Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Accueil > Actualité > > Le prêt étudiant, facile à obtenir ?

Le prêt étudiant, facile à obtenir ?

Date de publication : 24/09/2020
Créée pour les moins de 28 ans, 30 ans dans certaines banques, le prêt étudiant permet à de nombreux jeunes d’avoir accès à des formations dans un cadre privé qui leur auraient été trop onéreuses autrement. Toutefois, cette opportunité n’en est réellement une dès lors que vous choisissez le prêt adapté à vos besoins.

Nous vous proposons d’en savoir un peu plus et de vous apporter les informations nécessaires pour vos démarches.

prêt étudiant

Comment bien choisir son prêt étudiant ?

La première question que vous pouvez vous poser est « De quelles banques mon école est partenaires ? Ces partenariats peuvent vous faire bénéficier d’avantages non négligeables. Toutefois, il faut également se renseigner auprès de différentes banques car elles proposent toutes des services, montants et taux différents.

Vous trouverez beaucoup d’informations sur Internet mais si vous avez du temps, prenez rendez-vous avec des conseillers afin qu’ils puissent répondre directement à vos questions.

À quel taux ?

Bien que les taux étudiants soient particulièrement attractifs il vous faudra tout de même comparer les taux proposés par les différentes banques. Les taux proposés depuis début 2019 varient entre 0.9 et 2 %, à savoir que ces taux peuvent être négocié en présentant ce que vous offre la concurrence alors n’hésitez pas.

Comment se passe le remboursement ?

La durée du remboursement est variable. Elle dépend du montant de votre prêt, de votre banque mais également de votre situation financière. La phase de remboursement s’établit en deux phases distinctes : la phase de différé et la phase d’amortissement. La phase de différé (2 à 5 ans) intervient lorsque vous réalisé vos études.

Généralement, cette période vous permet de payer vos intérêts et votre assurance mais vous pouvez également faire le choix de ne rien payer du tout. Vient ensuite (à la fin de vos études) la phase d’amortissement, période pendant laquelle vous rembourserez mensuellement l’intégralité de votre prêt.

La caution est-elle obligatoire ?

Il est probable que les banques vous demandent une caution pour s’assurer que vous rembourserez l’intégralité de la somme prêtée. Il vous faudra donc présenter une caution parentale ou celle d’un tiers qui seront chargés de rembourser à votre place en cas de problèmes.

Si toutefois votre entourage se trouvait dans une situation financière compliquée sachez qu'il existe le Fonds de garantie des solidarités étudiantes (FGSE), financé par la Banque populaire et la LMDE. Enfin il vous reste la solution du prêt étudiant garanti par l’État qui permet de présenter l’État comme garant de votre prêt si celui-ci ne dépasse pas les 15.000€.

Si le prêt étudiant peut impressionner par les charges qu’il incombe avant même d’avoir commencé à travailler, il vous permet d’ouvrir des portes auparavant inaccessibles. La multitude d’offres présentes sur le marché vous garantit de trouver le prêt qui vous sied le mieux.

Prenez rendez-vous avec des conseillers bancaires et comparez les offres que l’on vous propose et offrez-vous ainsi les portes des études de vos rêves.

 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Lancez-vous dans l’entrepreneuriat !
22/10/2020
L’aventure de l’entrepreneuriat tente de plus en plus d’étudiants, poussés par des projets, missions et envies diverses. Cette aventure est lourde de responsabilité mais présente une expérience de carrière que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

...




Prolonger ses études pour échapper à la conjoncture, une vraie tendance ?
07/10/2020
Pour faire face à la crise certains étudiants ont décidé de prolonger leurs études. C’est en effet le constat que l’on peut observer chez les diplômés de 2020 qui préfèrent se présenter mieux armés sur un marché du travail quelque peu incertain. Mais combien sont-ils, ces étudiants qui ont fait le choix de changer leurs plans pour s’en tenir à la prudence ? Comment en sont-ils arrivés là ? Qu’attendent-ils de ce nouvel épisode de leur vie étudiante ? Et de manière plus macro, quelles seront les conséquences de ce phénomène sur l’emploi des jeunes dans les années à venir ? Que vous l’ayez envisagé ou que vous ayez déjà sauté le pas, pour vous, nous avons tenté de répondre à ces questions que nous développons dans cet article.

...