Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Accueil > Actualité > > Assistante sociale, un métier très demandé

Assistante sociale, un métier très demandé

Date de publication : 24/09/2020
L'assistant(e) social(e) intervient auprès de tous ceux qui rencontrent des problèmes d'ordre social, financier ou familial pour les aider à trouver des solutions. Profession surtout exercée par des femmes, on parle le plus souvent d’assistante sociale mais aussi d’assistante socio-éducative. Drogue, alcoolisme, santé scolaire, enfance en danger, l’assistante sociale intervient dans tous ces domaines.

Si vous souhaitez devenir assistant ou assistante social, voici tout ce qu’il faut savoir pour postuler !

Assistante sociale

Quelle est la formation pour devenir assistante sociale ?

Pour exercer la profession d'assistante sociale, vous devez posséder le DEASS, le diplôme d'Etat d'assistante de service social. Deux cursus permettent d’obtenir ce diplôme. À l'université, le DUT carrières sociales option assistance sociale, accompagné du DEASS préparé en 1 an. En écoles spécialisées avec la préparation du DEASS en 3 ans. Les non-bacheliers peuvent obtenir un examen de niveau auprès de la DRASS, la Direction régionale des affaires sanitaires et sociales.

Les assistantes sociales travaillant depuis 3 ans minimum peuvent passer le DEIS, diplôme d'Etat d'ingénierie sociale qui permet d’accéder à des fonctions de cadres et de management.

Qui recrute une assistante sociale ?

Face à une population qui vieillit et la précarité, l’assistante sociale est de plus en plus demandée. Même les jeunes diplômés trouvent facilement du travail à la fin de leur formation. Ce sont les collectivités territoriales mais aussi les ministères notamment de l’éducation nationale ou de la justice qui sont les plus gros recruteurs.

Le secteur privé n'est pas en reste notamment en Ile de France où se concentre la plus forte demande.

Quelles sont les tâches d’une assistante sociale ?

En contact avec les personnes en difficulté, l'assistante sociale informe ses interlocuteurs sur leurs droits aux prestations sociales. Il faut écouter les personnes reçues pour détecter les origines de leurs problèmes mais aussi apporter du conseil et bien sûr proposer des solutions. Certaines assistantes sociales se spécialisent dans des domaines comme la santé scolaire, l’hygiène mentale, l’enfance en danger, la drogue ou l'alcoolisme. Ce travail d’évaluation en relation avec les différents services et professionnels amène à de nombreux déplacements.

Quelles sont les qualités requises pour devenir assistant social ?

L’assistante sociale est face aux difficultés de ses interlocuteurs au quotidien et doit savoir y faire face. Un sens du contact humain est nécessaire pour exercer ce métier. Il faut créer un climat de confiance afin que les populations puissent s'exprimer en toute confiance.

Néanmoins, l'assistance sociale doit garder du recul face à des situations difficiles et surtout ne pas s'impliquer personnellement. Il faut aussi faire preuve de patience. Enfin, l'assistante sociale est tenue au secret professionnel en exerçant son métier en toute discrétion et en respectant une déontologie stricte.

Quelles sont les évolutions possibles au bout de quelques années d’expérience ?

Avec 10 à 15 ans d’expérience, l’assistante sociale peut espérer devenir conseillère socio-éducative, conseillère du travail, conseillère technique de service social, voire directeur de services sociaux, directeur d'établissement social ou d'établissements sanitaire et social. Ces postes d'encadrement laissent moins de place au terrain.

Vous l’avez compris, ce métier occupé à 95% par des femmes laisse la possibilité de construire une carrière professionnelle riche et passionnante.

Alors n’hésitez pas à répondre à nos offres d’emploi d’assistant(e) social(e) sur Carrière Médicale sur toute la France mais aussi dans la rubrique Santé de notre partenaire Direct Emploi.
 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Le couvre feu : Une nouvelle épreuve pour les restaurateurs
22/10/2020
Depuis l’allocution du Président de la République et l’annonce du couvre-feu à 21 heures, les restaurateurs encaissent très difficilement cette nouvelle étape de la pandémie qui une fois de plus impacte leur activité d’une manière très importante, condamnant le service du soir. Le président annonce toutefois des aides. Nous vous proposons un point de situation et plus particulièrement côté emploi.

...




Couvre-feu : les secteurs d’activité les plus impactés
16/10/2020
Après le confinement, le chef de l’état a annoncé une nouvelle étape pour lutter contre l’épidémie de Coronavirus, un couvre-feu de 4 à 6 semaines à 21 heures. Les secteurs d’activité les plus touchés sont toujours les mêmes, la restauration, l’hôtellerie, la culture et le sport. Dans ce contexte, l’état a cependant annoncé de nouvelles mesures et aides mais celles-ci seront-elles suffisantes pour une fois de plus dépasser cette période d’incertitudes ? Nous vous proposons un point, plus particulièrement côté emploi et sur les métiers concernés.

...