Accueil > Actualité > L'actualité du marché de l’emploi > Télétravail, les Français ont-ils déménagé ?
Télétravail, les Français ont-ils déménagé ?
Date de publication : 05/07/2021
Pendant le confinement, les habitudes de travail ont changé et les entreprises ne sont plus du tout aptes à comprendre la situation et à apporter des solutions viables.
Le télétravail deviendrait un outil définitif et il serait intégré au travail pour une durée indéterminée de deux ou trois mois ?
Pendant cette période, les Français se sont posés des questions au moment où ils ont compris que le télétravail serait prolongé : travailler à la maison et pourquoi pas envisager de déménager ?

Télétravail et la crise

Cette période de folie à ainsi créer plusieurs mouvements, certains ne voulant plus travailler chez eux à Paris dans un petit appartement ont ainsi décidé de bouger en province ou ailleurs afin d’améliorer leur cadre de travail et de profiter de la période Covid.
Rose est actuellement directrice artistique pour le compte d’une grande entreprise dans l’événementiel et elle explique que le confinement a été immédiatement un coup de pouce pour partir de Paris et laisser son appartement qu’elle habite avec son mari et sa fille.
Sachant que les événements étaient complètement terminés en France, la plupart des missions de Rose étaient à l’international faisant donc débuter le télétravail à 100 % depuis quelques mois déjà…
« Nous avons ainsi décidé d’acheter plus grand et de déménager à 30 minutes de Paris afin d’être au calme et profiter d’un nouveau cadre de vie agréable et organisé. »
Sauf que soudain, le déconfinement et la fin du couvre-feu donne l’ordre à la réouverture des restaurants, mais aussi des entreprises.
Dès le lendemain de l’annonce, les entreprises ont rappelé l’ensemble de leurs employés pour mettre un terme au télétravail et relancer la « vie normale ».

Un outil indispensable ?

Pour Rose et bien d’autres Français, le télétravail n’est plus une simple habitude, il s’agit d’un outil intéressant voir indispensable notamment pour les personnes ayant des enfants.
Supprimer le télétravail directement à la fin de la crise semble devenir un problème pour ces personnes ayant quitté paris et ne souhaitant plus s’y installer.
Victor Dufour cadre chez Generaly explique que pour lui le retour définitif en présentiel est signe d’une mauvaise organisation de travail : « Depuis que les entreprises imposent un retour définitif, l’ensemble de mon organisation est chamboulé. Nous avons dû avec ma femme rappeler d’urgence notre nourrice pour les enfants et nous devons courir toute la journée entre les heures supplémentaires ainsi que les affaires à gérer avec des clients sur place. Je pense que je ne tiendrais pas longtemps à ce rythme, depuis 1 mois, je suis débordé, ce qui est pour le moment sûr, c’est que si je n’ai pas au minimum 2 jours de télétravail par semaine, j’irais chercher ailleurs ».

Un nouveau courant

C’est en tout cas aux entreprises de devoir s’adapter aux nouvelles exigences des salariés ayant découvert un nouvel outil que personne ne souhaite voir disparaître.
Ils vont ainsi devoir réfléchir et élaborer un nouveau système en développant, au mieux le télétravail entre le bien-être des employés et la production.
La crise sanitaire aura été au moins de bons augures pour les employés, car les conditions de travail sont en pleine amélioration et de nombreuses recherches sont en cours.

 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

NFT la révolution de l’art numérique ?
28/07/2021
Aujourd’hui, il est temps de vous parler des NFT, la nouvelle technologie à la mode ou les Non-Fungible Tokens pour les plus précis d’entre nous. Cette innovation réalisée après la technologie blockchain et les cryptomonnaies, permet la réalisation d’une nouvelle opération. Le principe est simple : mettre en place des jetons virtuels permettant de vendre, mettre aux enchères ou acheter des œuvres d’art numériques allant d’œuvres musicales aux œuvres d’art, à même parfois de simples anciens tweets. De quoi s’agit-il ? Pourquoi ces NFT valent-ils des millions ?

...




Les boulangers ont du pain sur la planche !
23/07/2021
La crise sanitaire actuelle et les trois confinements successifs ont poussé les Français à se questionner sur leur façon de consommer. Effectivement, beaucoup d’entre eux ont ressenti le besoin de consommer local et de soutenir « les petits commerçants » de centre-ville. En outre, la corvée des courses est devenue une belle échappatoire et le moyen de tisser des relations. Ainsi, ces établissements ont en moyenne augmenté leur chiffre d’affaires de 13 % durant cette période. Les Français attachés à cette relation privilégiée avec les commerçants ne comptent pas les laisser pour compte. Aussi, nous vous proposons dans cet article un zoom sur le métier de boulanger.

...