Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil > Actualité > Article > Conséquences du Brexit sur l’emploi

Conséquences du Brexit sur l’emploi

Date de publication : 06/04/2017
Vous vous questionnez sur les conséquences du Brexit sur l’emploi ? Direct Emploi vous aide à y voir plus clair.

Quelles pourraient être les conséquences du Brexit sur l’emploi ?


Le vote pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne, plus connu sous le nom de Brexit, a été prononcé le 23 juin. Plus d’un mois plus tard, les spéculations sur l’impact du Brexit continuent.
Le Royaume-Uni subit de plein fouet les effets du Brexit : dévaluation de sa monnaie, crise politique, incertitudes économiques… A l’inverse, les économies européennes dont celle française ne subissent pas encore le Brexit. Les marchés financiers qui s’étaient écroulés au lendemain du Brexit ont repris leur niveau et les incertitudes semblent moins grandes.
Selon les économistes, la croissance de la zone euro devrait atteindre 1% au cours des prochains trimestres. Si cette estimation se révèle vraie, les créations d’emploi pourraient ralentir. Au niveau de la France, l’indice PMI de juillet 2016 se maintient à 52,9 contre 53,1 en juin. Les effets du Brexit se font donc attendre.

Impact du Brexit sur l’emploi des expatriés français


Plus de 300 000 français vivent et travaillent au Royaume-Uni. Ils sont les premiers à subir les conséquences du Brexit.
S’il est peu probable que le Royaume-Uni demande aux travailleurs européens de rentrer dans leurs pays d’origine, il est fort probable qu’il durcisse les règles qui leurs sont applicables. Les ressortissants étrangers qui vivent et travaillent au Royaume-Uni doivent demander une carte de résidence et justifier d’un certain niveau de revenus pour obtenir le renouvellement de leur permis de travail. Les expatriés français devront probablement dans les prochaines années se plier à ces règles administratives pour garder leur emploi.
D’autres évolutions liées à l’emploi des expatriés français sont à craindre. En effet, le Brexit pourrait remettre en cause le statut des travailleurs européens qui étaient auparavant des « travailleurs détachés ». Ce changement de statut aurait un impact direct sur la protection sociale et la retraite des expatriés français et européens.

Conséquences du Brexit en France ?


En France, même si la situation de l’emploi va mieux, le Brexit fait planer le doute. Les principales conséquences du Brexit pourraient être :
• Une chute du tourisme britannique en France avec une perte de revenu pour les professionnels de l’hôtellerie et du tourisme
• Une baisse des exportations vers le Royaume-Uni. Si le Brexit entraîne la réinstallation de frais de douane, il est probable que les demandes en provenance du Royaume-Uni baissent. Le commerce extérieur français serait impacté et avec lui, les emplois du secteur.
• Une crise de l’immobilier. Les britanniques sont propriétaires de nombreux biens en France. En 2015, le nombre de biens acquis par les britanniques avait augmenté de 44%. Si l’incertitude augmente et que les conditions changent, il est probable que les propriétaires vendent leurs biens pour rentrer au Royaume-Uni. En cas de vente en masse, le marché de l’immobilier français pourrait connaitre une crise.
Le FMI a estimé que le Brexit pourrait coûter 0,25 point de PIB à la France pour l’année 2017. Il faudra donc rester vigilant sur les possibles conséquences du Brexit.
Si le Brexit est majoritairement vu comme néfaste, certains l’envisagent pourtant comme une opportunité économique. En effet, c’est le Royaume-Uni qui souffre aujourd’hui de la rupture avec l’Union Européenne. La France peut donc essayer de retirer des avantages économiques de ce Brexit. L’étude Euler Hermes publiée en mai 2016 estime que les changements règlementaires et les coûts administratifs engendrés par le Brexit pourraient se traduire par une diminution des activités des entreprises européennes présentes au Royaume-Uni. Dans ce cas-là, la France devra essayer de récupérer ces entreprises. Il est notamment question de la délocalisation des banques présentes dans la City de Londres. La délocalisation des banques vers la France pourrait générer la création de nombreux emplois.

En bref, le maître mot reste spéculation. Le Brexit peut avoir de nombreuses conséquences sur l’emploi, tant positives que négatives. Il faut donc rester vigilant et attendre de voir comment va s’opérer la sortie du Royaume-Uni.
 

Emploi comptabilité

 

Formation finance

Ab6 recrutement
Lm5p
Fid rh
 
Esc clermont formation continue
Esc clermont formation continue
Esc clermont formation continue