Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Accueil > Actualité > L'actualité de l'alternance > « Cuisinons nos anciens », websérie punchy du CEPROC

« Cuisinons nos anciens », websérie punchy du CEPROC

Date de publication : 29/05/2018
Le CEPROC lance une websérie pour promouvoir les métiers de bouche. Et s'ils étaient faits pour vous?

Trouver sa voie professionnelle peut être un vrai casse-tête ! Quelle orientation choisir ? Quelle école ? Alternance ou apprentissage ? Afin d’attirer les jeunes vers les métiers de bouche, le Ceproc, Centre Européen des professions culinaires basé à Paris, a lancé une websérie dans le but de faire découvrir les métiers « complètement food » que ce sont ceux de la gastronomie.

« Cuisinons nos anciens », c’est une websérie de 8 épisodes où des élèves du Ceproc se mettent sur les traces de leurs aînés. Pourquoi le Ceproc ? Les avantages de l’alternance ou de l'apprentissage ? Pourquoi ce métier ? Quels sont leurs rêves ? Toutes les réponses sont là pour montrer aux jeunes (et aux adultes voulant se réorienter) que les métiers de bouche peuvent être fun !

Un épisode tous les mercredis

Pour réaliser ce projet, les étudiants ont composé une équipe de choc issue des différentes filières de l’école. Ils se sont alors lancés sur les traces des diplômés du CEPROC pour leur poser les questions que chaque futur étudiant se pose à l’aube de ses études.

Ces reporters baroudeurs et passionnés de food délivrent leurs vidéos tous les mercredis. Elles sont disponibles sur le site de Cuisinons nos anciens, mais la campagne digitale est également à retrouver sur les réseaux sociaux tels que Youtube, Facebook et Instagram.

Vous découvrirez alors les avantages d’effectuer un parcours en alternance ou en apprentissage, quels sont les différents corps de métiers de la gastronomie, comment y accéder, mais également quels sont les rêves des étudiants et les parcours professionnels des anciens !

Alors, qui seront les prochains cuisiniers, boulangers, pâtissiers, charcutiers et traiteurs de demain ?

Sur le site, les futurs étudiants pourront retrouver les vidéos et télécharger le dossier d’inscription.

Ceproc, Centre européen des formations culinaires


Le CEPROC propose diverses formations permettant d’accéder aux métiers de bouche. Elles sont divisées en deux catégories : les formations « jeunes » et les formations « adultes ».
Pour les parcours jeunes, l’apprentissage constitue la pierre angulaire de la formation dispensée par le CEPROC. Depuis près de 50 ans, cet enseignement en alternance fait la renommée de l’école, puisqu’elle permet aux étudiants d’acquérir des compétences professionnelles en centre, mais également en entreprise.


Les avantages de l’apprentissage, véritable « ascenseur social », sont l’assurance d’une insertion professionnelle rapide et pérenne : plus de 60% des jeunes diplômés du CEPROC occupent un emploi de salarié 6 mois après l’obtention de leur diplôme, dont plus de 90% en CDI. Ce contrat d’apprentissage est accessible aux jeunes de 15 à 25 ans, il se présente sous la forme d’un CDD conclu pour une durée d’un à trois ans.


Concernant les formations adultes, elles sont diplômantes. Il existe tout d’abord la formation continue, pour ceux qui souhaitent acquérir ou parfaire des savoir-faire et compétences professionnelles dans les arts culinaires, des formations en cuisine, charcuterie, traiteur ou pâtisserie.
Cette formation s’adresse aux 26 ans et plus, qu’ils soient salariés, demandeurs d’emploi ou candidat individuel (dans le cadre d’un autofinancement ici).
La formation continue regroupe les formations diplômantes, CQP, VAE, POE.


 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

L’alternance en école de commerce
16/06/2020
Depuis de nombreuses années, les écoles de commerce offrent aux étudiants la possibilité de faire une alternance. Ce concept attire de plus en plus d’étudiants car il détient des avantages que seule une alternance peu offrir à des étudiants. Nombreux sont ceux qui cherchent à faire une année de césure parce que cela leur permet d’engranger des connaissances et des compétences mais aussi de découvrir le monde professionnel. Toutefois le contrat de professionnalisation intéresse de plus en plus les étudiants d’école de commerce et nous allons vous montrer pourquoi cette voie académique n’est pas à négliger.

...




Contrat d’apprentissage : un futur prometteur ?
02/06/2020
Le contrat d’apprentissage est en pleine essor ces dernières années. C’est un rapport gagnant/gagnant entre l’apprenti et l’entreprise. Le modèle de l’alternance séduit et il y a de bonnes raisons. Entre 2018 et 2019, le nombre d’alternants en France est passé de 437 000 à 485 800 avec, à l’époque, l’objectif à atteindre de 500 000 étudiants en contrat d’apprentissage. Mais l’avenir du contrat d’apprentissage est maintenant, dans le contexte actuel, délicat à prévoir pour la suite de l’année 2020 et la rentrée en septembre. Les étudiants sont dubitatifs et se posent la question si, dans les temps à venir, les entreprises pourront être en capacité d’ouvrir leurs portes à des alternants ? Nous vous proposons deux différents cas de figure : un avenir maussade pour les aspirants alternants et, inversement, un avenir plus positif.

...