Direct emploi : offres d'emploi, formation, alternance et stage
Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil - Magazine - L'actualité Emploi

L’obésité peut être considérée comme un handicap au travail

Date de publication : 22/12/2014
En juillet 2014, une cour de justice danoise traitait le cas d’un individu qui pensait avoir été licencié en raison de son obésité. Celle-ci a voulu savoir si une discrimination fondée sur l’obésité était contraire au droit européen. La Cour de justice européenne a établi que l’obésité pouvait être considérée comme un handicap au travail, et que dans ce cas il y avait discrimination.

L’obésité, une difficulté pour la vie professionnelle

Au Danemark, un assistant maternel estimait avoir été licencié en raison de son obésité, et a saisi en justice son employeur. Mais cela posait une question relativement délicate : une discrimination concernant l’obésité était-elle contraire au droit européen ? La Cour de justice européenne a pu préciser la chose. Si le droit européen n’interdit pas explicitement la discrimination fondée sur l’obésité, elle interdit la discrimination fondée sur le handicap. Or, l’obésité sévère est considérée comme un handicap si elle rend difficile la vie professionnelle de celui qui en est sujet.

Ainsi, si l’état du travailleur qui souffre d’obésité entraîne une limitation, celui-ci peut être considéré comme un travailleur en situation de handicap. En 1997, l’obésité est déclarée maladie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Une obésité sévère entraîne en effet une mobilité réduite, des problèmes de santé, et creuse donc une inégalité avec les autres travailleurs, car dans certains cas le salarié ne peut effectuer son travail correctement. Si toutes ces conditions sont réunies, l’obésité peut donc être vue et déterminée comme un handicap. La Cour de justice européenne estime que ce constat doit être établi en fonction de la juridiction du pays de l’individu concerné.

obésité-handicap-travail

"En 1997, l’obésité est déclarée maladie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Une obésité sévère entraîne en effet une mobilité réduite, des problèmes de santé, et creuse donc une inégalité avec les autres travailleurs"

Plus de 2,1 milliards dans le monde en situation d’obésité

Selon une récente étude publiée en Novembre, plus de 2,1 milliards de personnes dans le monde sont en surpoids ou obèses, ce qui représente près de 30% de la population globale. Les problèmes d’obésité provoquent 5% des décès, ce qui se révèle être un chiffre assez conséquent. L’obésité est donc une maladie qui demande de plus en plus de suivi et de lutte, c’est pourquoi cette question du handicap des personnes en situation d’obésité s’avère être un grand progrès pour toutes les organisations de santé.

Aux Etats-Unis, l’obésité est déjà considérée comme un handicap depuis 2008, par le « American with disabilities act amendments act ». C’est un des pays les plus concernés par les cas d’obésité, mais face à lui la France n’est pas en reste. En effet, le poids moyen de la population française a augmenté. Aujourd’hui, 15% de la population française est en surpoids ou situation d’obésité, c’est-à-dire avec un Indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30. Beaucoup de salariés français peuvent donc se retrouver limités dans leurs actions au travail. Bien sûr, la considération de l’obésité en tant que handicap se fait au cas par cas.
 

Ces articles peuvent vous intéresser