Accueil > Actualité > L'actualité du marché de l’emploi > Comment votre corps parle à votre place en entretien
Comment votre corps parle à votre place en entretien
Date de publication : 13/08/2013
Vous le savez surement : en entretien, il vous faut surveiller vos paroles, mais aussi vos gestes. Ceux-ci sont décryptés par les recruteurs, parfois même de manière inconsciente, et ont beaucoup d‘influence sur la décision d’embauche. L’équipe de Direct Emploi vous donne quelques conseils pour faire de votre communication non-verbale un point fort.

La communication non verbale peut se représenter de diverses manières car ce moyen de communication n’a pas recours au langage parlé. La communication non verbale agit à 55% sur l’impact de votre candidature sur le recruteur à la différence des mots qui n’ont que 7% d’impact et 38% pour le ton de la voix.

Travaillez votre regard

Tous les recruteurs s’accordent à dire que le regard du candidat est un point essentiel de l’entretien. Ils attendent un regard franc et honnête, qui montre votre sincérité. Aussi, un regard soutenu démontre votre capacité à vous affirmer et à développer une certaine prestance. Efforcez-vous donc de regarder le recruteur dans les yeux. Si cela vous pose quelques problèmes, vous pouvez utiliser un subterfuge, en fixant un point entre ses deux yeux. Il aura l’impression que vous le regardez en face et cela sera peut-être plus facile pour vous. Votre regard doit aussi montrer que vous êtes à l’écoute, vous pouvez acquiescer de temps en temps, le recruteur verra que vous suivez bien ce qu’il vous dit.
N’oubliez pas qu’un regard fuyant mettra le recruteur dans le flou et ne saura plus quoi penser de vous. Si vous êtes face à plusieurs recruteurs, faites attention à répartir votre regard entre eux sans en oublier aucun, même le plus discret ! Ainsi vous mettrez toutes les chances de votre côté pour trouver un job.

Contrôlez votre gestuelle

Les gestes expriment et accompagnent des états intérieurs. Mains ouvertes ou fermées, posées face à vous ou cachées sous la table, tout trahit votre état d’esprit. Si vous avez les bras croisés, cela peut signifier que vous êtes sur la défensive et dans une position de non-communication. Le recruteur va être amené à croire que vous avez quelque chose à lui cacher ou que vous n’êtes pas tout à fait sincère. Beaucoup de recruteurs prêtent aussi attention à la façon dont vous vous tenez sur votre chaise. Si vous êtes avachi, en plus d’avoir l’air impoli, vous communiquerez un trop peu d’intérêt pour la proposition d’emploi. Au contraire, en vous tenant droit avec le buste légèrement projeté vers le recruteur, vous montrerez que vous aller de l’avant !

corps-gestuelle-entretien-embauche

"Les gestes expriment et accompagnent des états intérieurs"

 

Evitez les gestes parasites

Rien n’est plus agaçant que le candidat qui passe son temps à replacer sa mèche de cheveux derrière l’oreille ou à jouer avec son stylo. Ces gestes répétitifs peuvent facilement capter l’attention du recruteur et l’empêcher de se concentrer sur vos paroles. Par ailleurs, les tics (le grattage de nez intempestif par exemple) vont trahir votre nervosité, ce qui mettra à son tour votre interlocuteur mal à l’aise. Il est donc essentiel de se maîtriser, et en amont, de vérifier que rien ne viendra perturber votre concentration : attachez-vous les cheveux s’ils viennent gêner votre regard, et ne mettez pas d’habits dans lesquels vous êtes mal à l’aise.

Soignez votre poignée de main

 

Ne négligez pas ce détail de dernier instant ! Beaucoup de recruteurs y attachent une réelle importance. Elle révèle votre personnalité. Avec une pression ferme mais pas trop forte, préférez la poignée de main franche à la poignée de main mal-assurée. Elle s’effectue en moins de 10 secondes mais à une importance capitale. Une poignée de main ferme, franche et assurée vous positionnera d’emblée comme quelqu’un de charismatique. Une main molle, alors que vous dites être quelqu’un de dynamique, laisse planer des doutes quant à votre sincérité.
Une dernière remarque : si votre gestuelle est des plus importantes, elle joue aussi sur d’autres facteurs de réussite. Une position de repli sur soi bloquera votre respiration, ce qui influera votre intonation. Si au contraire vous vous entrainez à bien vous tenir, vous aurez plus d’aisance pour vous exprimer et serez de ce fait plus convaincant. A savoir également, le sourire est un moyen de communication très représentatif de votre personnalité, vous êtes content d’être là, montrez le. N’oubliez pas que le sourire se transmet.

 

Ces articles devraient également vous intéresser :

Repartir après un entretien raté

Réussir l’entretien téléphonique
 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Journée « Portes ouvertures » spéciale recrutement - Azaé Domaliance
29/09/2021
Le secteur des services à la personne vous intéresse ? Vous recherchez un emploi en CDI ou en apprentissage ?

...




12 métiers qui recrutent dans l'hôtellerie
27/09/2021
Le secteur de l’hôtellerie qui intègre le plus souvent la restauration, est un fort pourvoyeur d’emplois. Les débouchés du milieu sont nombreux, généralement avec ou sans diplômes, ou lors de formations courtes. Vous êtes intéressé par un poste dans le domaine de l’hôtellerie ? Formations requises, tâches quotidiennes, compétences, … nous vous proposons de découvrir les 12 métiers les plus demandés dans ce secteur d’activité passionnant.

...