Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Accueil > Actualité > L'actualité de l'emploi > Le retour des consultations pour les médecins généralistes

Le retour des consultations pour les médecins généralistes

Date de publication : 26/05/2020
Dans ce contexte très particulier de l’épidémie du Coronavirus, de nombreux médecins généralistes ont rejoint en mars et avril les hôpitaux pour apporter leur aide, d’autres ont travaillé par skype pour traiter les appels de malades ou tout simplement des personnes en demande d’informations souvent inquiètes. En même temps, leurs cabinets se sont vidés avec pour certains un arrêt quasi-total de leur activité. Avec le déconfinement depuis le 11 mai, les appels repartent voire s’accélèrent avec parfois des agendas pleins pour le mois de mai !

Nous vous proposons un éclairage sur ce nouveau phénomène et en profitons pour tout vous dire sur ce métier pour ceux qui souhaitent un jour devenir médecin généraliste !

Retour des médecins généralistes

Une baisse spectaculaire des consultations

Pendant la période du confinement, de nombreux médecins de ville se sont inquiétés de la baisse des consultations. Alors qu’un médecin généraliste peut recevoir chaque jour entre cinquante et soixante patients, celles-ci se sont réduites de moitié voire pour certains, c’est l’arrêt complet.

Pendant le confinement, le plus souvent les patients ont été des cas de coronavirus et les autres ont surement réfléchis à deux fois avant d'aller voir leur médecin, au point parfois de mettre leur propre santé en danger. Ils ont peut-être eu peur d’attraper le virus ou de déranger les médecins qui avaient tant à faire avec les malades du Covid 19.

Une situation qui inquiète les médecins

Les personnes atteintes de maladie comme l’hypertension, le diabète, certains cancers ou encore l’insuffisance cardiaque sont censés voir leur médecin au moins une fois par mois. S’ils ne consultent plus, ne n’appellent plus, il y a une perte dans le suivi médical. Leur traitement n’est plus surveillé ni ajusté et à terme il y a un risque que leur état s’aggrave d’un seul coup.
La mise en place des mesures barrières

Pendant le confinement et jusqu’à maintenant, les médecins ont instauré des plages horaires bien précises pour que les patients possiblement atteints par le coronavirus ne croisent pas les autres. Ils reçoivent les patients symptomatiques du virus dans une salle dédiée au Covid, avec une porte d’entrée et de sortie spécifique. Celle-ci est désinfectée à chaque passage.

Les médecins travaillent avec des gants et des masques mais ces efforts humains et matériels n’ont pas toujours suffit à faire revenir les patients. En effet, les sorties très réduites de la population pendant le confinement ont favorisé la baisse des consultations chez les médecins généralistes comme aux urgences. 

Quelle est la formation pour devenir médecin généraliste ?

Il faut étudier pendant neuf années pour devenir médecin généraliste et pouvoir obtenir sa plaque pour un cabinet libéral. Le choix de la spécialité médecine généraliste intervient en sixième année. L’internat dure ensuite 3 ans avec essentiellement des stages à réaliser.

Quelles sont les fonctions du médecin généraliste ?

La spécificité du métier est de voir passer dans son cabinet des patients avec des pathologies très variées. Il est confronté à des cas plus ou moins graves, à des patients qu’il suit depuis des années ou seulement quelques semaines. Il diagnostique, soigne et traite en assurant un suivi. Pour certains cas très spécifiques, il l’oriente le patient vers ses collègues spécialistes.

 

Depuis, quelques semaines, la plupart des médecins généralistes retrouvent le sourire en retrouvant leur patient. Il découvre que certains ont pris des risques en retardant la consultation. Il faut maintenant aller vite pour éviter les complications.

Le métier de médecin généraliste est passionnant sachant que chaque jour est différent. De nombreuses régions de France sont en demande de nouveaux médecins généraliste qui ont tendance à choisir les grandes villes. Alors n’hésitez pas, si vous aimez la nature, le métier de médecin de campagne offre des opportunités très nombreuses !

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Devenir nageur sauveteur
28/07/2020
Vous aimez la mer et souhaitez être au plus près des estivants sur les plages du littoral, alors n’hésitez pas devenez nageur sauveteur ! Pour vous former à ce métier, rejoignez la SNSM qui prépare chaque année 500 étudiants et jeunes salariés qui veulent vivre cette expérience unique. Voici ce qu’il faut savoir pour devenir nageur sauveteur

...




Grosse chaleur sur les chantiers
28/07/2020
Chaque été, c’est la même chose, la canicule est là, présente pendant quelques jours voire plusieurs semaines. Avec le dérèglement climatique en marche, on prévoit que cela n’est pas prêt de changer. Alors lorsque l’on travaille sur un chantier en plein soleil, l’activité devient très difficile voire dangereuse pour la santé des ouvriers mais aussi l’ensemble des acteurs du chantier. Que doit-on savoir pour mieux se préparer à ces journées devenues régulières l’été et presque banales ?

...