7.3. Qualités personnelles  Respect : Envers la personne soignée, l’équipe pluridisciplinaire, la hiérarchie et l’institution.  Relation de confiance : Avec l’ensemble des acteurs.  Pédagogie.  Rigueur.
fhf-federation-hospitaliere-de-france-13057.png
9 février 2023 - NOUZONVILLE - FHF - Fédération Hospitalière de France
Descriptif Nous recherchons un psychologue secteur EHPAD H/F, poste à temps plein sur le secteur de Nouzonville. Vos missions : - Participer à l'accueil du nouveau résident - Réaliser le bilan psychologique de la personne - Accompagner l'adaptation à la vie en collectivité - Soutenir psychologiquement des résidents au quotidien - Favoriser l'autonomie psychique (inciter à faire des choix) - Mettre en place des dispositifs afin de maintenir l'autonomie - Thérapie de groupe, Groupe de parole, Atelier mémoire - Orienter vers des activités adaptées - Accompagner les résidents dans toutes les étapes clés de leur vie jusqu'aux soins palliatifs - Travailler sur la prévention des risques dépressifs et la prise en charge de la dépression - Elaborer, mettre en oeuvre et suivre le projet individuel concernant la personne - Participer à l'évaluation régulière de la situation du résident avec tous les intervenants - Protocole
fhf-federation-hospitaliere-de-france-13057.png
9 février 2023 - CHARLEVILLE-MEZIERES - FHF - Fédération Hospitalière de France
Descriptif 1. Identification du poste 1.1. Grade Diplôme d’Etat d'Infirmier Diplôme de cadre de santé 1.2. Zone de responsabilité géographique CHInA, site de Charleville Mézières Service d'Accueil des Urgences adultes, Médico psychiatrique, chirurgicale et pédiatrie chirurgicale : • Secteur d'hospitalisation avec 4 box de déchoquage (Box A, B, C, D), et 8 chambres seules • Secteur des Soins Externes avec 3 salles d’examen, 1 salle de suture et 1 salle de plâtre • Secteur d'Unité d'Hospitalisation de Courte durée (UHCD), avec 7 chambres seules et 1 chambre double et 2 chambres d’isolement • Secteur d'Accueil et d'Orientation avec 1 bureau • Secteur tri avec 1 bureau et 2 salles d’examen • Entrée spécifique aux Urgences Adultes et pédiatriques. 1.3. Positionnement dans la structure 1.3.1. Liaisons hiérarchiques : - La coordinatrice générale des Soins - Le cadre du Pôle 1. 1.3.2. Liaisons fonctionnelles : - Le médecin chef de pôle - Le médecin responsable de service - Les praticiens hospitaliers du service du SAU et du SMUR - Infirmiers(ères) - Laboratoire / EFS - Secrétariats médicaux - Ambulanciers - Services d’hospitalisation - Brancardiers - Chirurgie ambulatoire - Réanimateurs - Chirurgiens - Diététicienne - Bloc opératoire - Assistante sociale/PRADO - Anesthésistes - SSPI - UMSP - Imagerie médicale - Agents de Service Hospitalier - L’équipe médico-infirmiers(ères) psychiatrique - L’équipe centrale d’entretien Ménage - Agents administratifs - Unités d’hospitalisation de semaine - Le service du Biomédical - Les services techniques - La blanchisserie - La stérilisation - La blanchisserie. - Les cadres des services du CH et du SMUR. 1.3.3. Liaisons extra-établissement : - Les CH et CHU de la région - Les maisons de retraite (France ou Belgique) - Centre de santé - HAD - CRFA - IDE libérales - Médecins traitants - IFSI et IFA - Soins de suite - CH BELAIR - Etablissements scolaires et médico pédagogiques - Le Commissariat de police, les Douanes, la Gendarmerie - La maison d’arrêt - Les ambulances privées - Les pompiers. 1.4. Les horaires Du lundi au vendredi, en fonction des besoins du service, 9h00 – 18h00. 2. Les missions En référence au cadre législatif et réglementaire :  Loi du 12 juillet 1980 sur les règles d'exercice de la profession  Loi du 31 mai 1978, relative à la profession d'IDE  Décret du 16 février 1993, relatif aux règles professionnelles  Décret d'application du 11 février 2002, relatif aux actes professionnels IDE  Décret N°95-926 du 18 août 1995, modifié par l'arrêté du 14 août 2002, le cadre de santé participe en collaboration avec l’équipe pluridisciplinaire médicale à la définition des objectifs et du projet de l'unité  Circulaire du 11 mai 2002, relative au fonctionnement d'une Unité d'Accueil et d'Urgence. Le/La cadre de santé des filières infirmière, de rééducation et médicotechniques, exerce l’ensemble de ses missions sous l’autorité hiérarchique du cadre supérieur de santé, par délégation du Directeur des soins. Il/Elle est le relais de la politique de l’institution au plus près des personnes soignées, de leur entourage et des équipes. 3. Les fonctions Le/La cadre de santé décline avec l’équipe paramédicale dont il/elle est responsable, l’ensemble des projets en lien avec le projet de soins, le projet du pôle, le projet social et le projet d’établissement. Il/Elle s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue de la qualité des soins. Il/Elle met en œuvre une évaluation quantitative et qualitative des activités, grâce à des indicateurs de suivi et de résultats et les actions correctives qui en découlent.   4. Les activités Il/Elle exerce ses fonctions, dans 5 grands domaines d’activité ayant tous comme fil conducteur une démarche qualité. 4.1. L’organisation de la dispensation des soins et des services aux personnes soignées et à leur entourage • Définir une organisation à partir des activités déterminées dans le cadre du projet de soins, du projet de pôle et en assurer la continuité. • Déterminer et adapter les outils d’aide à la décision. • Optimiser les transmissions pour ainsi assurer la qualité des prises en charge et en assurer le contrôle. • Tisser les liens entre l’équipe, le patient et l’entourage. • Soutenir la réalisation des pratiques professionnelles. • Réalisation de procédures pour optimiser la prise en charge des patients. • Développer des relations interdisciplinaires. • Etre moteur de la démarche dans le processus de certification. • Identifier, enregistrer et valoriser les activités. • Participer à la permanence des soins. • Optimiser la gestion du flux des patients au sein de l’UAU et les outils s’y référant. • Participer à la rédaction et à l’information du Plan Blanc. 4.2. Le management des ressources humaines et des compétences • Participer à l’évaluation des compétences requises/postes de travail. • Élaborer des fiches de poste et des profils de poste. • Participer à la sélection des candidats. • Construire des tableaux de service, planifier annuellement les CA, RTT et les absences pour formations. • Gérer le présentéisme/absentéisme. • Conduire les entretiens annuels individuels d’activité et d’évaluation professionnelle. • Accompagner des projets individuels et/ou collectifs dans le cadre de projets institutionnels. • Gérer et suivre l’OAT (outil AGILTIME). • Développer une politique d’adaptation au poste de travail pour tout nouveau professionnel. • En collaboration avec le Chef de service, accompagner les médecins du SMU dans leur quotidien professionnel. 4.3. Animation et cohésion d’équipe • Promouvoir, décliner et animer le projet de soins et les divers projets du pôle. • Rechercher un équilibre entre : - Les contraintes internes et externes - L’activité - Les attentes des professionnels et des médecins. • Adapter le mode de management aux situations de travail : - Travail d’écoute - Régulation - Gestion des conflits - Prise de décision.   4.4. Information et communication • Organiser la communication au sein de l’unité (choix des supports, des lieux, des temps …) et avec l’équipe de direction du pôle. • Sélectionner et analyser les informations pertinentes indispensables au bon fonctionnement du service et les transmettre. • Organiser une veille documentaire à l’attention des professionnels. 4.5. La gestion des moyens matériels Dans un processus chronologique : 4.5.1. Participation à l’évaluation des besoins en équipements non médicaux, dispositifs médicaux, consommables, médicaments, etc. - Recenser, analyser les besoins de l’unité et choisir les priorités. - Participer à l’élaboration du cahier des charges, en vue des appels d’offres. - Coordonner les essais réalisés dans son unité. - Transmettre les évaluations argumentées. 4.5.2. Mise à disposition des moyens matériels nécessaires à l’activité - Mettre en œuvre les procédures et en assurer leur suivi. - Organiser la gestion des stocks, la réception et le contrôle des livraisons. - Participer à la contractualisation interne. - Contribuer au suivi des indicateurs définis. 4.5.3. Contrôle du bon usage des ressources matérielles - Organiser la formation des professionnels avant la mise en service des nouveaux équipements. - Contrôler le respect des règles d’utilisation des dispositifs. - Veiller à la déclaration de tous les incidents et accidents (Matériovigilance). - Collaborer avec les services techniques et biomédicaux pour garantir la maintenance des équipements et des locaux ainsi que la traçabilité des opérations. - Définir un programme d’entretien des équipements et petits matériels du service. 4.5.4. Contribution à une gestion efficiente - Suivre et analyser les consommations. - Participer au suivi budgétaire de l’unité. - Promouvoir les pratiques et les organisations innovantes (mutualisation). 4.6. La prévention et la gestion des risques Dans sa fonction de management, le/la cadre de santé contribue au développement d’une culture de prévention et de gestion des risques, d’évaluation des pratiques professionnelles, au bénéfice des personnes soignées. Il/Elle contribue également dans ce cadre à la sécurité des professionnels. 4.6.1. Respect des normes et de la réglementation - Mettre en œuvre et contrôler le respect des procédures en lien avec les guides des bonnes pratiques et des vigilances. - Organiser la gestion documentaire spécifique à l’unité. - Appréhender le document unique des Risques Professionnels. 4.6.2. Mise en œuvre du programme institutionnel de Gestion des Risques - Identifier des dangers et des modalités d’exposition aux risques spécifiques du service. - Veiller à la déclaration de tous les évènements indésirables et les accidents. - Mettre en place des actions préventives. - Mettre en œuvre les mesures correctives. - Suivre les améliorations. - Former les professionnels. - Exploiter les retours d’expérience d’incidents survenus au sein du service et dans d’autres secteurs. - Participer aux relations transversales avec les autorités de justice. 4.6.3. Suivi des recommandations des instances - Comité de Gestion des Risques. - CME - CHSCT - CLIN, CLAN, - En lien avec Médecine du Travail et divers experts professionnels. 5. La formation 5.1. Formation des Professionnels de l’Equipe 5.1.1. Formation interne au service et/ ou au pôle. - Organiser des formations sur les pratiques spécifiques de l’unité, en collaboration avec les autres professionnels (équipe médicale, psychologues …) et notamment pour les professionnels nouvellement recrutés. - Promouvoir la diffusion de ces pratiques au sein du pôle et en inter pôles. - Organiser l’accueil des professionnels nouvellement recrutés et leur tutorat. - Organiser, classer et archiver le contenu des formations, identifier les participants et assurer la traçabilité. 5.1.2. Formation Continue - Identifier les besoins collectifs en référence au projet de soins institutionnel, de pôle et d’unité. - Identifier les besoins individuels de formation (cf. entretien annuel de formation). - Prioriser les demandes individuelles - Participer à l’arbitrage du Plan de Formation avec le Cadre Supérieur de santé - Organiser la traçabilité des formations suivies par les agents en lien avec la Direction de la Formation - Planifier les formations obligatoires (outil Agiltime). - Organiser le réinvestissement des formations individuelles au sein de l’équipe. - Evaluer les incidences des formations sur les pratiques professionnelles. 5.2. Formation des Etudiants 5.2.1. Encadrement en stage : cf. référentiel des étudiants en stage. - Elaborer les potentiels d’accueil en stage en collaboration avec le CSS de pôle et le CSS en charge des relations avec les instituts de formation. - Elaborer un livret de présentation du service et de ses ressources. - Organiser le tutorat/établir le tableau de service de l’étudiant. - Réaliser les bilans et évaluations en cours et fin de stage. Superviser les professionnels dans la démarche d’évaluation des étudiants. - Organiser et participer aux mises en situation professionnelle, en collaboration avec les cadres formateurs des écoles ou instituts. 6. Particularités du poste Le/La cadre de santé de l’UAU est à l’interface de nombreux services, il/elle devra être pluri-compétent et en capacité de gérer une « grosse » équipe. Le personnel paramédical est composé de 39 ETP IDE, 17 ETP AS et de 5 ETP ASH, les infirmiers(ères) et les aides-soignantes sont amenés(es) à travailler de jour comme de nuit et en 12 heures. Il/Elle devra remplacer le cadre de santé du SMUR en son absence, donc connaitre les missions de celui-ci. - Le Taux d'occupation de l’UAU : 120 à 140 patients / jour - Le Nombre de passage à l’UAU en 2018 : 44926 passages (soit une moyenne de 123 entrées/jour) - Durée moyenne des séjours : 3H en 2014. Les modes d'admissions sont diversifiés : - Patient adressé par le médecin traitant - Le SMUR - Patient amené par les pompiers - Admission directe - Transfert d'un service d'hospitalisation du CH, d'un hôpital périphérique - Transfert du CH Bélair - Admission par la police, la gendarmerie ou les Douanes… Le service est en relation avec tous les services de l'hôpital mais aussi avec l'extérieur. 7. Compétences spécifiques et comportements requis Grâce à des compétences professionnelles qu’il/elle s’engage à développer, le/la cadre de santé promeut, dans un souci d’efficience, un mode de management adapté aux situations de travail. Il/Elle est garant :  De l’application et du respect des règles professionnelles et déontologiques. Il/Elle s’engage à initier et maintenir avec son équipe une réflexion éthique à l’attention des personnes soignées.  Du respect des règles institutionnelles.  De la gestion des risques encourus par les personnes hospitalisées par leurs proches et par les professionnels eux-mêmes.  Il/Elle participe à des groupes de travail transversaux dans l’institution ainsi qu’en réseau, dans le cadre des projets de développement hospitaliers et/ou professionnels en interdisciplinarité : projets de restructuration, fiches de missions, projet de soins, circuit du médicament, formation, gestion des risques, etc.  Il participe à l’élaboration du Plan Blanc et une bonne connaissance des Plans d’Urgence (Plan NOVI, plan Blanc et annexes NRBC…) est nécessaire. 7.1. Les Savoirs • "Favoriser" une atmosphère d’humanité tant au niveau des soignants que des patients. Prendre en compte leur souffrance. • "Organiser" le service, procurer un sentiment de sécurité afin de travailler dans un climat le plus serein possible. • "Communiquer" en commençant par écouter chacun pour mettre en commun. C’est en partant de l’écoute de son équipe que le cadre prend ses décisions. • "Développer" l’activité du service par l’actualisation des connaissances, le partage, la constitution d’un réseau, l’ouverture vers l’extérieur. • "Tenir conseil" savoir discuter avec les intéressés, cherché ensemble pour décider, faire des projets, définir les actions. • "Former" l’équipe pour une réflexion sur le soin et la santé, donner la place à chacun, créer un esprit d’équipe. Selon W. Hesbeen, pour réaliser cela, le/la cadre de santé doit être au cœur de l’activité, offrir des espaces de liberté, rester porteur d’une parole soignante, avoir une vision tournée vers le futur, valoriser les compétences de chacun, faire preuve d’authenticité. Il/Elle doit créer les meilleures conditions possibles pour que l’équipe puisse pleinement exercer son métier, que chaque membre puisse se développer, s’épanouir. 7.2. Attitude - comportements • Capacité d'adaptation • Capacité de communication, d'écoute • Capacité à prendre des initiatives • Capacité de synthèse • Respect du travail en équipe • Dynamisme • Disponibilité • Sens des responsabilités • Maîtriser ses émotions. 7.3. Savoir- devenir • Actualiser ses connaissances, face aux nouvelles techniques nouveaux outils • Avoir un projet professionnel (master II, DU…) • S'impliquer dans une dynamique de projet, une démarche de recherche, de formation et d'évaluation permanente. 8. Risques professionnels 8.1. Risques physiques Agression, violence. 8.2. Risques sensoriels / 8.3. Risques chimiques, cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction / 8.4. Risques biologiques / 8.5. Charge mentale / 8.6. Autres risques Stress.
fhf-federation-hospitaliere-de-france-13057.png
9 février 2023 - CHARLEVILLE-MEZIERES - FHF - Fédération Hospitalière de France
Descriptif 1. Identification du poste Service : Médecine Intensive Réanimation Cadre de santé ou Faisant Fonction Cadre chargé de la gestion des ressources humaines et de l’organisation paramédicale et des affaires courantes au sein du service de Médecine Intensive Réanimation. 2. Spécificité du poste Connaissances de la législation relative au domaine de la Médecine Intensive Réanimation. 3. Positionnement dans la structure 3.1. Liaisons hiérarchiques • Direction • Direction des Soins • Cadre supérieur de pôle 3.2. Interlocuteurs et principaux partenaires • Chef de service et Praticiens Hospitaliers • Cadre de pôle • Cadre de Santé • Equipe paramédicale • Secrétaire • Service qualité • Equipe CHPOT • Equipe biomédicale • Equipe Biologie Délocalisée • PUI • Service économique 3.3. Interlocuteurs et partenaires extra établissement • Institut de Formations des métiers de la Santé 4. Contenu du poste Le cadre de santé ou le faisant fonction est missionné pour répondre aux objectifs qui lui sont assignés. La participation à la continuité de l’encadrement du service nécessite une gestion coordonnée des congés au niveau de l’équipe d’encadrement via le binôme d’encadrement désigné. 4.1. Animation et encadrement des équipes • Gérer le personnel de jour et de nuit de l’unité en veillant à ce que les effectifs soient en adéquation avec les besoins de l’unité et une répartition des compétences optimales. • Assurer la gestion des équipes au quotidien : temps de travail, absences, périodes de repos et congés dans le respect de la législation et intégrer les données dans l’outil informatique de gestion du temps. • Adapter les ressources humaines et gérer les compétences. • Apporter un appui technique ou de l’écoute au personnel placé sous sa responsabilité. • Assurer l’information entre la direction et les professionnels. • Assure l’évaluation des professionnels selon les procédures institutionnels (entretien annuel d’évaluation, évaluation des CDD, évaluation du nouvel arrivant). 4.2. Contrôle et évaluation de la qualité • Développer une réflexion éthique. • S’inscrire dans une démarche qualité (réalisation des audits institutionnels et spécifiques au service, réalisation des IQSS, participation aux revues des EI du pôle). • Amener l’équipe paramédicale à adhérer à la démarche qualité en les incitant à utiliser le logiciel de GED. • Garantir la sécurité de la prise en charge des patients. • Assurer le respect des protocoles d’hygiène et de sécurité. • Veiller au confort des patients et participer au développement du « mieux vivre en Réanimation ». • Favoriser l’amélioration continue de la qualité des soins : droits et information des usagers, organisation de la prise en charge des patients, amélioration des pratiques professionnelles, surveillance et prévention des risques infectieux, des risques liés au décubitus, des risques liés à la ventilation mécanique, .... • S’assurer du bon fonctionnement des installations et du matériel spécifique, collaborer étroitement au suivi des prestations de maintenances en lien avec le service biomédical. • Assurer le suivi des indicateurs nécessaires à la réalisation d’un rapport d’activité annuel. • Mettre en place et veiller à l’utilisation des outils de soins. • Suivre l’évolution des techniques médicales de la discipline et favoriser leur développement. • Contribuer à la bonne gestion des lits de son unité. • Favoriser l’acquisition et le maintien des compétences du personnel paramédical en assurant un suivi précis des besoins en formations 4.3. Coordination des activités avec les autres unités • Coordonner les activités et les projets paramédicaux en collaboration avec le responsable médical. • Gérer l’absentéisme selon l’organisation établie (gestion interne au service puis gestion intra pôle puis gestion extra-pôle si possible (au regard des compétences paramédicales spécifiques du service). • Réaliser les réunions de service et de coordination des soins. • S’impliquer dans la démarche de certification. • Participer aux commissions et aux groupes de travail transversaux (CLIN, CSIRMT, identito-vigilance, gestions des risques, dossier de soins informatisé, …). 4.4. Recherche en soins et enseignement • Favoriser les axes de recherche pour optimiser la prise en charge de patients, en collaboration avec l’unité de Recherche. • Elaborer des interventions pédagogiques et les dispenser. • Etre garant d’un encadrement de qualité des étudiants. • S’informer de l’évolution de la législation et s’assurer de la transmission. • Accompagner l’intégration et l’encadrement des nouveaux personnels. • Identifier les besoins de formation des agents placés sous sa responsabilité. 4.5. Conception et mise en œuvre des projets • Décliner les actions du projet de soins en lien avec le projet d’établissement et le projet de pôle. • Etablir les objectifs prioritaires de service. • Organiser les séjours du patient et leur projet de soins. • Veiller à la coordination des soins en amont et en aval pour garantir la continuité des soins. • Amener l’équipe paramédicale à proposer des projets pour l’amélioration de la qualité des soins et les accompagner dans la démarche projet. 4.6. Activités logistiques • S’assurer du stock et du réapprovisionnement de certains matériels (onéreux) afin de favoriser une prise en charge efficiente. 4.7. Activités transversales éventuelles • Intervenir dans les instituts de formation des métiers de santé. • Participer à des jurys de sélection ou d’examens. • Participer au réseau ville-hôpital. • Participer à des groupes de travail institutionnels sur des thématiques précises. • Proposer des interventions sur des thématiques précises lors des collèges cadres. 5. Conditions de travail • Forfait cadre • Agent à temps complet, repos fixe de jour • Semaine de 39h, récupération de 19 RTT par an • Astreinte cadre (7j/7) à tour de rôle selon planning établi par le cadre responsable RH • Planification des CA et RTT en concertation avec son binôme de travail afin de garantir la continuité de l’encadrement tout au long de l’année. 6. Niveaux et compétences requis 6.1. Connaissances théoriques • Management et animation d’équipes. • Législation du temps de travail. • Communication / relations internes. • Droits des usagers du système de santé. • Ethique et déontologie professionnelle. • Evaluation de la charge de travail. • Gestion administrative, économique et financière. • Management. • Méthodes de recherche en soins. • Méthodologie d’analyse de situation. • Santé publique. • Soins. • Stratégie et organisation du travail. • Conduite du changement. • Conduite de projet. 6.2. Capacités professionnelles • Positionnement, management assertif. • Gestion des conflits individuels et collectifs. • Leadership et capacités fédératrices pour rallier l’équipe autour de projets d’intérêts communs • Loyauté • Adaptabilité 6.3. Qualités personnelles • Sens de l’organisation • Stratégie et négociation • Humilité • Disponibilité et capacité d’écoute 6.4. Formations • Diplôme de cadre de santé • +/- Master de management de la santé ou gestion des établissements sanitaires.