Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil > Actualité > L'actualité de l'alternance > Comment bien choisir son entreprise en alternance ?

Comment bien choisir son entreprise en alternance ?

Date de publication : 31/08/2015
Pour trouver son entreprise en alternance, il faut suivre les mêmes étapes que pendant une recherche d’emploi classique. Savoir vers quel type de société se tourner, optimiser sa recherche d’emploi pour attirer l’attention des recruteurs… Découvrez comment choisir votre entreprise d’accueil pour l’alternance !

Astuce n°1 : Définissez votre projet professionnel

Lorsque vous êtes en recherche d’emploi, vous devez définir un projet professionnel précis, ce dans le but de postuler auprès des enseignes qui correspondent à vos attentes. Il en va de même pour la recherche d’une entreprise d’accueil en alternance. Cela vous évitera de perdre votre temps à candidater auprès de sociétés qui ne vous intéressent pas vraiment.

Cette première phase est sans doute la plus importante et celle qu’il ne faut absolument pas négliger, faute de quoi vous pourriez vous retrouver à signer un contrat en alternance dans un secteur ou une enseigne à mille lieux de vos aspirations professionnelles.

Autre point capital : l’ANTICIPATION. Plus vous vous y prendrez à l’avance, plus vous aurez de temps pour sélectionner les offres adéquates, préparer les meilleurs CV et lettre de motivation possibles et, bien sûr, réussir l’entretien si votre candidature est retenue.

 

Astuce n°2 : Diversifiez vos canaux de recherche

Pour choisir son entreprise pour l’alternance, l’étape de la consultation des offres d’emploi sur les sites emploi ou les journaux spécialisés est incontournable. Néanmoins, ne vous limitez pas à ces seules sources d’information car vous risqueriez de rater des annonces diffusées en interne par exemple.
Pour cela, rendez-vous à des forums ou des salons de recrutement car les enseignes présentes y proposent souvent des contrats qu’ils ne publient pas forcément sur leur site internet, donc moins visibles. Autre avantage à se rendre à ces rencontres : la possibilité de rencontrer les employeurs en personne, en savoir plus la(les) société(s) qui vous intéresse(nt) et donner votre curriculum vitae directement au responsable du recrutement. C’est une manière plus efficace de retenir son attention qu’en déposant son CV en ligne puisqu’il vous retiendra plus facilement vous que la centaine d’autres candidats qui ont postulé en ligne.

Cela dit, il y a un autre moyen d’optimiser sa recherche d’une entreprise avec laquelle signer un contrat en alternance : solliciter son propre réseau ! Eh oui, vous avez bien lu, faites appel à vos contacts professionnels.
Mais vous devez sûrement penser que pour se constituer un réseau, il faut déjà avoir eu une carrière professionnelle de 20 ans minimum. Détrompez-vous ! Vous êtes amené(e) à faire des stages pendant vos études, vous côtoyez vos professeurs au lycée ou à l’université, vous connaissez une personne responsable de recrutement par le biais de votre ami(e)… Ces situations de la vie courante sont tous des contacts potentiels pour constituer votre réseau personnel. Renseignez-vous auprès d’eux, vous pourriez être surpris !

 

comment-bien-choisir-entreprise-alternance

"Postulez à la fois auprès des grands groupes et des entreprises de moins de 50 salariés"

Astuce n°3 : Soyez aux bons endroits, aux bons moments : réseaux sociaux, sites d’entreprises

Grâce à la multitude de plateformes disponibles sur internet, il est désormais très simple de se faire connaître sur la toile. Des sites généralistes Facebook et Twitter aux spécialistes LinkedIn ou Viadeo, à vous de choisir le canal de diffusion qui vous conviendra.

Autre piste : suivre les pages des enseignes où vous souhaiteriez candidater. En plus de vous tenir au courant des dernières actualités en matière de campagne de communication ou des projets en cours, vous pourrez voir en « avant-première » les offres d’emploi publiées par la société.

Aussi, ne négligez pas les sites des entreprises, mines d’informations qui peuvent se révéler déterminantes lors d’un entretien d’embauche ou dans une lettre de motivation. Connaître sur le bout des doigts le type de services/produits proposés par la société ainsi que ses aspirations, ça peut vous faire gagner des points.

 

Astuce n°4 : Différenciez-vous de la masse

On le sait tous, faire une alternance dans une grande société, c’est le must pour un(e) alternant(e). Mais soyons réalistes : ils ne courent pas après les alternant(e)s. Ce sont bien les PME – Petites et Moyennes Entreprises – qui sont les plus friandes d’élèves en alternance. En effet, elles signent la quasi-totalité des contrats en alternance. Ainsi, postulez à la fois auprès des grands groupes et des entreprises de moins de 50 salariés.

Une erreur souvent commise par la majorité des candidats à l’alternance est de ne pas assez adapter leurs CV et lettres de motivation à la société à laquelle ils envoient leur candidature. Prenez le contre-pied en étoffant votre curriculum vitae pour que l’employeur puisse voir immédiatement si vous correspondez ou non au poste.

Avez-vous déjà pensé à donner votre CV à un opérationnel ? L’avantage de faire part de votre candidature à une personne déjà en poste est qu’elle peut, si votre profil l’intéresse, appuyer votre dossier auprès de son/sa DRH.

Enfin, n’hésitez pas à recontacter la personne qui a mené votre entretien ou, le cas échéant, l’enseigne elle-même. Faîtes-le avec parcimonie, il n’y a rien de pire qu’un directeur des ressources humaines qui se sent harcelé.

 

Astuce n°5 : Identifiez les spécificités de chaque société

Le rythme classique de l’alternance, c’est 3 jours en entreprise, 2 jours au CFA – Centre de Formation des Apprentis. Mais il arrive que dans certains services, l’alternance 3 mois en entreprise, 2 mois en cours soit privilégiée si une des missions de l’élève alternant consiste à mener un projet de A à Z. Lorsque vous vous apprêterez à postuler dans tel ou tel groupe, renseignez-vous donc sur le rythme de l’alternance.

Ensuite, il est important que vous sachiez comment vous serez intégré(e) au sien de l’équipe, si vous bénéficierez d’un tuteur et combien de temps il sera prêt à vous accorder.

Enfin, se renseigner auprès d’opérationnels (un(e) vendeur(se) par exemple pour une société dans le secteur de la vente) peut se révéler bénéfique car ils sont confrontés à la réalité du terrain.
 

Ces articles peuvent vous intéresser