Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil > Actualité > > Serveur, un métier ouvert à la formation en alternance

Serveur, un métier ouvert à la formation en alternance

Date de publication : 16/12/2019
Vous souhaitez vous diriger vers la restauration et vous avez besoin d’une formation avant de postuler à des offres d’emploi dans ce secteur ?
Vous avez très peu d’expérience et vous souhaitez apprendre un métier rapidement opérationnel ? Nous vous proposons le métier de serveur mais en alternance.
Ainsi, vous pourrez à la fois travailler et gagner de l’argent mais aussi apprendre un métier et obtenir un diplôme qui vous ouvrira les portes de l’emploi.
Le métier de serveur est un des métiers les plus demandés et vous n’aurez aucun mal à trouver un emploi après cette expérience.
Alors, nous vous disons tout sur le métier de serveur en alternance !

 Serveur en alternance

Qµelles sont les fonctions d’un serveur ?

Le serveur assure le service en salle. Il peut également se charger de différentes tâches en cuisine.

Ses missions dépendent en fait de la structure de l’établissement. Dans un petit restaurant, le serveur peut effectuer seul le service à tables, alors que dans un grand restaurant, la structure permet à chacun de tenir un rôle bien précis.

Dans un café, il s’occupe du service des consommations au comptoir. Le serveur accueille les convives, les installe à table et leur propose la carte du menu. Il note ensuite leurs commandes et les transmet en cuisine. Une fois les plats préparés, il les sert aux clients.

Au-delà de son rôle de serveur à proprement dit, il peut aider en cuisine en faisant la plonge et les préparations simples. Par exemple, il prépare certains entrées, desserts et apéritifs. Il assure le service à table en respectant les normes de qualité et d’hygiène.

Il remet l’addition aux convives et réalise l’encaissement. Il débarrasse et nettoie les tables pour accueillir les autres clients. Après le service, il participe au nettoyage de la salle.

Quelles sont les formations demandées pour le métier de serveur

Ce métier peut être appris sur le tas. Ainsi, les petites structures, tout comme les chaînes de restauration rapide engagent des candidats sans formation, ni diplôme. Certains établissements préfèrent embaucher des profils ayant un niveau secondaire.

Les diplômes requis pour cette profession sont le BEP hôtellerie-restauration, le CAP restaurant, le CAP cuisine, le CAP services hôteliers, le CAP agent polyvalent de restauration, BAC Professionnel cuisine et le BAC professionnel commercialisation et services en restauration. Les expériences sont également prises en compte par les établissements qui recrutent.

Ainsi, les candidats sans diplômes, mais avec plusieurs années de pratique dans un poste similaire ont de fortes chances d’être recrutés.

Quelles sont les qualités requises pour réussir dans ce métier ?

Le serveur doit avoir un vrai sens de l’accueil, être souriant et serviable. Professionnel, il exécute ses tâches avec rapidité et efficacité. Il soigne son apparence pour donner une image positive de l’établissement où il travaille.

Ce métier stressant et au contact direct des clients demande un certain sang-froid et une bonne résistance au stress. Les horaires de travail du serveur sont rythmés par l’affluence des clients et surtout les déjeuners et diners.

Le profil doit alors savoir s’adapter à ces heures et être disponible au moment voulu.
Une bonne résistance physique lui permet de supporter les conditions de travail parfois difficiles.

Quelles sont les perspectives d’évolution pour le poste de serveur ?

Le métier de serveur est un métier en tension qui fait face à une pénurie de main-d’œuvre depuis plusieurs d’années. Dans ce contexte, il peut rapidement évoluer vers un poste plus important et acquérir une meilleure rémunération.

Les possibilités d’évolution sont nombreuses si le serveur fait ses preuves et acquiert de l’expérience pendant plusieurs années. Il peut par exemple prendre les rênes du service en salle.

En étoffant ses compétences et connaissances, il peut également occuper le poste de chef de rang, avant d’exercer le métier de maître d’hôtel. Sur le long terme, il peut également devenir gérant de restaurant.

Cette évolution sera plus rapide si le profil suit une formation spécifique dédiée aux métiers de la restauration.

Devenir serveur par la formation en alternance ?

Les profils âgés de moins de 26 ans qui n’ont pas le bac peuvent accéder au métier de serveur. Pour ce faire, ils peuvent choisir le contrat d’apprentissage pour obtenir la formation adéquate et être embauché. Les bacheliers de moins de 26 ans opteront pour un contrat d’apprentissage afin de recevoir une formation en alternance et acquérir un BTS ou un DUT.

Les profils de plus de 26 ans choisiront le contrat de professionnalisation suivant une formation professionnelle qualifiante qui sera sanctionnée par un diplôme, un titre ou bien une qualification professionnelle.

Cette formation professionnelle comprend une formation théorique dans un site de formation et une mise en pratique dans les établissements de restauration. Au cas où la société dispose de son propre centre de formation, les deux cycles peuvent être organisés en interne.

 

De nouveaux restaurants voient le jour régulièrement. Le nombre de recrutement de serveurs augmente ainsi considérablement. Certains établissements ont d’ailleurs de plus en plus de difficultés à trouver des profils qui correspondent vraiment à leurs attentes.

Pour remédier à ce problème, les restaurants optent pour un recrutement en alternance qui vise à embaucher des candidats présélectionnés afin de leur offrir des formations sur-mesure pour les initier au métier de serveur le plus tôt possible.

De cette manière, les établissements peuvent suivre l’évolution du candidat au fil du temps et espérer les fidéliser.

Retrouvez ici nos annonces d'alternance dans la restauration

 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Contrat d’apprentissage : un futur prometteur ?
02/06/2020
Le contrat d’apprentissage est en pleine essor ces dernières années. C’est un rapport gagnant/gagnant entre l’apprenti et l’entreprise. Le modèle de l’alternance séduit et il y a de bonnes raisons. Entre 2018 et 2019, le nombre d’alternants en France est passé de 437 000 à 485 800 avec, à l’époque, l’objectif à atteindre de 500 000 étudiants en contrat d’apprentissage. Mais l’avenir du contrat d’apprentissage est maintenant, dans le contexte actuel, délicat à prévoir pour la suite de l’année 2020 et la rentrée en septembre. Les étudiants sont dubitatifs et se posent la question si, dans les temps à venir, les entreprises pourront être en capacité d’ouvrir leurs portes à des alternants ? Nous vous proposons deux différents cas de figure : un avenir maussade pour les aspirants alternants et, inversement, un avenir plus positif.

...




Covid 19 : Que faire lorsqu’on est en stage ou en alternance ?
22/04/2020
Depuis l’annonce du 16 mars, tous les établissements scolaires et d’enseignement supérieur sont fermés. Une mesure qui pose beaucoup de questions notamment pour les stagiaires, alternants et apprentis. Que vous soyez au lycée, à l’université ou en école privée des mesures sont prises si vous deviez ou si vous êtes actuellement en formation en milieu professionnel. Le ministère de l’Éducation nationale a dévoilé des dispositions pour assurer la continuité pédagogique des formations. Nous vous proposons de tenter de vous éclairer sur cette situation totalement inédite et qui vient bousculer bien des stages et l’organisation de ceux qui ont prévu d’intégrer prochainement leur entreprise.

...